Plaque carotidienne

L'athérosclérose des artères carotides est l'une des maladies les plus dangereuses pouvant menacer non seulement la détérioration de la santé, mais également l'invalidité et même la fatalité. Les plaques dans l'artère carotide altèrent l'apport sanguin au cerveau et le privent ainsi de sa nutrition et de son aptitude à fonctionner normalement. La composition de la plaque est essentiellement la même que dans les autres vaisseaux, à savoir le dépôt de cholestérol. Couplée au tissu conjonctif et à d’autres fractions lipidiques, la plaque dans l’artère carotide devient une formation solide. Lorsque cela se produit, le blocage ou la sténose du vaisseau. Une mauvaise circulation sanguine peut même provoquer une thrombose carotidienne ou un accident vasculaire cérébral. Si, à l'état normal, le diamètre de l'artère carotide est maximal, en présence de dépôts sous forme de plaque, la lumière peut être prêtée à plus de la moitié. Il est également important que le patient sache que la présence de plaque dans l’artère carotide indique qu’elles sont plus susceptibles d’être présentes dans d’autres vaisseaux, car elles apparaissent en dernier lieu, ce qui signifie que cette maladie doit être traitée le plus tôt possible.

Comment une plaque se forme dans l'artère carotide

Dans la région cervicale de chaque personne, 2 artères carotides passent en même temps, plus 2 vertébrés des côtés gauche et droit. À travers ces artères de la colonne cervicale, le sang coule vers le visage et le cerveau. Par rapport au flux sanguin dans la colonne vertébrale, tout se passe beaucoup plus intensément dans la région cervicale et tout écart par rapport à la norme réduit considérablement le flux sanguin et nuit à la qualité de la vie humaine. C'est pourquoi la signification des artères carotides est si élevée.

Bien entendu, le processus ne se produit pas en un jour et même parfois en un an. Cependant, l’apparition de la maladie se caractérise par une certaine séquence de changements survenant dans le corps humain. Premièrement, pour que de tels changements se produisent, une personne doit avoir des conditions préalables et des conditions favorables. Il peut s’agir d’une faille microscopique dans l’artère carotide, où le cholestérol est le plus susceptible de se déposer. Une circulation sanguine lente dans une zone donnée est une autre possibilité de formation d’une plaque à cet endroit. Enfin, les médecins soulignent que très souvent, un tel problème se produit à la fourche de l’artère carotide, où les parois des vaisseaux sont plus minces.

Ainsi, la consommation excessive d’aliments gras riches en lipoprotéines de faible densité est la condition préalable à l’apparition de dépôts de cholestérol sur les parois de l’artère carotide.

Pour une personne en bonne santé, une augmentation de l'apport calorique ne devrait pas entraîner de problèmes du système cardiovasculaire. Toutefois, si les excès alimentaires surviennent régulièrement, les mécanismes de défense de l'organisme commencent alors à échouer. Si, habituellement, les enzymes pariétales aident à décomposer les graisses, alors qu’elles contiennent trop de calories, elles ne font pas face à la charge de travail qu’elles doivent accomplir. Ainsi, des composés complexes de lipides, de protéines et de cholestérol se forment dans la cavité des vaisseaux sanguins et des artères. Ces petites masses peuvent migrer dans le système vasculaire et se fixer au point le plus faible où la surface de la paroi est lâche et oedémateuse. Il est probable que cette fixation se produira dans l’artère carotide.

Une fois que le tissu adipeux a rejoint la paroi, il se produit une augmentation du tissu conjonctif frais. Les experts appellent cette étape la liposclérose. Après un certain temps, la croissance est déjà complètement formée et fixée au mur. Ensuite, la plaque athéroscléreuse continuera à se développer.

Les spécialistes divisent la plaque sclérotique en deux parties: le noyau et le couvercle (couche externe). Le noyau consiste en cholestérol libre avec une petite quantité d'éther, ce qui aide à la consolidation. Près du noyau, vous pouvez remarquer des structures cellulaires "mousseuses". Ce sont des macrophages, constitués pour la plupart de graisse. Au fil du temps, les composants gras infectent les macrophages et pénètrent dans le noyau.

La couche externe de la plaque d'athérosclérose est une membrane fibreuse avec des fibres d'élastine et de collagène. Le pourcentage de collagène et d'élastine affecte directement la capacité du pneu à se casser.

Au début, les plaques carotidiennes ne sont pas si fortes. Leur contenu peut être appelé semi-liquide et donc susceptible de dissolution. Bien sûr, si une personne connaissait son existence à ce moment-là, le traitement serait beaucoup plus facile. À propos, même à ce stade, la plaque d'athérosclérose est déjà un grand danger. Avec la séparation des éléments individuels de la croissance peut être une fermeture complète du navire. Ce blocage de la lumière de l'artère carotide se produit dans le cas où la partie détachée s'arrête à une section différente plus étroite, par exemple à la jonction.

Au fil du temps, la coque externe est compactée. Il accumule des sels de calcium, ce qui lui confère en outre de la dureté. Ainsi commence la dernière étape de la formation de la plaque athéroscléreuse - l’athérocalcincinose. Maintenant, cette plaque de cholestérol se développe lentement, elle est stable et complètement immobile. A ce moment, le flux sanguin se détériore dans cette zone. À propos, même une plaque stable peut se développer, mais cela se produira sur plusieurs années. Le collagène qui y est contenu aide les parois de la plaque à rester élastiques et empêche sa rupture.

Si la composition de la plaque contient un pourcentage plus élevé de lipides, cette formation est considérée comme instable. Cela signifie que la probabilité de sa rupture demeure, ce qui peut entraîner une thrombose.

Il existe également une chose telle qu'une plaque athérosclérotique hétérogène. Dans ce cas, l'évolution de la maladie est compliquée par des hémorragies et des ulcérations qui se produisent régulièrement à la surface de la plaque de cholestérol. Les contours de cette formation sont inégaux, à la surface il y a des creux lâches.

Stades de la formation de plaques dans l'artère carotide

  1. L'accumulation dans les vaisseaux des taches graisseuses qui ne peuvent être dissoutes.
  2. Le processus implique des cellules inflammatoires - lymphocytes T et monocytes.
  3. Les monocytes migrent dans la paroi artérielle, déformant ainsi l'endothélium et formant des cellules spumeuses.
  4. Les plaquettes sanguines sont attirées vers la zone endommagée.
  5. À la suite d'une lésion de l'endothélium, le corps sécrète des médiateurs de la protection cellulaire et tente également d'augmenter activement la zone endommagée.
  6. Une production accrue de collagène et d'élastine entraîne leur accumulation locale et l'apparition du tubercule dans la lumière libre du vaisseau.
  7. L'accumulation est compactée et augmentée.

Les symptômes

Ils peuvent ne pas apparaître avant très longtemps et constituent un grand danger. Les signes tangibles peuvent être différents et dépendent de nombreux facteurs - taille des dépôts, localisation, etc. Le plus souvent, lorsque le flux sanguin diminue dans une zone donnée, la fatigue apparaît après un exercice ou une accélération de la circulation sanguine. De nombreux patients remarquent une douleur légère, mais ne lui accordent pas suffisamment d'attention. Et bien sûr, le symptôme de la décomposition d'une plaque de cholestérol instable est une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Le plus souvent, les symptômes vont de pair avec les signes observés chez les patients obèses. Donc, peut se produire et les attaques ischémiques, au cours de laquelle peuvent être observés:

  1. Confusion de la parole. L'affaiblissement de l'apport sanguin au cerveau entraîne de nombreux changements, dont les symptômes peuvent inclure la confusion du langage. Une telle privation d'oxygène dans le cerveau empêche une personne de faire une simple phrase.
  2. Engourdissement Il apparaît soudainement et n'est localisé que d'un côté du corps.
  3. La détérioration de la vision d'un œil. Symptôme très terrible, parlant de l'état du corps avant un AVC.
  4. Faiblesse Peut-être le symptôme le plus insignifiant, selon les patients. Le fait est que la plaque d'athérosclérose ferme la circulation sanguine, ce qui entraîne un manque d'oxygène. À son tour, le corps active le mode "économie d'énergie". Le patient se sent fatigué tout le temps, de façon chronique, et même épuisé sans travail physique.

Pour chaque personne, les symptômes peuvent être plus prononcés ou légers. Chez certains patients, il n'y a qu'un seul symptôme de la liste, tandis que d'autres décrivent le tableau clinique complet. Au début, les épisodes ischémiques peuvent être très courts, jusqu’à une heure, puis durer presque une journée. Au fil du temps, le délai entre les attaques peut être réduit et la personne devient un cardiologue patient nécessitant un traitement immédiat.

Diagnostics

Avant de traiter un patient, il est nécessaire de clarifier le tableau clinique dans son ensemble et d’esquisser un plan d’action. Avant le début du diagnostic avec des appareils spéciaux, le médecin devrait être tenu de consulter. Le fait d’interviewer un patient vous aidera à déterminer plus précisément quels symptômes prévalent et à quel moment ils apparaissent le plus souvent, à clarifier l’historique de la maladie et à découvrir certaines caractéristiques d’un antécédent médical spécifique. Il est impératif d'identifier tous les facteurs de risque, y compris l'hérédité, le tabagisme, le stress régulier, l'inactivité physique, les infections passées et l'âge de plus de 35 ans, y compris la suralimentation, ainsi que l'hérédité.

L'auscultation des artères carotides est obligatoire. Cela aide à détecter les courants de Foucault, ce qui signifie qu'il y a un rétrécissement dans cette zone des navires. Ensuite, vous pouvez passer aux méthodes de diagnostic instrumentales. Il y en a plusieurs:

  • échographie complexe;
  • thérapie par résonance magnétique;
  • mesure de la pression artérielle;
  • tomographie par ordinateur avec angiographie.

L'échographie Doppler est une méthode très informative. L'échographie vous permet de voir la structure du vaisseau et le débit sanguin qu'il contient. Les plaques à l'intérieur des artères carotides sont très bien détectées par cette méthode. Un médecin expérimenté pourra même estimer leur taille ainsi que leur composition, l’échogénicité des plaques variant en fonction de leur composition.

La tomodensitométrie couplée à l'angiographie est une méthode utilisée pour obtenir des informations plus détaillées qu'il était impossible d'obtenir auparavant. Pour ce faire, vous devez entrer dans le vaisseau un agent de contraste, puis éclairer tous les rayons X. Le médecin reçoit l'emplacement exact de tous les vaisseaux, ce qui lui permet non seulement d'évaluer correctement l'ampleur des dégâts, mais également de réfléchir aux actions à venir et aux traitements à venir. La méthode est lourde de risques d'endommager une plaque d'athérosclérose, ce qui peut conduire à la séparation de sa partie, puis à un accident vasculaire cérébral. C'est pourquoi cette méthode d'outil n'est pas utilisée si souvent.

La thérapie par résonance magnétique vous permet de visualiser la position des vaisseaux sans introduction de contraste et sans affecter le patient par rayons X. En raison des équipements coûteux utilisés, il est possible de ne trouver un appareil d’IRM des navires que dans les grandes cliniques, et les patients doivent souvent faire la queue, parfois même pendant plusieurs jours.

Enfin, lors de la mesure de la pression artérielle chez de tels patients, une augmentation de celle-ci est presque toujours détectée. Pour un médecin, les chiffres sont importants pour indiquer le degré de lésion du système vasculaire. En outre, la pression du patient peut affecter le traitement à venir, à savoir le choix des médicaments.

Traitement de la toxicomanie

Il est généralement appelé conservateur, car il vous permet de traiter des patients sans chirurgie ni technologie médicale moderne. Les médicaments prescrits par un cardiologue contribuent à la réduction des lipides dans les vaisseaux sanguins. La normalisation du taux de cholestérol est une étape importante pour maintenir un patient en vie. Cela permettra également de fixer la taille de la plaque d'athérosclérose et d'empêcher sa croissance ultérieure.

En cas de pression artérielle excessive, une partie du médicament visera à réduire cet indicateur. Cela aidera le patient à améliorer son bien-être et sa qualité de vie.

La prise de médicaments contribuant à la dilution du sang est obligatoire. Cela est nécessaire pour éviter l'apparition de nouvelles plaques. À propos, de tels médicaments sont même prescrits aux médecins de plus de 50 ans aujourd'hui. Avec l'âge, le sang devient plus visqueux. Sur fond de vaisseaux affaiblis et endommagés, cela devient dangereux, car le corps percevra tout dommage comme un appel à l'action et commencera activement à épaissir cette zone de sang et à augmenter le nombre de plaquettes.

Tous ces médicaments peuvent même s'appeler un traitement, mais un mode de vie d'une personne qui est un patient d'un cardiologue. Il est important de prendre tous les médicaments régulièrement et non de temps en temps.

Lors de la prise de médicaments, il est important d’éliminer les facteurs de risque. Il est nécessaire de reconsidérer votre alimentation et d’y introduire des produits riches en fibres. En ce qui concerne l'éducation physique, il est préférable de contacter un spécialiste. Le fait est qu'il est impossible de commencer à faire de l'exercice avec force sur une personne non préparée. Très probablement, le patient est en surpoids, et tous les types de professions ne lui seront pas présentés. Au fil du temps, la quantité d'activité physique peut être augmentée, mais cela doit être fait progressivement et uniquement sous la supervision d'un entraîneur expérimenté.

Pendant toute la durée du traitement, il est important de contrôler votre corps. À mesure que la situation s'améliorera, le contenu des composants sanguins individuels changera également. Les risques de progression et les conséquences graves auront également tendance à être nuls.

Traitement chirurgical

Cette opération éliminera complètement la plaque de cholestérol et restaurera le flux sanguin. La décision quant à la méthode à utiliser ne doit être prise que par le médecin. Aujourd'hui, deux types d'interventions chirurgicales sont le plus couramment utilisés pour traiter ce problème: l'angioplastie à ballonnet suivie d'un stenting et d'une endartériectomie.

La première méthode est réalisée sous anesthésie locale. Pour ce faire, le médecin insère un ballon à travers un cathéter dans l'artère fémorale ou l'artère radiale du bras. Lorsque le ballon atteint le bon endroit dans l'artère carotide, il élargit simplement la lumière. Plus loin dans le lieu de rétrécissement du stent injecté. Il s'agit d'un petit treillis métallique, qui est solidement fixé à la place du rétrécissement antérieur de l'artère carotide et permet ainsi de rétablir le flux sanguin.

L'endartériectomie est réalisée uniquement sous anesthésie générale ou locale. Dans ce cas, le médecin introduit un instrument flexible, qui atteint le lieu de la contraction. Maintenant, le chirurgien enlève doucement la plaque elle-même, ce qui bloque la circulation du sang. Malheureusement, plusieurs cas de récidive de la maladie ont été décrits, car la structure de la paroi vasculaire à cet endroit n'est plus parfaite, ce qui signifie que la maladie peut réapparaître.

Le traitement au laser peut également être utilisé. Dans ce cas, le médecin dirige le faisceau laser exactement vers le lieu de formation de la plaque. Sous l'influence de ce faisceau, le dépôt s'évapore littéralement.

La thérapie à l'ozone peut être appelée une chirurgie avec un léger étirement. Dans ce cas, le médecin injecte de l’ozone dans la circulation sanguine du patient, qui possède les propriétés d’un agent oxydant et d’un immunomodulateur. Il dissout les grosses masses lipidiques dans le sang et accélère le métabolisme, ce qui est tout simplement nécessaire pour la plupart des patients présentant des plaques dans l'artère carotide.

Enfin, la thrombolyse peut également être attribuée à des méthodes chirurgicales. Son essence réside dans le fait que le médecin injecte dans l’artère carotide une substance spéciale qui a un effet de résolution. La plaque de cholestérol est complètement dissoute et le flux sanguin est rétabli.

Indications pour la chirurgie

Le premier est la taille de la plaque. Il est généralement prescrit si la plaque de l'artère carotide affectée bloque plus de 70% de la lumière totale. De tels dépôts se forment depuis plusieurs années et le patient a tout le temps ressenti la détérioration de l'état. Les indications évidentes peuvent être attribuées à l’insensibilité du patient au traitement médicamenteux. En d’autres termes, si le traitement n’est pas efficace, le plus souvent, le médecin décide de traiter le patient avec des méthodes chirurgicales, ce qui peut constituer un véritable salut pour le patient. En outre, l'indication de traitement chirurgical peut être considérée comme une condition instable de la plaque, de sa coquille inégale, qui peut à tout moment se détacher et causer un préjudice irréparable. Si le patient présente déjà des signes de micro-infarctus ou d'accident vasculaire cérébral, l'opération ne doit pas non plus être retardée.

Contre-indications pour le traitement chirurgical

Malheureusement, la majorité des patients atteints de ce problème ont une pression élevée, ce qui entraîne ses propres ajustements pour la chirurgie. Au début, le cardiologue tente d'égaliser la pression. L'incapacité à stabiliser la pression artérielle du patient est une contre-indication au début du traitement chirurgical. La complexité est également une violation du rythme cardiaque.

En outre, l'opération ne devrait pas être effectuée dans la période de processus inflammatoires se produisant dans le corps. Dans ce cas, le corps peut réagir de manière inadéquate à l’administration de médicaments administrés par l’anesthésiste. La présence de réactions allergiques aux médicaments administrés au cours d'une intervention chirurgicale est un facteur absolu dans l'annulation de la procédure.

Une angioplastie par ballonnet suivie d'une pose de stent est généralement réalisée si l'endartériectomie est impossible pour une raison quelconque. En outre, l'angioplastie n'est pas réalisée en présence de maladies vasculaires empêchant l'utilisation d'instruments endovasculaires. Enfin, l’occlusion vasculaire totale est également une contre-indication directe à l’angioplastie avec stent. La forme de boucle et la tortuosité prononcées des vaisseaux compliquent le traitement chirurgical. Dans ce cas, l'intervention chirurgicale est mieux effectuée par un spécialiste expérimenté.

Si le patient avait des antécédents d'hémorragie cérébrale au cours des deux derniers mois, l'opération devrait également être différée. Ils ne sont pas non plus administrés aux patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

La thrombolyse peut aussi être dangereuse. Le fait est que des manipulations inappropriées d’un chirurgien inexpérimenté peuvent entraîner une hémorragie ou la rupture des capillaires.

La vie du patient après la chirurgie

Le respect des règles dans la période postopératoire peut considérablement améliorer les résultats, pour lesquels un chirurgien a beaucoup fait. Médicaments prescrits obligatoires qui fluidifient le sang. A propos, l'aspirine la plus simple s'en sort très bien, et c'est lui qui apparaît habituellement dans la recette, ou dans la liste des rendez-vous. Les statines sont également prescrites pour aider à ralentir le développement de l'athérosclérose.

Remèdes populaires

Ils peuvent bien compléter un traitement complexe. L'hirudothérapie a le meilleur effet. À propos, la thérapie par les sangsues est maintenant pratiquée dans de nombreux centres cardiaques. La salive, que les sangsues sécrètent, fluidifie considérablement le sang. Cette méthode vous permet de soulager rapidement les symptômes de malaise résultant de la formation de plaques dans l'artère carotide. L'effet dure très longtemps.

Aide à normaliser le sang et à réduire les plaques de cholestérol dans la colonne cervicale de certains produits. Ainsi, le jus de betterave, ajouté en petite quantité à toute boisson, contribue à la dissolution des composants lipidiques et les empêche de former des formes sphériques stables dans les vaisseaux.

L'éther contenu dans les oignons et l'ail a un effet curatif similaire sur la paroi vasculaire. À propos, cet effet ne concerne que les produits frais sans le moindre traitement thermique.

Normalise la composition chimique du sang et du miel. En l'absence d'allergies, une personne devrait prendre deux cuillères à café de miel par jour. Il est recommandé d'exclure le sucre pur de l'alimentation.

Qu'est-ce que la maladie de l'artère carotide athéroscléreuse?

L'athérosclérose des artères carotides est une affection assez commune. De plus, ces dernières années, cette maladie a considérablement «rajeuni». La maladie entraîne les complications les plus graves si le patient ne fait pas attention à sa santé et n’est pas engagé dans un traitement.

Nous vous expliquerons en quoi cela consiste, pourquoi se produit un blocage des artères, quels en sont les symptômes et comment il est traité.

Le rôle des vaisseaux sanguins du cou et le danger de leurs dommages

Les artères carotides font partie des vaisseaux les plus importants du corps humain. Ils nourrissent tous les organes de la tête, y compris le plus important - le cerveau. Et comme vous le savez, il consomme 1/5 de tout l'oxygène qui pénètre dans le sang. En conséquence, lorsque la lumière de ces vaisseaux sanguins se rétrécit, l'organe le plus important du corps en souffre.

La paroi normale du vaisseau est lisse et ne contient aucun élément étranger. Si des plaques de cholestérol se déposent sur les parois, une maladie appelée athérosclérose se développe. La composition de plaques comprend en outre du calcium et des dépôts lipidiques. Ils interfèrent tous avec le flux sanguin normal.

Le dépôt de plaque sur les parois de l'artère carotide se produit lorsque d'autres artères sont déjà atteintes d'athérosclérose. L'augmentation du nombre et de la taille de tels dépôts conduit à perturber la nutrition du cerveau, ce qui entraîne le développement d'un certain nombre de complications dangereuses. Le plus grave d'entre eux est un AVC ischémique ou hémorragique, souvent mortel.

Au début, le patient développe une athérosclérose non sténosante, elle ne conduit pas encore à un rétrécissement de la lumière du vaisseau. Mais dans les derniers stades de la maladie, une athérosclérose sténosante apparaît, ce qui provoque une obstruction du vaisseau sanguin vital à vie.

Pourquoi la maladie se développe

Les artères carotides devraient idéalement fonctionner sans heurts. Ceci est important car ils transportent l'oxygène et les nutriments au cerveau. Cependant, avec le temps, ils peuvent se rétrécir et devenir rigides. Cela se produit en raison de l'accumulation de plaques d'athérosclérose sur leurs parois.

Les principales raisons du développement de l’athérosclérose carotidienne sont les suivantes:

  1. Mauvaises habitudes, c'est-à-dire fumer du tabac et de l'alcool.
  2. L'hypertension.
  3. Violations des organes de la sécrétion interne.
  4. Différentes pathologies du métabolisme des graisses (l'obésité est en premier lieu).
  5. Erreurs de régime, violation du régime prescrit par le médecin.
  6. Localisation génétique défavorable.
  7. Charges nerveuses fréquentes.
  8. Hypodynamie, c’est-à-dire activité physique insuffisante.
  9. Certaines pathologies infectieuses précédemment transférées.
  10. Troubles du système immunitaire (ainsi que certaines pathologies auto-immunes).
  11. Le diabète. Cette maladie affecte négativement le métabolisme des graisses, à la suite de quoi le corps ne traite pas bien les graisses.
  12. Des taux élevés de «mauvais» cholestérol et de triglycérides dans le sang contribuent également au dépôt intense de plaques d'athérosclérose sur les parois des artères carotides.

Habituellement, les raisons ci-dessus affectent le corps dans le complexe. Pour cette raison, la probabilité de développer une athérosclérose est encore accrue.

Dans de rares cas, la maladie peut se développer en raison d'un anévrisme carotidien ou d'une dysplasie.

Signes typiques de la maladie

Une lésion athéroscléreuse des vaisseaux du cou est dangereuse car elle ne se manifeste pas au début, elle ne donne pas de signes prononcés. Et le médecin découvre la maladie souvent déjà lorsque la lésion des artères carotides internes a atteint un niveau prononcé.

Néanmoins, il existe un certain nombre de signes permettant de suspecter une maladie en soi et de consulter un médecin à temps.

Ainsi, dans les premiers stades, les attaques ischémiques doivent être alertées, mais elles passent rapidement. Symptômes de telles attaques:

  • sensation de picotement ou d'engourdissement de la moitié du corps;
  • démangeaisons dans les membres;
  • sentiment de stupeur;
  • troubles de la parole (il devient illisible);
  • déficience visuelle d'un œil;
  • perte de sensation d'un membre.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, ces symptômes apparaissent plus brillants et les attaques transitoires durent plus longtemps. Ceci est un signe certain que vous devez consulter un médecin le plus tôt possible.

Nous accordons une attention particulière aux lecteurs sur le fait que les symptômes ci-dessus sont un précurseur d'un accident vasculaire cérébral. Cela suggère encore que l'aide d'un médecin est nécessaire dès que possible!

Options pour le développement de la maladie

Comme déjà mentionné, la complication la plus dangereuse de l’athérosclérose est l’accident vasculaire cérébral. Il existe de telles variantes du développement de la maladie en cas d'artères obstruées avec des plaques athérosclérotiques:

  • Diminution progressive du flux sanguin artériel vers le cerveau.
  • Rupture des plaques athérosclérotiques. Ce faisant, ils peuvent se répandre avec du sang dans des vaisseaux plus petits. C'est ainsi que le flux sanguin normal vers une certaine partie du cerveau est bloqué, c'est pourquoi il meurt.
  • Fermeture du flux sanguin avec un caillot sanguin (thrombus). Cela est dû au fait que les plaquettes s'accumulent dans la zone du flux sanguin en raison de la rupture des plaques. Ils se connectent et forment un caillot de sang. Si elle est grande, elle ralentit le flux de sang, ce qui provoque une apoplexie.

Fonctions de diagnostic

  • Pour la déclaration du diagnostic, une inspection minutieuse du patient est nécessaire. Le traitement correct de l’athérosclérose carotidienne ne peut être prescrit qu’après un examen adéquat. Le diagnostic commence par l'anamnèse. Le médecin doit déterminer les facteurs de risque de la maladie.
  • Il est important d'établir l'auscultation (audition) des artères carotides.
  • La tension artérielle sera sûrement mesurée, car les lectures élevées du tonomètre peuvent indiquer des perturbations des artères carotides.
  • Une échographie avec balayage vasculaire Doppler est également requise. Cette méthode d'examen est totalement sûre et sans douleur et vous permet d'établir le diagnostic avec précision.

En cas de résultats douteux de l'examen, il faut prescrire au patient des diagnostics tels que:

  1. Tomodensitométrie (CT). C'est l'occasion de déterminer avec précision la structure des artères. La TDM est nécessairement réalisée à l'aide d'un agent de contraste.
  2. Tomographie par résonance magnétique.
  3. L'angiographie doit être réalisée avec des agents de contraste spéciaux. En raison du risque de rupture de la plaque d'athérosclérose, ce type de diagnostic est rarement utilisé à présent.

Principes de thérapie

Il est à noter que seul un traitement complet permet de normaliser l'état des artères. Et vous devriez commencer le plus tôt possible.

En règle générale, le traitement avec des remèdes populaires n'apporte pas les résultats escomptés. En même temps, un temps précieux est perdu et, au lieu du soulagement, une exacerbation prononcée de la pathologie se produit.

La première étape consiste à régler le courant. Le régime alimentaire interdit l'utilisation d'aliments tels que:

  • plats fumés;
  • saindoux;
  • les aliments gras;
  • le soda;
  • l'alcool;
  • café et thé fort;
  • pain à base de farine de haute qualité;
  • des bonbons.

Le menu devrait être plus de légumes frais, fruits, plats, cuits à la vapeur.

Un traitement médicamenteux est également nécessaire:

  1. Utilisé des médicaments qui soulagent les symptômes de l'athérosclérose.
  2. Habituellement, on prescrit des médicaments anti-hypertenseurs au patient. La nécessité de leur rendez-vous doit être pesée.
  3. Il est très important de prendre de l'argent pour réduire le cholestérol. Ils aident à réduire l'intensité des dépôts de plaque d'athérosclérose sur les parois des vaisseaux sanguins.
  4. En parallèle, des médicaments pour la normalisation du métabolisme et le renforcement général des vaisseaux sanguins sont également utilisés.
  5. Parfois, un médecin peut prescrire au patient une petite quantité d’acide acétylsalicylique afin d’empêcher la formation de caillots sanguins. Un tel traitement devrait être effectué pendant une longue période. La prise régulière d'aspirine contribue à une certaine normalisation de la circulation sanguine et réduit le risque de complications dangereuses.

L'autotraitement de l'athérosclérose est strictement contre-indiqué! Cela peut avoir des conséquences extrêmement dangereuses.

Intervention chirurgicale

Si les méthodes de traitement conservateur ci-dessus n'apportent pas les résultats escomptés, la question du traitement chirurgical est alors envisagée. Pour ce faire, le médecin peut prescrire des types d'opérations tels que:

  1. Endartériectomie carotidienne. Il est généralement effectué sous anesthésie générale. Après que le docteur ait fait une petite incision, la plaque est enlevée.
  2. Une angioplastie par ballonnet est réalisée dans les cas où une endartériectomie est contre-indiquée. Une telle opération est également justifiée si la plaque d'athérosclérose est difficile d'accès. Cette intervention peut également être réalisée sous anesthésie locale.
  3. Stenting est que la ponction de l'artère est faite dans la région de la cuisse ou de l'épaule. Un stent est ensuite inséré dans la lumière de l'artère carotide - un petit appareil en métal. Il élargit la lumière du vaisseau et permet un flux sanguin normal.

L'angioplastie est aujourd'hui une méthode de traitement relativement nouvelle. Ses effets sur les vaisseaux et sur l'organisme dans son ensemble font toujours l'objet de recherches approfondies. Cependant, chez les patients présentant un risque élevé de complications, ces types d'opérations prouvent leur efficacité.

Sur le traitement national et la prévention de la maladie

Seul un régime alimentaire spécial n'est justifié que dans les premiers stades. En plus de passer à un régime économe, il sera très utile de suivre ces recommandations:

  1. Consommez jusqu'à 1 kg de cerises par jour (il est préférable de les boire avec du lait).
  2. Il est utile de manger des cassis, des prunes, des aubergines, des pastèques.
  3. Le sucre peut être consommé, mais seulement en quantité très limitée.
  4. Le menu devrait avoir plus d'ail et d'oignons.
  5. Au lieu de l'habituel thé noir devrait être consommé des boissons à partir des feuilles de cassis, fraise, myrtille, fruits secs.
  6. Aide à introduire le "mauvais" cholestérol dans les noix, le maïs et l'huile d'olive.
  7. Normaliser les bouillons de pression et les thés de mélisse, aubépine.

Ces mesures de traitement ne sont pertinentes que si la maladie n’est pas allée loin. Si une intervention chirurgicale est nécessaire, elle doit être effectuée le plus tôt possible.

Parmi les mesures préventives devraient être telles:

  • cessation immédiate du tabagisme et de la consommation d'alcool;
  • exercice;
  • suivre un régime;
  • normalisation du poids corporel;
  • surveillance de la pression artérielle et de la glycémie.

Prévenir cette pathologie est beaucoup plus facile que de la traiter. Dans de nombreux cas, une intervention chirurgicale est recommandée pour rétablir avec succès une circulation sanguine normale.

Troubles carotidiens

Les artères carotides sont les artères par lesquelles passe le sang aux organes de la tête et du cou. Ils transmettent également la circulation sanguine au cerveau humain. Les artères carotides s'écartent de l'aorte dans la poitrine, puis passent par le cou dans le crâne et atteignent le cerveau.

Athérosclérose carotidienne

En règle générale, l'athérosclérose carotidienne survient après que la maladie affecte les artères d'autres bassins. La sténose de la carotide, c'est-à-dire son blocage, résulte de l'apparition d'une plaque athéroscléreuse dans l'artère. Le résultat de cette pathologie est la réduction et la détérioration du flux sanguin dans l'artère. Le résultat de ce phénomène peut être une thrombose artérielle et un accident vasculaire cérébral. Plus la personne est âgée, plus le risque de développer une athérosclérose des artères carotides est élevé. Ainsi, chez un groupe de personnes âgées de plus de quatre-vingts ans, une sténose de l'artère carotide apparaît chez 10% des personnes.

Dans des conditions normales, la paroi des artères doit être lisse. Cependant, avec la progression de l’athérosclérose due à l’apparition de plaques dans les parois des artères carotides, leur lumière est considérablement réduite. Ces plaques sont formées de dépôts de cholestérol, de fibres du tissu conjonctif et d’un certain nombre de fractions lipidiques. Plus les plaques augmentent et leur nombre augmente, plus le rétrécissement de la lumière du vaisseau est prononcé. Au fur et à mesure que l'athérosclérose progresse, une perturbation de plus en plus prononcée de l'apport sanguin au cerveau se produit. En conséquence, une athérosclérose des artères carotides est diagnostiquée, une maladie très grave et dangereuse. Après tout, son développement est lourd de graves violations de la circulation sanguine dans le cerveau et des accidents vasculaires cérébraux.

Parfois, des plaques athéroscléreuses molles se forment dans les vaisseaux, dans lesquelles se forment des fissures et des déchirures. La rugosité de la surface de la plaque est perçue par le corps humain comme une lésion et, à la suite d'une inflammation, un caillot de sang apparaît. Si un thrombus important se forme dans l’artère carotide, l’alimentation en sang du cerveau peut être gravement perturbée et même parfois s’arrêter complètement. En conséquence, une personne a un accident vasculaire cérébral. Parfois, la maladie se développe différemment: la plaque et le thrombus sont divisés en fragments et migrent avec la circulation sanguine. Au cours du processus de déplacement de ces particules, il se produit un blocage des petites artères, ce qui entraîne également un accident vasculaire cérébral.

Symptômes de l'athérosclérose carotidienne

En raison du fait que l'athérosclérose des artères carotides aux premiers stades du développement ne provoque fondamentalement pas la manifestation de symptômes perceptibles, le premier symptôme d'une lésion d'athérosclérose des artères carotides devient un accident vasculaire cérébral. Néanmoins, malgré une attention particulière à l'état de son corps, une personne peut remarquer certains signes précédant le développement d'un accident vasculaire cérébral. On les appelle attaques ischémiques transitoires. Les symptômes caractéristiques de cette affection ne peuvent généralement pas durer plus d'une heure. Avec de telles attaques, le patient ressent une forte faiblesse, un état de torpeur. Dans une moitié du corps, il peut ressentir des démangeaisons, des picotements. Souvent, de telles manifestations se produisent dans la jambe ou le bras. Au moment d'une telle attaque, une personne peut perdre le contrôle d'un membre, parfois la vision d'un œil est perdue, la parole devient inarticulée. En règle générale, les signes d'une attaque ischémique transitoire disparaissent complètement en un jour. Mais la manifestation d'un tel «signal» ne peut en aucun cas être ignorée, car c'est un signe qu'une personne va bientôt avoir un accident vasculaire cérébral. Par conséquent, il est extrêmement important de contacter immédiatement un spécialiste et de subir un examen complet.

L'athérosclérose des artères carotides se développe de la même manière que l'athérosclérose d'autres artères. Plus rarement, dans certains cas, la cause de cette affection est l’anévrisme de la carotide. La probabilité de développer une athérosclérose des artères carotides augmente également chez les patients diabétiques.

Anévrisme des artères carotides

L’anévrisme vasculaire cérébral est une affection potentiellement mortelle qui entraîne souvent la mort des hémorragies à l’intérieur du crâne. L'anévrisme de l'artère carotide est une expansion diffuse ou limitée de la lumière de l'artère ou la présence d'une saillie de la paroi de l'artère. La paroi de l'anévrisme est constituée de tissu conjonctif cicatriciel d'épaisseur différente. Et dans sa cavité, il y a parfois des caillots de sang d'origine différente. Les anévrismes se produisent le plus souvent dans les artères carotides. Les anévrismes sont multiples et uniques.

Les raisons de leur formation ne sont pas complètement établies. Dans certains cas, l'apparition de cette pathologie est provoquée par des embolies infectées qui pénètrent dans le cerveau. Un certain nombre d'autres types d'anévrismes sont causés par des changements survenant sous l'influence de l'athérosclérose. En outre, les causes des anévrismes sont l’infériorité congénitale des artères du cerveau, l’hypertension, les traumatismes.

Les anévrismes artériels se manifestent sous forme apoplexique et ressemblant à une tumeur. La forme apoplexique, dans laquelle une hémorragie se produit soudainement, sans symptômes antérieurs, est plus souvent diagnostiquée. Cette forme est caractérisée par le développement soudain d'une hémorragie sous-arachnoïdienne. Dans de rares cas, avant une hémorragie, une personne s'inquiète de douleurs dans la région fronto-orbitaire, la parésie des nerfs crâniens apparaît.

Le symptôme principal de la rupture d'un anévrisme est toujours un mal de tête aigu, qui se manifeste soudainement. Au début, il se produit dans un endroit particulier, plus tard, il devient diffus. Au cours du processus de progression de la douleur, le patient manifeste des vomissements, des nausées, il peut perdre conscience pendant une longue période. Des troubles mentaux peuvent survenir. Si des saignements se produisent dans les ventricules cérébraux, alors la maladie est extrêmement difficile et se termine par une issue fatale.

Les anévrismes de l'artère carotide interne sont généralement divisés en plusieurs groupes selon leur localisation: anévrismes du sinus caverneux, anévrismes proches de la bifurcation des artères carotides, anévrismes de la partie supraclinoïde de l'artère.

En cas de rupture d'anévrisme, il est important de respecter un repos strict au lit pendant six à huit semaines. Aujourd'hui, une méthode radicale de traitement de l'anévrisme consiste à effectuer une opération chirurgicale dans le but de couper le cou de l'anévrisme. Il existe de nouvelles méthodes de traitement chirurgical des anévrismes, appliquées avec succès dans la pratique.

Diagnostic de la maladie de l'artère carotide

Afin de diagnostiquer les maladies des artères carotides, le médecin effectue nécessairement une enquête détaillée sur le patient afin de connaître tous les symptômes, l'historique de la maladie et les caractéristiques de santé du patient. Les informations les plus importantes dans ce cas sont des informations sur le fait que le patient fume, ainsi que sur les caractéristiques de sa pression artérielle. Après cela, le médecin examine le patient. L'auscultation des artères carotides est obligatoire pour la détection du courant de Foucault. Il indique la présence de constrictions. Lors du diagnostic, il est nécessaire de mesurer la pression artérielle.

L'échographie Doppler des artères carotides est considérée comme une méthode informative dans le processus de diagnostic de la maladie de l'artère carotide. L'échographie vous permet d'évaluer correctement la structure du vaisseau et le débit sanguin qu'il contient. En règle générale, une telle étude peut déterminer avec précision la présence d'une maladie de l'artère carotide. Dans des cas plus rares, pour établir un diagnostic précis, le médecin a besoin d'informations supplémentaires pouvant être obtenues en effectuant une tomodensitométrie et une angiographie par scanner.

La méthode d'angiographie est basée sur l'utilisation de l'injection d'un agent de contraste et l'utilisation de rayons X. Cette technique vous permet d’obtenir une image particulièrement précise des artères et de prendre en compte tous les changements qu’elles ont subis. Cependant, une telle étude comporte de nombreux risques de blessure par une plaque athérosclérotique et, par conséquent, d’attaque ischémique transitoire ou d’accident vasculaire cérébral. Par conséquent, une telle étude est rarement prescrite.

Traitement de la maladie de l'artère carotide

Le traitement de l'artère carotide dépend de la sévérité de la sténose de l'artère carotide, de la gravité de l'athérosclérose. En outre, le médecin doit faire attention aux symptômes de la maladie et à l'état général du patient. Si des lésions athéroscléreuses des artères carotides sont identifiées au cours du diagnostic, il est extrêmement important que le patient change immédiatement son mode de vie en suivant les recommandations du médecin et en prenant bien soin de suivre un traitement médicamenteux.

Les patients diabétiques doivent en informer leur médecin. Les personnes souffrant d'hypertension doivent prendre des médicaments pour normaliser la pression artérielle. Assurez-vous d'arrêter de fumer, de suivre un régime, de manger des aliments faibles en cholestérol Parfois, il est conseillé d’être traité avec des statines - des médicaments qui réduisent le taux de cholestérol dans le sang.

Un traitement chirurgical est recommandé en cas de lésions graves d'athérosclérose des artères carotides. Au cours d'une telle opération, une plaque d'athérosclérose est retirée et la lumière du vaisseau est restaurée. Le médecin traitant décide quelle méthode de traitement chirurgical choisir dans chaque cas particulier. À ce jour, deux techniques chirurgicales sont activement utilisées pour traiter les lésions athéroscléreuses des artères carotides. Cette méthode d'endartériectomie, ainsi que l'angioplastie par ballonnet et le stenting.

L'endartériectomie se produit avec une anesthésie locale ou générale. L'incision pour enlever la plaque d'athérosclérose est relativement petite.

S'il existe une lésion prolongée de l'artère carotide par l'athérosclérose, il est possible de réaliser des prothèses de l'artère carotide interne. Ainsi, la circulation sanguine traverse la prothèse - un vaisseau artificiel.

En présence d'une tortuosité pathologique de l'artère carotide, l'artère est redressée et sa partie modifiée retirée.

L'angioplastie et le stenting ne nécessitent qu'une anesthésie locale. Une perforation est pratiquée dans l'aine, à travers laquelle un cathéter est inséré dans l'artère fémorale jusqu'à l'endroit où l'artère carotide a été endommagée. Selon lui, et livrer les dispositifs nécessaires pour effectuer l'angioplastie et le stenting. Dans certains cas, après la procédure de fixation de la lumière du vaisseau, le stent est implanté. La méthode de traitement est également choisie en fonction de l'endroit où se situe exactement le rétrécissement de la lumière de l'artère carotide.

Les patients qui ont été diagnostiqués avec l'athérosclérose des artères carotides, mais le médecin considère qu'il est inapproprié d'effectuer l'opération, il est nécessaire de suivre strictement les recommandations du spécialiste. Le traitement conservateur de l’athérosclérose implique l’arrêt total du tabagisme, la fourniture d’un effort physique quotidien, la prise de médicaments avec les médicaments prescrits, la surveillance régulière de la pression artérielle, la glycémie, le cholestérol. Au cours du traitement, l'aspirine et les statines sont le plus souvent prescrites aux patients.

Si la maladie de l'artère carotide n'est pas traitée rapidement, la sténose de l'artère carotide augmentera et le patient souffrira de symptômes cérébraux se manifestant par des vertiges et des maux de tête persistants. Une conséquence d'une violation aiguë de la circulation cérébrale peut être fatale.

Prévention de la maladie de l'artère carotide

La prévention des maladies des artères carotides peut non seulement prévenir la manifestation de l'athérosclérose, mais également ralentir sa progression en cas d'apparition du développement de la maladie. En tant que principales mesures préventives, il est nécessaire de noter la cessation obligatoire et complète du tabagisme, la capacité de faire de l’exercice physique chaque jour, afin de respecter le bon régime alimentaire. Une personne doit surveiller de près son propre poids, car les personnes obèses risquent de développer une athérosclérose des artères carotides.

Le respect des mesures préventives est également très important pour les personnes atteintes d'athérosclérose qui ont déjà subi une intervention chirurgicale. Après la chirurgie, il est important de poursuivre le traitement de la maladie principale et de prendre toutes les mesures nécessaires pour que la maladie ne progresse pas. Par conséquent, les recommandations ci-dessus ne sont pas moins pertinentes en l’espèce. Cependant, toutes les mesures préventives pour les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale doivent être prises très soigneusement. Donc, en cessant de fumer, vous devez vous protéger de l'inhalation passive de la fumée, qui ne provoque pas de dommages moins graves pour le corps. Il est nécessaire de prendre toutes les mesures nécessaires pour perdre ces kilos en trop, même s’ils sont peu nombreux. Il est prouvé qu’une personne perd environ 5 kilos de poids en excès, ce qui entraîne une réduction significative du taux de sucre dans le sang et du cholestérol. Par conséquent, de tels changements à la fin permettent de réduire considérablement la dose de médicament.

Pour les personnes souffrant d'athérosclérose des artères carotides, les médecins vous conseillent de porter une attention particulière aux aliments. Il est important de manger au moins quatre fois par jour et un dîner tardif n'est pas le bienvenu. Entre les repas, vous ne devriez pas manger d'aliments nocifs: il est préférable de se limiter aux fruits et légumes frais. Il est très utile d’organiser une journée de jeûne une fois toutes les deux semaines en ne mangeant qu’un seul type de nourriture au cours de la journée: kéfir, pommes, melon d’eau, etc. Le régime doit contenir un minimum d'aliments gras, ainsi que des glucides facilement digestibles. Une conséquence de la bonne approche en matière de nutrition sera également la réduction du cholestérol consommé et, par conséquent, son élimination de l'organisme.

En période postopératoire, on montre aux patients qu'ils prennent des médicaments qui rendent le sang plus fluide. Dans ce cas, de petites doses d'aspirine sont souvent prescrites. Une telle mesure de prévention aidera à prévenir l'apparition de caillots sanguins.

En aucun cas, ne peut tolérer l'inactivité physique: l'activité physique aidera à garder sous contrôle le niveau de sucre, de cholestérol, ainsi que des indicateurs de pression artérielle. Cependant, la mise en œuvre de tout exercice doit être traitée avec prudence, en interrompant l'entraînement à la première planche de douleur thoracique, d'essoufflement et d'autres sensations désagréables.

Le traitement de l'hypertension artérielle est une autre mesure préventive importante qui affecte directement l'état des artères carotides.

Afin d'éviter une nouvelle opération, il est nécessaire de réaliser régulièrement des études prescrites par le médecin traitant et de surveiller tous les changements sur les vaisseaux opérés. La détection précoce des problèmes facilitera grandement leur traitement.

Comment éliminer les plaques de cholestérol de l'artère carotide et guérir l'athérosclérose

L'une des pathologies les plus dangereuses du système vasculaire est l'athérosclérose, qui résulte du blocage des vaisseaux sanguins. Si la formation de plaques de cholestérol se produit dans l'artère carotide, il s'agit d'athérosclérose des artères carotides. Le blocage de ces vaisseaux, traversant les régions de la poitrine, du cou, du cerveau et fournissant du sang au cerveau humain, peut entraîner de graves dommages et aboutir à un accident vasculaire cérébral.

Raisons

Pourquoi des plaques d'athérosclérose apparaissent-elles dans les artères carotides? En règle générale, la plaque d'athérosclérose sur l'artère carotide se forme après la défaite d'autres vaisseaux du corps.


La cause de la formation de plaques d'athérosclérose est:

  • la présence de mauvaises habitudes telles que le tabagisme et l'alcool;
  • l'hypertension;
  • surpoids;
  • mode de vie sédentaire;
  • nourriture irrationnelle;
  • maladies endocriniennes;
  • être soumis à un stress constant;

Malheureusement, dans le monde moderne, trop de gens mènent un tel style de vie, ce qui explique la prévalence récente de cette maladie.

En outre, une partie de la population risque de développer des plaques de cholestérol dans l’artère carotide et dans d’autres vaisseaux du corps. Nous les listons:

  • cette partie de la population comprend les personnes âgées. Ceci s’explique par le fait que, avec l’âge, l’élasticité des parois des vaisseaux sanguins diminue;
  • les personnes souffrant d'hypertension artérielle. En raison de la pression constante exercée sur les navires, leur élasticité diminue également et ils sont plus susceptibles de subir diverses blessures;
  • l'athérosclérose des artères carotides peut se développer chez les personnes atteintes de diabète, cette maladie perd la possibilité d'une division normale des lipoprotéines de basse densité;
  • Une prédisposition génétique peut provoquer l'apparition d'une plaque de cholestérol.

Le médecin traitant doit observer une personne appartenant à un groupe à risque et qui mène en même temps un mode de vie qui contribue à l'apparition de cette maladie, sans quoi une athérosclérose des artères carotides pourrait se développer.

Les symptômes

Dans l'athérosclérose des artères carotides, ses symptômes sont initialement invisibles.

En règle générale, le stade précoce de la maladie est détecté en diagnostiquant toute autre pathologie par hasard.

Cependant, même au début de la maladie en raison d'un manque d'oxygène dans le cerveau, les symptômes suivants se manifestent:

  • fatigue accrue;
  • difficulté à se concentrer;
  • l'insomnie;
  • lourdeur dans la tête;
  • les acouphènes;
  • problème de mémoire.

Si ces symptômes apparaissent, vous devez contacter l'hôpital.

Avec la poursuite du développement de la maladie diminue encore plus la perméabilité des artères carotides, ce qui conduit à la soi-disant attaque ischémique transitoire, dont les symptômes disparaissent en un jour.

Ses symptômes sont les suivants:

  • troubles de la parole;
  • dans l'œil droit ou gauche est altérée ou la vision est complètement perdue;
  • déséquilibre;
  • insensibilité du côté gauche ou droit du visage et apparition d'asymétrie.

L'apparition d'au moins un signe indique un risque accru d'accident vasculaire cérébral ischémique. Un besoin urgent de consulter un médecin.

Types de maladie

Il existe plusieurs types de cette maladie:

  1. Pour l'athérosclérose non sténosée, la lumière des vaisseaux est inférieure à la moitié. Il suffit de changer votre mode de vie, d'adopter un régime alimentaire sain et de faire de l'exercice modéré pour éliminer l'excès de cholestérol dans le sang.
  2. Le type suivant s'appelle l'athérosclérose carotidienne et est considéré comme le stade avancé de la maladie. La plaque dans l'artère carotide ferme la lumière dans le vaisseau de plus de la moitié. Les signes de la maladie sont déjà visibles. Ce type de maladie est traité avec des médicaments. La chirurgie peut également être nécessaire. Ignorer le traitement peut entraîner la mort du patient.
  3. Le type suivant de cette maladie s'appelle multifocal et se caractérise par le développement de changements sévères dans le corps humain. Le traitement médicamenteux n’est plus efficace, la chirurgie en raison d’irrégularités dans l’hémodynamique est dangereuse.

Diagnostics

L’examen diagnostique de cette maladie est le suivant:

  • Sur la base des plaintes du patient, le médecin prescrit d'abord une échographie avec l'utilisation d'agents de contraste. Après avoir analysé l’étude, nous concluons sur la circulation sanguine et la structure des vaisseaux;
  • si le médecin décide que l'échographie n'est pas suffisante pour diagnostiquer cette maladie, une tomodensitométrie peut être prescrite. A l’aide des rayons X et de l’utilisation de ce contraste, une image de la structure des vaisseaux du patient est créée;
  • ils peuvent prescrire une thérapie par résonance magnétique, une procédure indolore qui peut être utilisée pour étudier non seulement le flux sanguin et la structure des artères du patient, mais également l’état des petits vaisseaux;
  • L'angiographie est très rarement prescrite, bien qu'une telle étude permette d'obtenir et de visualiser tous les changements survenus dans les vaisseaux. Mais la possibilité d’endommager la plaque et d’obtenir toute complication, y compris un AVC ischémique, avec un tel examen est trop élevée.

A propos du traitement

Dans le traitement de l'athérosclérose carotidienne, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Un effet positif, en particulier au stade initial du développement de cette maladie, peut être obtenu sans utiliser de médicaments. Le patient doit changer son mode de vie pour l'aider à fixer un régime alimentaire spécial, à assister à des cours d'exercices thérapeutiques et récréatifs, à des salles de massage. Parfois, cela suffit pour guérir une maladie qui commence.
  2. Afin d'élargir les vaisseaux sanguins et de dissoudre les plaques de cholestérol, les médicaments prescrits. Lesquels sont les mieux adaptés au patient, aideront à déterminer l’étude diagnostique.
  3. Dans le cas où il est impossible de se débarrasser de la maladie à l'aide de médicaments, c'est-à-dire que l'athérosclérose dans les vaisseaux du cou des artères carotides et d'autres artères du corps a conduit à des changements menaçant la vie, une intervention chirurgicale est prescrite. Différentes méthodes de traitement des modifications athéroscléreuses des artères carotides internes (ICA) sont utilisées. L'un d'entre eux est le maintien de la thrombolyse, lorsqu'une préparation spéciale est injectée dans le vaisseau, à travers laquelle les excroissances de cholestérol sont dissoutes dans l'artère interne. Vous pouvez avoir une complication sous forme d'hémorragie. Le traitement au laser provoque l'évaporation de la plaque en raison de l'action du laser. La plaque peut être enlevée par endartériectomie carotidienne. Cette méthode chirurgicale, qui consiste à disséquer les artères et à éliminer les excroissances de cholestérol, est la plus efficace. Le temps de récupération après la chirurgie est minime. La plaque peut être enlevée par angioplastie carotidienne et stenting. Une petite incision est faite. L’installation du stent à la place du colmatage du vaisseau empêche son rétrécissement supplémentaire. Lors de l'utilisation d'une intervention chirurgicale, il est nécessaire de savoir que les signes de la maladie réapparaîtront au bout d'un certain temps jusqu'à ce que les causes de cette maladie soient éliminées.
  4. Il est bon de traiter la maladie en utilisant des méthodes traditionnelles. Dans le même temps, vous pouvez boire des bouillons et des infusions de valériane et d’agripaume connus de tous. Ils ont un effet calmant et aident à dilater les vaisseaux sanguins. Lors de l'utilisation d'aubépine, le flux sanguin vers le cerveau et la pression artérielle est normalisé. L'utilisation du marronnier aide à éclaircir le sang et normalise le métabolisme des graisses. Infusion de rose sauvage et d’argousier, l’utilisation de recettes traditionnelles à base d’ail peut influencer positivement le métabolisme des lipides. Mais il est important que le patient s'assure de consulter un médecin afin de ne pas se blesser. L'utilisation de certaines herbes peut provoquer une thrombose ou même un accident vasculaire cérébral. Les gens ont longtemps utilisé dans le traitement de diverses maladies sangsues. Actuellement, l'hirudothérapie a commencé à être largement utilisée, y compris dans cette maladie. Mais il convient de noter que cela devrait être effectué uniquement dans les établissements médicaux.

Prévention

Pour prévenir le développement de la maladie et le traitement chirurgical compliqué de l'athérosclérose des artères carotides, les conseils suivants doivent être suivis:

  • se débarrasser de l'habitude de fumer et de boire des boissons alcoolisées;
  • perdre du poids;
  • une nutrition adéquate joue un rôle important dans la prévention de cette maladie dangereuse. Les aliments contenant du potassium sont particulièrement utiles: concombres, betteraves, bananes. Utilisation très utile dans les salades à l'huile de maïs. La consommation quotidienne de miel, de baies d'argousier et de fruits secs empêchera la formation de croissance du cholestérol dans le corps;
  • essayez de vous débarrasser de situations de vie stressantes;
  • renoncer à la sédentarité;
  • en présence d'hypertension, de maladies du système endocrinien, d'athérosclérose, il est nécessaire de surveiller le médecin.

Observer ces mesures préventives n’est pas difficile, mais cela évitera une maladie grave. Et il est très important de consulter immédiatement un spécialiste dans une institution médicale lors de la détection des premiers signes d'athérosclérose carotidienne.

En Savoir Plus Sur Les Bateaux