Symptômes et traitement de l'athérosclérose

L'athérosclérose en médecine fait référence à une maladie caractérisée par une lésion systémique des vaisseaux sanguins (artères) de gros et moyen diamètre résultant d'un dépôt de lipides sur leur surface interne. Selon les statistiques fournies par l'Institute of Therapy, c'est cette pathologie qui cause la mort dans 3% des cas recensés dans le monde. En outre, chez les jeunes, un tel diagnostic est posé à titre posthume dans 2% des cas, chez les personnes âgées - dans 25% des cas, chez les personnes âgées jusqu'à 39% des cas.

Selon les mêmes statistiques, l'athérosclérose vasculaire est la cause de l'infarctus du myocarde, des accidents vasculaires cérébraux, des maladies coronariennes et d'autres pathologies mortelles du système cardiovasculaire humain. Au cours de la dernière décennie, cette pathologie a été diagnostiquée 1,5 fois plus souvent, ce qui indique une détérioration rapide de la santé de la population de la planète. Les statistiques par âge se détériorent également - la maladie est plus souvent enregistrée chez les jeunes.

Qu'est-ce que l'athérosclérose? Stade pathologie

La maladie de l'athérosclérose affecte principalement les gros vaisseaux artériels du corps humain: les artères carotides et cérébrales, l'aorte rénale, cardiaque et abdominale. La maladie repose sur une modification des processus métaboliques, caractérisée par une accumulation excessive de cholestérol lourd et de lipoprotéine ß dans le sang, entraînant une diminution du nombre de phospholipides et de protéines. Le résultat de ce déséquilibre devient un changement systématique des parois vasculaires, passant par plusieurs étapes. Au fur et à mesure qu'ils se produisent, les changements suivants se produisent:

  1. Stade d'un point lipidique (graisse) dans lequel un gonflement et un relâchement de l'épithélium apparaissent à la surface de la paroi vasculaire. À ce stade, la défaite des vaisseaux n’est pas mortelle. En outre, elle n’est pratiquement pas diagnostiquée, car les dépôts lipidiques sur les lésions se situent à la paroi interne des artères, dans l’intima. Localisation des taches lipidiques - principalement dans les artères ramifiées.
  2. Stade de liposclérose ou prolifération de la plaque lipomateuse due à la formation active de tissu conjonctif dans la zone touchée. À ce stade, il est assez facile d’éliminer ces néoplasmes, car les médicaments pour le traitement de l’athérosclérose peuvent facilement dissoudre les plaques encore molles. Par ailleurs, c’est à ce stade de l’évolution de la maladie qu’il existe une forte probabilité de décollement de fragments suivi de blocage de la lumière des artères. Cette étape de l'athérosclérose est caractérisée par une modification des caractéristiques physiques de la paroi vasculaire - elle devient moins élastique et subit facilement un traumatisme.
  3. Athérocalcinose ou induration de la plaque d'athérosclérose en la saturant de sels de calcium. A ce stade, les changements pathologiques atteignent leur apogée - les dépôts se dilatent et limitent le flux sanguin en raison de la déformation des parois vasculaires. A ce stade, l'athérosclérose des artères se traduit par la formation de foyers de nécrose ou de gangrène sur les membres et les organes alimentant le vaisseau endommagé.

Outre les modifications décrites, la principale cause de l'athérosclérose peut être une infection par le virus de l'herpès, le cytomégalovirus, la chlamydia, des mutations des cellules de l'épithélium du système circulatoire, des pathologies héréditaires qui entraînent des modifications du métabolisme lipidique. Malgré les causes initiales de l'athérosclérose, la maladie passe par toutes les étapes décrites ci-dessus.

Facteurs et groupes à risque

Les experts identifient plusieurs groupes de population pour lesquels les facteurs de risque de l'athérosclérose sont les plus pertinents:

  1. Par âge - personnes âgées de 40 à 50 ans.
  2. Par sexe, les hommes sont plus exposés à la maladie que les femmes.
  3. Hérédité - le risque d’athérosclérose est plus élevé pour ceux dont les parents ont un tel diagnostic.

Ces facteurs sont insurmontables et ne peuvent être modifiés par l'homme. En médecine, on leur donne la définition de "fatal".

Le deuxième groupe de facteurs provoquant l'apparition de l'athérosclérose est appelé potentiellement traitable. Celles-ci incluent des pathologies systémiques qui entraînent des modifications des fonctions du système cardiovasculaire. Leur impact négatif peut être évité si le patient prend les médicaments recommandés par le médecin.

Les facteurs pouvant être supprimés sous condition incluent:

  1. L'hypertension.
  2. Dyslipidémie ou augmentation du cholestérol dans le sang.
  3. Intoxication par des agents infectieux.
  4. Le diabète.
  5. L'obésité.

Les facteurs jetables de l'athérosclérose comprennent principalement les modes de vie malsains et les mauvaises habitudes: tabagisme, alcoolisme, inactivité physique et alimentation déséquilibrée. Ils provoquent l'apparition de maladies qui, en l'absence de traitement, se compliquent d'athérosclérose. Ces facteurs accélèrent considérablement l'évolution de la maladie et augmentent le risque de décès par athérosclérose.

Symptômes de la maladie

Les signes cliniques de l'athérosclérose n'apparaissent qu'avec la progression active de la maladie, lorsque la lumière d'un vaisseau sanguin se rétrécit de 50% ou plus. En général, les symptômes dépendent des vaisseaux qui ont subi des modifications pathologiques.

Manifestations d'athérosclérose aortique

Si le processus pathologique se produit dans la crosse aortique et ses branches, une hypertension symptomatique survient chez les patients. Ce type d'athérosclérose s'accompagne d'un syndrome d'insuffisance circulatoire au niveau du cerveau et de la ceinture scapulaire supérieure. La maladie est accompagnée des symptômes et des manifestations cliniques suivants:

  • une augmentation des indices de systole sur le fond des indices de distolii normaux ou réduits;
  • maux de tête et vertiges;
  • évanouissement;
  • paresthésies et faiblesse dans les mains

Si le processus d'affection vasculaire commence dans l'aorte abdominale, les principaux symptômes de l'athérosclérose sont un affaiblissement de la pulsation sanguine dans les artères fémorales et poplitées, une atteinte de certains organes internes (des symptômes plus détaillés seront discutés plus tard).

Comme le traitement de l'athérosclérose dans de tels cas ne commence pas immédiatement, la maladie peut être compliquée par l'anévrisme de différentes parties de l'aorte. Les symptômes suivants se produisent:

  • avec la défaite de la partie ascendante de l'aorte - douleur persistante ou douloureuse à la poitrine, apparaissant et s'atténuant progressivement;
  • si la crosse aortique est endommagée, enrouement, difficultés respiratoires, luxation laryngée;
  • avec la défaite de l'aorte descendante - douleur à la poitrine et au dos, sensation de pincement de l'œsophage.

La dissection aortique s'accompagne d'une douleur intense à la poitrine, dans la région épigastrique. Le patient souffre d'un manque d'air et d'une faiblesse grave en raison de l'abaissement critique de la pression artérielle.

La dissection aortique est considérée comme un phénomène mortel. Son taux de survie est inférieur à 50% et uniquement s’il fournit des soins médicaux rapides.

Manifestations d'athérosclérose des vaisseaux mésentériques

Avec la défaite des vaisseaux mésentériques, il est important de reconnaître à temps les signes typiques d'une pathologie, car ce type d'athérosclérose se manifeste cliniquement par l'exacerbation de l'ulcère peptique. Objectivement, le patient peut être observé:

  • des ballonnements;
  • l'absence ou l'affaiblissement significatif du péristaltisme;
  • douleur en essayant de palper le haut de l'abdomen;
  • légère tension de la paroi abdominale.

Les principaux symptômes de l'athérosclérose des vaisseaux abdominaux sont les douleurs qui surviennent après avoir mangé. Différencier la pathologie peut être dû à l’absence d’effet du médicament destiné à la normalisation de la digestion. Dans le même temps, la nitroglycérine arrête rapidement l'attaque.

En cas de traitement tardif, l'athérosclérose de ce type se termine par l'apparition soudaine d'une thrombose, qui s'accompagne de douleurs abdominales vagabondes ou localisées, de selles retardées, de vomissements avec mélange de bile et de sang. Un diagnostic incorrect et un traitement retardé peuvent entraîner une gangrène intestinale.

Manifestations d'athérosclérose des artères rénales

Avec la défaite de l'artère rénale, la maladie s'accompagne d'une augmentation constante de la pression artérielle. L'évolution clinique de l'athérosclérose est uniforme, sans exacerbations aiguës. En cas de thrombose de la veine rénale, le patient peut être perturbé par des douleurs au bas du dos et à l’abdomen, signes de dyspepsie.

Manifestations d'athérosclérose des jambes

Les modifications athéroscléreuses des membres inférieurs se manifestent par une claudication intermittente, une paresthésie et une sensation de froid dans les membres. Un examen externe des jambes peut révéler les signes suivants de la maladie:

  • affaiblissement de la pulsation;
  • ulcères trophiques aux doigts, aux jambes ou au talon;
  • blanchiment de la peau;
  • peau amincissante et sèche.

La thrombose veineuse apparaissant sur le fond de modifications athéroscléreuses conduit à une augmentation de la douleur et à l'apparition de veines fortement élargies dans les jambes.

Manifestations d'artériosclérose cérébrale

Dans une maladie telle que l'athérosclérose, la classification inclut les dommages aux vaisseaux cérébraux. Ce type de maladie se traduit par une dégradation importante du fonctionnement du système nerveux central, qui se traduit par:

  • diminution de la capacité de travail;
  • détérioration de l'attention et de la mémoire;
  • diminution de l'intelligence;
  • troubles du sommeil;
  • des vertiges.

En outre, le patient peut être dérangé par des maux de tête. Il y a aussi des changements significatifs dans l'état mental. Cette sous-espèce d'athérosclérose est une complication dangereuse telle qu'un accident vasculaire cérébral.

Manifestations d'athérosclérose des artères coronaires

Avec la défaite des artères coronaires, le patient se plaint de douleurs derrière le sternum, d'un sentiment de faiblesse et de fatigue. Lors de l'exacerbation de la maladie, il se produit une sensation d'engourdissement dans la main gauche, un essoufflement. Les attaques sont accompagnées de la peur de la mort, de l'obscurcissement ou d'une perte totale de conscience. Le danger de ce type de pathologie est un risque élevé de décès par infarctus du myocarde.

Diagnostic de l'athérosclérose

Lorsqu'il contacte la clinique, le médecin traitant établit un historique et vérifie les plaintes du patient, à partir desquelles une première image de la maladie peut être dressée. Pour clarifier le diagnostic, les types de diagnostic suivants sont utilisés:

  • auscultation des vaisseaux coronaires;
  • mesure de la pression artérielle;
  • analyses de sang en laboratoire;
  • aortographie et angiographie coronaire;
  • l'angiographie;
  • USGD et échographie.

De plus, vous devrez peut-être consulter un cardiologue, un neurologue ou un psychiatre.

Méthodes de traitement des maladies

Le traitement principal de l'athérosclérose vasculaire consiste à prendre des médicaments et à changer le mode de vie du patient. Tout d'abord, on prescrit au patient un complexe de médicaments dont l'action est de faire baisser le taux de cholestérol dans le sang et de réduire l'hypoxie tissulaire (en particulier lorsque les vaisseaux coronaires et cérébraux sont touchés). Dans ce cas, appliquez:

  • préparations d'acide nicotinique sous forme de comprimés et d'injections;
  • les séquestrants d'acides biliaires;
  • les statines;
  • fibrates.

Ces groupes de médicaments pour l'athérosclérose sont prescrits en fonction de la présence d'indications et de contre-indications, et la posologie est calculée individuellement.

Améliorer l'état du patient et un régime strict, ce qui signifie réduire la quantité de graisse animale. Les repas doivent être conformes aux principes de la table de traitement numéro 10c. Au cours de la maladie sans complication, le régime n ° 5 est utilisé.

Avec une forte probabilité d'occlusion des vaisseaux affectés, un traitement chirurgical est indiqué aux patients:

  • endartériectomie - chirurgie ouverte;
  • traitement endovasculaire - chirurgie mini-invasive des artères.

Au cours de ces procédures, des endoprothèses vasculaires sont insérées dans l'artère ou l'artère est dilatée à l'aide de cathéters à ballonnet. Avec la défaite des vaisseaux coronaires est réalisée un pontage artériel coronaire.

Mesures préventives

L'athérosclérose est extrêmement rarement diagnostiquée chez les personnes dont les antécédents ne sont pas aggravés par des maladies associées au métabolisme. Néanmoins, même ces personnes sont à risque, car l’athérosclérose ne peut être prévenue qu’en respectant les normes d’un mode de vie sain. Réduire considérablement le risque de cette maladie peut être en abandonnant les mauvaises habitudes, la normalisation de la nutrition et l'augmentation de l'activité physique. En présence d'athérosclérose progressive, il est recommandé de suivre strictement les recommandations du médecin en matière de médication.

Athérosclérose - qu'est-ce que c'est, causes, signes, symptômes, complications, traitement et prévention

L'athérosclérose est une lésion systémique des artères de gros et moyen calibre, accompagnée d'une accumulation de lipides, d'une prolifération de fibres fibreuses, d'un dysfonctionnement de l'endothélium de la paroi vasculaire et conduisant à des troubles hémodynamiques locaux et généraux.

Les maladies du système cardio-vasculaire menacent l'humanité avec ses complications graves: coup de cerveau et infarctus aigu du myocarde. Les causes de décès dues à ces maladies sont supérieures à toutes les autres. L'athérosclérose est la principale pathologie touchant les organes vitaux intéressés par l'apport sanguin.

Plus en détail sur le type de maladie, pourquoi elle affecte les personnes et quels symptômes en sont caractéristiques - plus loin dans l'article.

Tableau clinique

Que disent les médecins à propos de l'hypertension?

Je traite l'hypertension depuis de nombreuses années. Selon les statistiques, dans 89% des cas, l'hypertension artérielle se termine par une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral et le décès d'une personne. Environ les deux tiers des patients décèdent maintenant dans les cinq premières années de la maladie.

Le fait suivant est que la pression peut être renversée et nécessaire, mais cela ne guérit pas la maladie elle-même. Giperium est le seul médicament officiellement recommandé par le ministère de la Santé pour le traitement de l'hypertension et utilisé par les cardiologues dans leur travail. Le médicament agit sur la cause de la maladie, permettant ainsi de se débarrasser complètement de l'hypertension. En outre, dans le cadre du programme fédéral, chaque résident de la Fédération de Russie peut l'obtenir gratuitement.

Qu'est-ce que l'athérosclérose?

L'athérosclérose est une maladie chronique des artères résultant d'un dérèglement du métabolisme des lipides (un vaste groupe de composés organiques, y compris les acides gras) et s'accompagnant d'un dépôt de cholestérol dans la paroi interne des vaisseaux.

Par la suite, cette "contamination", les parois des vaisseaux sanguins s'épaississent et la lumière est réduite, leur élasticité est perdue, entraînant des obstructions. En raison de la déformation des vaisseaux, il y a une charge sur le coeur, parce que il a besoin de plus d'effort pour pomper le sang.

Dans l’athérosclérose, les artères de types moyen et grand calibre, élastiques (grosses artères, aorte) et musculo-élastiques (mixtes: carotides, artères du cerveau et du cœur) sont affectées. Par conséquent, l'athérosclérose est la cause la plus courante de:

  • infarctus du myocarde,
  • CHD,
  • coup de cerveau
  • troubles circulatoires des membres inférieurs, de l'aorte abdominale, des artères mésentériques et rénales.

Les symptômes de l’athérosclérose sont, de par leur nature et leur intensité, très différents les uns des autres en fonction des organes touchés. Par conséquent, seul un médecin peut déterminer le type de maladie et établir un diagnostic précis.

Sois prudent

Hypertension (coups de bélier) - tue un patient dans un rêve dans 89% des cas!

Nous nous dépêchons de vous prévenir, la plupart des médicaments pour l'hypertension et la normalisation de la pression - il s'agit d'une déception complète des spécialistes du marketing qui trichent des centaines de pour cent sur des médicaments dont l'efficacité est nulle.

La mafia de la pharmacie gagne beaucoup d'argent en trompant les malades.

Mais que faire? Comment être traité s'il y a de la tromperie partout? MD Belyaev Andrei Sergeevich a mené sa propre enquête et a trouvé un moyen de sortir de cette situation. Dans cet article sur l'anarchie pharmaceutique, Andrei Sergeevich a également expliqué comment éviter la mort due à un cœur malade et à des sauts de pression gratuits! Lisez l'article sur le site officiel du Centre de santé et de cardiologie de la Fédération de Russie sur le lien.

Raisons

Tout d'abord, nous notons que l'apparition et la formation ultérieure de l'athérosclérose dépendent des facteurs suivants:

  • l'état dans lequel se trouvent les parois vasculaires;
  • la pertinence d'un facteur génétique héréditaire;
  • troubles du métabolisme des graisses (lipides).

L'âge moyen auquel l'athérosclérose affecte le plus souvent le corps humain est de 40 à 45 ans.

Les hommes sont sujets à l'athérosclérose 3, et parfois 4 fois plus souvent que les femmes, en raison du fait que la prévention de l'athérosclérose chez les personnes de sexe plus fort n'est souvent pas prise au sérieux.

À ce jour, cinq facteurs principaux contribuent au développement et à la progression de l'athérosclérose, à savoir:

  • L'hérédité
  • Mode de vie sédentaire
  • Troubles métaboliques et endocriniens (annonciateurs de la maladie)
  • Facteur de nutrition (avec la nourriture, une grande quantité de graisse, de protéines et de cholestérol est fournie au corps)
  • Troubles nerveux (altération de l'équilibre lipidique / protéique)

Les causes de l'athérosclérose sont:

Histoires de nos lecteurs

Vaincu l'hypertension à la maison. Cela fait un mois que j'ai oublié les sauts de pression. Oh, combien j'ai tout essayé - rien n'a aidé. Combien de fois je suis allé à la clinique, mais on m'a prescrit des médicaments inutiles encore et encore, et à mon retour, les médecins ont simplement haussé les épaules. Enfin, j'ai réussi à faire face à la pression, et tout cela grâce à cet article. Quiconque a des problèmes de pression - lisez bien!

Lire l'article complet >>>

  • hypertension artérielle
  • fumer
  • diabète sucré
  • taux élevé de cholestérol dans le sang.

Mais la principale cause de l'athérosclérose est une violation du métabolisme du cholestérol. La formation de l'athérosclérose est un processus naturel qui commence vers 10-15 ans. Avec l'âge, il peut ralentir et s'accélérer.

Classification

Le processus d’accumulation de complexes de cholestérol et la formation de plaques athéromateuses ne donnent au départ aucun signe d’athérosclérose. Néanmoins, frappant, en général, tous les vaisseaux du corps, certains lui donnent une préférence spéciale. Du point de vue de la pathogenèse, ceci peut être supposé sur la base des signes caractéristiques de certaines conditions pathologiques.

En fonction de l'activité du processus athérosclérotique émettent:

  • athérosclérose progressive - la formation de nouvelles plaques ou la croissance de plaques athéromateuses se poursuit, les manifestations cliniques s’aggravent progressivement, le risque de complications est élevé;
  • athérosclérose stabilisée - le développement et la formation de nouvelles plaques cessent, les manifestations cliniques restent inchangées ou régressent, le risque de complications est faible;
  • régressifs - les symptômes cliniques s'atténuent, l'état général et les paramètres sanguins de laboratoire s'améliorent.

Ainsi, en fonction de la localisation préférentielle du processus, on distingue ces types d’athérosclérose:

  • Athérosclérose des vaisseaux cardiaques;
  • Athérosclérose de l'aorte;
  • Athérosclérose des vaisseaux cérébraux;
  • Athérosclérose des artères rénales;
  • Athérosclérose de l'aorte abdominale et de ses branches;
  • Athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs.

La défaite générale de toutes les artères du corps est assez rare. On observe souvent un blocage des vaisseaux sanguins de certains organes: le cerveau et le cœur, les membres inférieurs ou les reins. La progression de l'athérosclérose s'exprime dans le fait qu'avec une charge fonctionnelle intense de l'organe, le flux sanguin vers celui-ci est insuffisant. Cela conduit à des sensations désagréables de la part de l'organe.

Le moment et la vitesse de développement de l'athérosclérose sont assez difficiles à prédire. Cela peut prendre des années ou des mois. Tout dépend des caractéristiques du métabolisme, du taux métabolique, de la susceptibilité à l’athérosclérose et des maladies qui augmentent le risque de développement, et de nombreux autres facteurs.

Les étapes

En cardiologie moderne, on distingue les étapes suivantes de l’athérosclérose:

  1. La première étape. Diminution du débit sanguin systémique, croissance de taches graisseuses, absence de symptômes douloureux.
  2. La deuxième étape. La liposclérose s'accompagne de la croissance et de la propagation du tissu adipeux, d'une forte probabilité de formation d'un caillot sanguin et d'une violation de la circulation systémique.
  3. Troisième étape. L'athérocalcinose s'accompagne de compaction des plaques d'athérosclérose, de dépôts de calcium, de déformation des vaisseaux et d'un rétrécissement de la lumière avec risque de blocage.

Symptômes de l'athérosclérose

Les symptômes cliniques sont associés à la localisation et au stade de développement des lésions athérosclérotiques. Il est prouvé que les signes apparaissent avec une lésion de 50% ou plus de la lumière du vaisseau.

Les symptômes de l’athérosclérose sont mieux examinés en fonction de sa localisation, c’est-à-dire qu'ils décrivent les manifestations d’une forme isolée de la maladie. Cela leur permet quelques détails, car il ne peut y avoir de signes d'athérosclérose de l'aorte et les vaisseaux périphériques sont exactement les mêmes.

Il existe la classification suivante des symptômes communs:

  • ischémie - une ischémie tissulaire inconstante se manifeste sous la forme d’AVC (du cœur), de claudication intermittente (des membres inférieurs);
  • trombonekroticheskie - manifestent des complications plus graves sous la forme d'un accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, une gangrène du pied;
  • fibreux - les cardiologues connaissent des cas de remplacement progressif des fibres musculaires du cœur par du tissu fibreux avec formation de zones de cardiosclérose.

L'athérosclérose aortique, les vaisseaux cérébraux, les vaisseaux des membres inférieurs, les artères coronaires (coronaires) du cœur, les artères mésentériques et rénales sont les plus sensibles au développement de l'athérosclérose. Les symptômes de modifications athérosclérotiques dans ces cas sont différents et dépendent directement de la localisation du processus pathologique.

Athérosclérose: symptômes et traitement

Athérosclérose - les principaux symptômes:

  • Mal de tête
  • Douleur abdominale
  • Vertige
  • Nausée
  • Perte de poids
  • Essoufflement
  • Perte d'appétit
  • Vomissements
  • Douleur à la poitrine
  • Des ballonnements
  • La diarrhée
  • Douleur à la poitrine
  • Altération de la mémoire
  • Constipation
  • Hypertension artérielle
  • Insuffisance rénale
  • Insuffisance cardiaque
  • Malaise à la poitrine

L'athérosclérose est une maladie chronique assez commune caractérisée par sa propre progression. L'athérosclérose, dont les symptômes apparaissent sur le fond d'affection des artères moyennes et grandes en raison de l'accumulation de cholestérol dans celles-ci (qui détermine la cause de l'apparition de cette maladie), provoque des troubles circulatoires et un certain nombre de risques graves provoqués par cette violation.

Description générale

Dans l'athérosclérose, des plaques d'athérosclérose se forment sur les parois des vaisseaux (elles sont basées sur des dépôts graisseux associés à un tissu conjonctif en croissance). Ces plaques entraînent un rétrécissement des vaisseaux et leur déformation ultérieure. Ces changements entraînent à leur tour une altération de la circulation sanguine et des lésions aux organes internes. En général, les grandes artères sont touchées.

Arrêtons-nous sur l'image de cette maladie. Tout d'abord, nous notons que l'apparition et la formation ultérieure de l'athérosclérose dépendent des facteurs suivants:

  • l'état dans lequel se trouvent les parois vasculaires;
  • la pertinence d'un facteur génétique héréditaire;
  • troubles du métabolisme des graisses (lipides).

Le cholestérol, noté à l'origine, fait partie des graisses et permet de fournir un certain nombre de fonctions différentes dans notre corps. En d'autres termes, il peut être considéré comme un matériau de construction utilisé dans les murs de cellules. En outre, le cholestérol est un composant des vitamines et des hormones, grâce auquel une activité corporelle adéquate est assurée. Le cholestérol est synthétisé par environ 70% de sa quantité totale dans le foie, tandis que le reste est ingéré par la nourriture.

Notez que le cholestérol dans le corps n'est pas à l'état libre, il entre dans la composition de composés complexes spécifiques de graisses et de protéines - lipoprotéines. Les lipoprotéines, à leur tour, offrent la possibilité de son transfert du foie aux tissus le long du sang. Si le cholestérol dans le corps est en excès, il est envoyé des tissus au foie et c’est là que la quantité excédentaire est utilisée. La perturbation du fonctionnement de ce mécanisme a pour conséquence le développement de la maladie considérée, à savoir l'athérosclérose.

Dans le développement de l'athérosclérose, le rôle principal est joué par les lipoprotéines, qui ont une faible densité, dans une forme abrégée ce sont les LDL. Le transport du cholestérol du foie aux cellules est assuré à leurs frais, tandis qu'une quantité strictement définie de celui-ci est soumise à ce transport, sinon le dépassement du niveau détermine un risque sérieux de développement possible de l'athérosclérose dans ce contexte.

Quant au transport de retour des tissus vers le cholestérol hépatique, il est déjà fourni par les lipoprotéines de haute densité, qui, dans une version abrégée, les définissent comme HDL, une classe distincte de lipoprotéines anti-athérogènes. Ils permettent de nettoyer la couche superficielle de cellules de l'excès de cholestérol. Le risque de développer une athérosclérose se produit à de faibles niveaux de cholestérol HDL et à des niveaux élevés de LDL.

Arrêtons-nous sur les caractéristiques de l'âge de l'athérosclérose. Ainsi, on peut noter que le type initial de changements dans les parois des artères (leur calibre moyen et grand) sont déjà observés à un jeune âge. Par la suite, ils évoluent et se transforment en plaques fibroadénomateuses qui, à leur tour, se développent souvent après 40 ans. Cette lésion vasculaire athérosclérotique est pertinente dans environ 17% des cas chez les patients de moins de 20 ans, dans 60% des cas chez les moins de 40 ans et dans 85% des cas à partir de 50 ans.

Dans l’avenir, l’image de la maladie est la suivante. La paroi artérielle est exposée à la base de la fibrine, du cholestérol et de nombreuses substances, en raison de l’influence de la formation de la plaque athéroscléreuse. En excès, le cholestérol, lorsqu'il exerce un effet approprié, provoque une augmentation de la taille de la plaque, ce qui entrave la circulation du sang dans les vaisseaux dans la zone de constriction formée. Le flux sanguin sur ce fond diminue, une inflammation se développe. Aussi formés de caillots de sang, ils peuvent ensuite se détacher, déterminant ainsi un danger important pour les vaisseaux, qui sont vitaux dans notre corps. Cela est dû à la possibilité de leur blocage, à cause duquel, à leur tour, les organes seront privés de l'apport sanguin requis.

Causes de l'athérosclérose

Les causes de l'athérosclérose peuvent être très différentes, elles sont également assimilées à des facteurs de risque d'athérosclérose, ce qui indique que la conformité des conditions avec ces facteurs augmente le risque d'athérosclérose chez les patients. En général, ces facteurs de risque peuvent être divisés en deux groupes principaux en fonction de la nature de l’impact du patient sur eux. Ainsi, les causes de l'athérosclérose peuvent être changeantes et non modifiables (modifiées et non modifiées).

Les raisons immuables (non modifiables), qui peuvent déjà être déterminées à partir de leur nom, ne peuvent pas être modifiées par l'une ou l'autre des mesures d'impact (y compris les mesures médicales). En tant que tels facteurs sont les suivants:

  • Sexe: ce facteur est considéré comme un facteur de risque indépendant dans la prise en compte de l'évolution de l'athérosclérose. L'athérosclérose chez l'homme se développe environ 10 ans plus tôt, ce qui est connu sur la base de certaines données statistiques à ce sujet comparées à la morbidité féminine. En outre, jusqu'à 50 ans, le risque de développer cette maladie chez l'homme est quatre fois plus élevé que chez la femme. Lorsque le seuil de 50 ans est atteint, l’incidence des deux sexes est égalisée. Cette particularité s'explique par le fait que des changements hormonaux spécifiques commencent dans le corps féminin à partir de cette période et que la fonction de protection fournie par les œstrogènes disparaît (ici, comme vous pouvez le comprendre, il s'agit de la ménopause et d'une diminution progressive de la libération de ces hormones œstrogènes).
  • Âge Comme le lecteur l’a remarqué, avec l’âge, le risque de développer la maladie que nous envisageons d’augmenter augmente. En conséquence, plus la personne est âgée, plus ce risque est grand. Et, bien sûr, il est également impossible d'influencer ce facteur, car il est pris en compte dans ce groupe particulier. Il convient de noter que, de manière générale, l’athérosclérose en tant que maladie est souvent comparée au vieillissement de l’organisme, c’est-à-dire à l’une des manifestations de ce processus. Ceci s'explique par le fait que les modifications athérosclérotiques après un dépassement d'une période d'âge donnée sont déterminées de manière absolue chez tous les patients. Et, comme on l'a déjà noté, à partir de 45-50 ans, le risque de tels changements augmente en particulier.
  • Prédisposition génétique: ce facteur de risque est également inchangé pour l’athérosclérose. Ainsi, les patients dont les proches parents ont été diagnostiqués avec une forme ou une autre sont particulièrement sensibles à cette maladie. On considère que la prédisposition génétique (on l'appelle aussi hérédité) est également un facteur qui permet de déterminer l'accélération relative de l'athérosclérose (jusqu'à 50 ans). Pendant ce temps, chez les personnes âgées de plus de 50 ans, le facteur héréditaire détermine en pratique un effet insignifiant sur le développement de l'athérosclérose. Il est donc impossible d'indiquer clairement le développement précoce de cette maladie lorsqu'elle est présente parmi les membres de votre famille.

Les raisons modifiables (modifiées), à leur tour, sont caractérisées par le fait que le patient peut les influencer. Cela peut inclure un ajustement du mode de vie, un traitement, etc. Laissez-nous sélectionner les options qui sont d'actualité pour la maladie à l'étude:

  • Hypertension artérielle.Cette raison (facteur) est indépendante dans le développement de l’athérosclérose. La particularité de l’impact de l’hypertension réside dans le fait que, dans son contexte, on assiste à une augmentation de l’intensité de l’imprégnation des parois artérielles avec des graisses, ce qui est considéré comme le stade initial du développement de la principale manifestation de l’athérosclérose, la plaque athéroscléreuse. Dans le même temps, l’athérosclérose, en raison de laquelle l’élasticité des artères est susceptible de changer, est un facteur qui augmente le risque de développer une hypertension chez un patient.
  • Le tabagisme Ce facteur est une aide majeure pour le développement de nombreuses maladies et l'athérosclérose ne fait pas exception. Avec le tabagisme à long terme, le risque d'apparition d'hypertension évoqué ci-dessus, en tant que facteur prédisposant au développement d'athérosclérose, augmente, ce qui nous permet déjà de retracer la chaîne des changements pertinents. En outre, le tabagisme contribue également au développement de la maladie coronarienne (maladie coronarienne) et de l’hyperlipidémie, ce qui accélère également le développement de l’athérosclérose chez les fumeurs. La base d'influence est basée sur l'impact négatif que les composants de la fumée de tabac ont directement sur les vaisseaux.
  • L'obésité. Une autre influence non moins significative du facteur contribuant au développement de l’athérosclérose. Encore une fois, l’obésité prédispose non seulement au développement de l’athérosclérose, mais également à l’un des facteurs que nous avons déjà énumérés, l’hypertension artérielle, qui, dans tous les cas, lie ce facteur à la maladie considérée. En outre, nous notons que l’obésité est également l’un des principaux facteurs du développement du diabète sucré, qui joue également un rôle important dans la prise en compte des facteurs modifiables qui nous intéressent.
  • Diabète sucré: l'urgence de ce facteur chez les patients augmente considérablement le risque de développement et d'athérosclérose (environ 5 à 7 fois). La raison de ce risque élevé est l'urgence de la violation des processus métaboliques (en particulier les graisses), ce qui provoque le développement de modifications athéroscléreuses dans les vaisseaux.
  • Hyperlipidémie (dyslipidémie). Ce facteur implique une violation du métabolisme des graisses, ce qui en détermine le rôle non moins important dans la prise en compte des facteurs provoquant l'athérosclérose. Il convient de noter que tous les facteurs ci-dessus sont directement liés à la dyslipidémie, c'est-à-dire que pour chacun d'entre eux, le problème du métabolisme des graisses est pertinent. Le métabolisme des graisses est principalement attribué au développement de l’athérosclérose (et d’un autre type de maladies associées au système cardiovasculaire): cholestérol élevé, triglycérides élevés et lipoprotéines sanguines élevées.
  • Caractéristiques alimentaires. Le développement de l'athérosclérose en particulier est affecté par la présence de quantités importantes de graisses animales dans les produits diététiques.
  • Hypodynamie (mode de vie d'inactivité). Ce facteur joue également un rôle important dans le développement de l'athérosclérose, y compris dans le développement des conditions énumérées précédemment (diabète sucré, hypertension artérielle, obésité). Il est facile de deviner qu'en raison de l'activité motrice réduite, les processus métaboliques des glucides et des lipides sont perturbés, ce qui augmente respectivement le risque d'apparition de ces troubles et de l'athérosclérose.
  • Les infections. La nature infectieuse du développement de l'athérosclérose a été considérée relativement récemment. Sur la base des recherches menées, il a été constaté que les infections à cytomégalovirus et à chlamydia peuvent être considérées comme deux options représentant cet élément dans son rapport avec l'athérosclérose.

Athérosclérose: stades

Comme nous l'avons déjà identifié, le processus pathologique pertinent pour l'athérosclérose est concentré dans les parois des artères. Ceci, à son tour, conduit à la destruction progressive du mur touché. En fonction de l'étendue de la lésion et de ses caractéristiques, 3 stades de l'athérosclérose sont déterminés successivement dans leur manifestation, nous les examinerons ci-dessous.

  • Stade I. Dans le cadre de sa manifestation, des taches lipidiques se forment. Cela implique l'imprégnation des parois des artères avec des molécules adipeuses; la localisation de l'imprégnation n'est constatée que dans les zones limitées des parois. Ces zones apparaissent sous forme de bandes jaunâtres, concentrées sur toute la longueur de l'artère touchée. Les caractéristiques de cette étape sont caractérisées par le fait que les symptômes de l'athérosclérose ne se manifestent pas et qu'en général, il n'existe pas de troubles spécifiques pouvant déterminer la pertinence des troubles circulatoires dans les artères du sang. Une accélération de la formation de taches lipidiques peut survenir en raison de l’impact des facteurs modifiables susmentionnés sous forme d’obésité, d’hypertension artérielle et de diabète.
  • Stade II: Ce stade est également défini comme le stade de la liposclérose, caractérisé par le développement de l'athérosclérose jusqu'au stade d'inflammation des points lipidiques, ce qui entraîne l'accumulation de cellules du système immunitaire dans leurs cavités. En particulier, ils tentent de nettoyer la paroi artérielle des graisses qui s'y sont accumulées (dans certains cas, il peut s'agir de microbes). Dans le contexte d'un processus inflammatoire de longue durée, les graisses déposées sur la paroi artérielle commencent à se décomposer et la germination simultanée du tissu conjonctif y a lieu. Cela conduit à la formation d'une plaque fibreuse, qui détermine cette étape. La surface d'une telle plaque est dans une position quelque peu surélevée par rapport à la surface interne du vaisseau affecté, ce qui a pour effet de rétrécir sa lumière et de perturber la circulation sanguine.
  • Étape III. Cette étape est le développement final de l’athérosclérose, elle se caractérise par le développement d’un certain nombre de complications directement liées au développement de la plaque fibreuse. De plus, c’est à partir de ce stade de la maladie que ses symptômes commencent à apparaître. Ce stade est défini comme le stade de l'athérocalcinose. La progression de la déformation de la plaque à ce stade est due au compactage qui lui est pertinent, ainsi qu’au dépôt de sels de calcium dans celui-ci. La nature de la manifestation de la plaque d'athérosclérose peut déterminer à la fois sa stabilité et sa croissance graduelle, grâce à quoi elle continuera à déformer et à rétrécir la lumière de l'artère. Dans ce contexte, ces derniers seront à leur tour provoqués par le développement d'une forme progressive de déficience chronique de la circulation sanguine de l'organe alimenté par l'artère ayant subi une telle lésion. Cela entraîne également un risque important d'occlusion (blocage aigu), dans lequel la lumière du vaisseau est obstruée ou avec un thrombus ou une désintégration de la plaque, entraînant la création d'un organe ou d'un membre qui alimente le sang en un type de nécrose (attaque cardiaque) différent. soit la gangrène.

Athérosclérose: symptômes

L'aorte (abdominale et thoracique), les artères mésentériques, coronaires et rénales, ainsi que les artères du cerveau et des membres inférieurs, sont principalement touchées par l'athérosclérose.

Dans le cadre du développement de la maladie, ses périodes asymptomatiques (ou précliniques) et cliniques sont distinguées. Une période asymptomatique est accompagnée d'une teneur accrue en bêta-lipoprotéines dans le sang ou d'une teneur élevée en cholestérol, alors que les symptômes, comme le montre la définition de cette période, sont absents.

Quant à la période de manifestations cliniques, elles sont pertinentes en cas de rétrécissement de 50% ou plus de la lumière artérielle. Ceci, à son tour, détermine la pertinence des trois étapes principales de la période: la phase ischémique, la phase trombonekroticheskaya et la phase fibreuse.

Le stade ischémique est caractérisé par le fait que la circulation sanguine d'un organe donné est perturbée. À titre d'exemple, nous pouvons isoler le déroulement de cette étape dans laquelle l'ischémie du myocarde sur fond d'athérosclérose des vaisseaux coronaires se manifeste sous la forme d'angine de poitrine. Le stade trombonécrotique est caractérisé par l'ajout d'une thrombose des artères modifiées. L'athérosclérose des artères coronaires peut dans ce cas atteindre une complication sous la forme d'un infarctus du myocarde. Et enfin, le stade fibreux, caractérisé par la prolifération du tissu conjonctif, qui se produit dans des organes inefficaces d'approvisionnement en sang. Encore une fois, en considérant l’athérosclérose des artères coronaires à ce stade, nous pouvons distinguer le passage au développement d’une pathologie telle que la cardiosclérose athéroscléreuse.

En ce qui concerne les manifestations spécifiques de l'athérosclérose, ses symptômes sont déterminés en fonction du type d'artères touchées. Nous examinons ci-dessous les principales options pour l'évolution de cette maladie.

Athérosclérose aortique: symptômes

L'athérosclérose aortique agit comme la manifestation la plus commune de l'athérosclérose, respectivement, chez la plupart des patients, révèle-t-elle. L'athérosclérose peut toucher ses différentes régions sur la base desquelles sont déterminés les symptômes de la maladie et son pronostic.

Comme vous le savez probablement, l'aorte est le plus grand vaisseau de notre corps. Il part du cœur (ventricule gauche), puis de la fourche, formant ainsi une multitude de petits vaisseaux s’étendant jusqu'aux tissus et aux organes de notre corps. L'aorte est composée de deux sections principales situées dans des zones anatomiquement différentes. En tant que tels départements, l'aorte abdominale et thoracique agit.

L'aorte thoracique dans l'aorte est la partie initiale, à ses frais, l'apport de sang à la partie supérieure de notre corps est fourni, respectivement, ce sont les organes de la poitrine elle-même, du cou, de la tête et des membres supérieurs. Quant à l’aorte abdominale, c’est le site final; l’approvisionnement en sang est fourni à ses frais aux organes abdominaux. À son tour, sa section d'extrémité est divisée en deux branches principales, qui sont l'artère iliaque gauche et droite, à travers lesquelles le sang circule vers les extrémités inférieures et les organes pelviens.

Dans l'athérosclérose de l'aorte, la lésion, pour cette maladie, est courante et recouvre soit l'ensemble de l'aorte sur sa longueur, soit certaines de ses zones. La symptomatologie dans ce cas est également déterminée en fonction de la localisation exacte du processus pathologique et de l’ampleur des changements survenus dans les parois de l’aorte lorsqu’elle est exposée.

L'anévrisme aortique est la complication la plus dangereuse provoquée par l'athérosclérose aortique. Lorsqu'un anévrisme aortique se produit, une certaine zone de l'artère se dilate, ce qui s'accompagne d'un amincissement de la paroi du vaisseau et d'un risque accru de rupture de l'artère, ce qui peut entraîner une hémorragie pouvant mettre la vie en danger.

Athérosclérose de l'aorte thoracique: symptômes

Pendant longtemps, les symptômes sont absents. L'athérosclérose de ce département se développe souvent en même temps que des formes de la maladie telles que l'athérosclérose des artères coronaires du cœur (c'est-à-dire les artères coronaires), ainsi que l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux.

La manifestation des symptômes observés principalement dans la tranche d'âge de 60-70 ans, due à l'importance de la défaite des parois aortiques à cette époque. Les patients se plaignent d'une sensation de brûlure à la poitrine, la pression artérielle systolique augmente, la déglutition devient difficile, les vertiges sont importants.

En tant que manifestations moins spécifiques des symptômes, on peut noter un vieillissement précoce, associé à l’apparition précoce de cheveux gris. En même temps, on note une abondance de poils dans la zone des oreillettes, une bande lumineuse caractéristique apparaît le long du bord externe de l'iris et des adhésifs apparaissent sur la peau du visage.

Athérosclérose de l'aorte abdominale: symptômes

Cette forme de la maladie est diagnostiquée dans presque la moitié des cas possibles de sa manifestation. Semblable à la forme précédente, pendant longtemps il peut ne pas se manifester du tout.

L'athérosclérose de la zone considérée agit comme une cause du développement chez les patients d'une pathologie telle que la maladie ischémique abdominale. Il est similaire à l'IHD (maladie ischémique), caractérisé par le fait qu'il entraîne une perturbation de l'apport sanguin dans le contexte d'une lésion vasculaire associée à l'athérosclérose, ce qui est particulièrement important pour les organes qui nourrissent ces vaisseaux.

Les symptômes associés à la défaite de l'aorte abdominale peuvent se manifester comme suit:

  • Douleur abdominale. Ces douleurs se produisent après avoir mangé, la nature de la manifestation est paroxystique, douloureuse. En règle générale, ils ne sont pas trop intenses, ils n’ont pas de localisation claire. Ces douleurs disparaissent d'elles-mêmes après quelques heures.
  • Troubles digestifs. En particulier, les plaintes concernant les ballonnements, la constipation et la diarrhée (états alternants) et la perte d'appétit sont pertinentes.
  • Perte de poids Ce symptôme est progressif et est causé par une forme persistante de troubles digestifs.
  • Hypertension artérielle (pression artérielle élevée), insuffisance rénale. La pression accrue est due au fait que l'irrigation sanguine des reins est altérée. Quant à l'insuffisance rénale, elle se développe en raison du fait que leurs tissus normaux commencent progressivement à être remplacés par des tissus conjonctifs. Ceci, à son tour, détermine leur mort graduelle dans le contexte d'un apport sanguin insuffisant.
  • Thrombose des artères viscérales. Cette complication est mortelle en cas d'athérosclérose de la partie considérée de l'aorte. De plus, elle nécessite la fourniture immédiate de soins médicaux spécialisés. Lorsque la nécrose vasculaire, qui garantit l’alimentation en sang de l’intestin, entraîne la mort de ses boucles, ce qui entraîne une inflammation massive des organes concentrés dans la cavité abdominale et dans le péritoine (qui détermine la péritonite). Les symptômes de cette affection comprennent une douleur intense qui ne disparaît pas lors de la prise d'antispasmodiques et d'analgésiques. En outre, une détérioration soudaine du bien-être général rejoint rapidement la douleur.

Athérosclérose des vaisseaux cérébraux: symptômes

Cette forme d’athérosclérose n’est pas moins commune: dans ce cas, les vaisseaux intracrâniens et extracrâniens qui alimentent le cerveau sont sujets à une lésion. La gravité des symptômes est déterminée en fonction du degré de dommage de ces vaisseaux. En raison de l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux, l'activité du système nerveux est progressivement inhibée, des troubles mentaux ou un accident vasculaire cérébral peuvent se développer.

Les premières manifestations des symptômes de cette forme d'athérosclérose sont diagnostiquées chez les patients âgés de 60 à 65 ans et, dans la plupart des cas, leur interprétation est réduite aux signes de vieillissement. En attendant, une telle croyance n’est que partiellement correcte. En soi, le vieillissement est un processus physiologique irréversible, tandis que l'athérosclérose agit comme un type spécifique de maladie, au cours de laquelle, jusqu'à certaines limites, elle détermine la possibilité de guérison, ainsi que la mise en œuvre de certaines mesures préventives qui lui sont adressées.

Passons maintenant aux symptômes. Les manifestations initiales de l'athérosclérose de cette forme sont des attaques épisodiques de "l'attaque ischémique", au sein desquelles des symptômes neurologiques relativement stables apparaissent. Celles-ci incluent notamment une altération de la sensibilité, qui peut se manifester soit par une réduction d'un côté du corps, soit par une perte totale. Également observé des troubles du mouvement sous la forme de parésie (perte partielle de force musculaire) et de paralysie. De plus, des troubles de l'audition, de la vision et de la parole peuvent survenir. Les symptômes énumérés, quant à eux, apparaissent pendant une courte période, après quoi ils disparaissent.

Dans les formes sévères d'athérosclérose des vaisseaux cérébraux se développe souvent un accident vasculaire cérébral, dans lequel il y a la mort d'une certaine zone du tissu cérébral. Cette affection est caractérisée par une manifestation persistante de symptômes, que nous avons déjà prise en compte (perte de sensibilité, paralysie, perte de la parole), et peut être traitée à un degré insignifiant.

Les autres manifestations des symptômes de l’athérosclérose de cette forme comprennent un trouble de l’activité nerveuse supérieure, sous une forme ou une autre (en particulier capacités intellectuelles et mémoire), des modifications du caractère (harcèlement, caprices, etc.), des troubles du sommeil, le développement d’états dépressifs.

L'absence de traitement adéquat peut conduire à la démence (démence sénile). À son tour, il s’agit d’une manifestation difficile et, malheureusement, irréversible, d’une diminution des fonctions supérieures inhérentes au cerveau.

L'accident vasculaire cérébral est le plus grand danger de cette maladie. Cette affection est par nature une affection semblable à l'infarctus du myocarde, une affection dans laquelle se produit une nécrose des tissus. Cette condition s'accompagne d'une mortalité accrue et d'une invalidité fréquente des patients.

Il convient de noter que dans certains cas, les symptômes indiquant une athérosclérose des artères cérébrales peuvent être assez difficiles à différencier, par exemple, des symptômes apparaissant dans une encéphalopathie hypertensive ou des troubles réels de l'irrigation sanguine cérébrale dus au développement de maladies rachidiennes à échelle dégénérative (par exemple, ostéochondrose). En fait, il arrive souvent que bon nombre des maladies pouvant être confondues avec l'athérosclérose intéressent les patients du groupe d'âge sénile, car le diagnostic de cette maladie détermine la nécessité d'une approche intégrée de ce processus.

Athérosclérose des vaisseaux des membres inférieurs: symptômes

Comme pour les formes que nous avons examinées plus tôt, l’athérosclérose des membres inférieurs (athérosclérose oblitérante) ne se manifeste pas longtemps et dure jusqu’à ce que la circulation sanguine dans les vaisseaux ne soit pas sérieusement perturbée en raison de la maladie que nous examinons.

En tant que symptôme classique, on pourrait dire, nous considérons ici la douleur qui se produit lors de la marche dans les muscles des membres inférieurs. Ce symptôme a une définition qui correspond à sa manifestation - «claudication intermittente» (qui s’explique par des arrêts périodiques pendant la marche dus à la survenue de douleurs pour réduire leur intensité). La douleur survient dans ce cas en raison du manque d'oxygène dans les muscles en fonctionnement, ce qui est dû à la spécificité de l'athérosclérose elle-même.

De manière remarquable, l'insuffisance artérielle apparaissant dans cette forme d'athérosclérose affecte non seulement les fonctions inhérentes aux jambes, mais agit également en tant que cause du développement de troubles trophiques, dans lesquels la nutrition des membres inférieurs est particulièrement affectée. Les troubles trophiques peuvent se manifester par une perte de cheveux et des modifications de la peau (amincissement, pâleur). Les ongles sont sujets à la déformation, deviennent fragiles. Dans les cas graves, l'athérosclérose des jambes s'accompagne non seulement d'une atrophie musculaire, mais également de la formation d'ulcères trophiques associés à la gangrène.

L'insuffisance artérielle des jambes se manifeste en fonction des troubles qui en déterminent les quatre principales étapes.

  • Stade I Dans ce cas, la douleur dans les jambes ne se manifeste que conjointement avec un effort physique important (par exemple, elle peut marcher sur de longues distances (à partir d'un kilomètre ou plus)).
  • Étape II Dans ce cas, la distance marginale pour l'apparition de la douleur est réduite à moins de 200 mètres, après avoir surmonté la douleur qui apparaît.
  • Étape III. Ici, la douleur survient déjà lorsque vous marchez sur une distance maximale de 25 mètres, voire au repos.
  • Étape IV. A ce stade, des ulcères trophiques se forment chez des patients, une gangrène des membres inférieurs se développe.

Comme autre signe correspondant aux manifestations de l’athérosclérose, on note la disparition du pouls, marqué dans la région des artères des membres inférieurs (il peut s’agir de la région située à l’arrière de la cheville interne, de la fosse poplitée ou de la cuisse).

La thrombose des artères iléales et de la partie terminale de l'aorte abdominale provoque le développement du syndrome de Leriche.

Le syndrome de Leriche s'accompagne d'une altération de la circulation sanguine qui touche les artères des membres inférieurs ainsi que les organes concentrés dans la région pelvienne. Très souvent, ce syndrome se développe dans le contexte de l'athérosclérose aortique. Les manifestations de cette pathologie sont similaires à celles de l’athérosclérose des vaisseaux des jambes.

En outre, l’impuissance peut se développer, ce qui, comme il est clair, est pertinent pour les hommes. L'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs peut constituer un type grave de troubles trophiques qui affectent directement les membres (jambes), ce qui peut également entraîner le développement d'une gangrène et, finalement, la perte de l'un d'entre eux. En conséquence, tout signe d’avertissement peut servir de motif pour contacter un spécialiste.

Athérosclérose des artères coronaires du cœur: symptômes

Cette forme de la maladie est la principale cause du développement de la maladie coronarienne chez les patients, laquelle se développe à son tour sur fond de troubles circulatoires du muscle cardiaque. L'infarctus du myocarde et la sténocardie sont des pathologies qui dépendent directement du degré de développement de l'athérosclérose touchant les artères du cœur. Ainsi, avec un blocage partiel, une maladie ischémique se développe (à différents degrés de gravité de sa propre manifestation) et avec un infarctus du myocarde complet.

En nous arrêtant sur les caractéristiques de la pathologie qui nous intéresse, à savoir l’athérosclérose des artères coronaires du cœur, soulignons les caractéristiques de l’approvisionnement en sang du cœur. Il est notamment fourni par deux artères coronaires, qui découlent de l'aorte. En cas de trouble de la circulation sanguine dans les artères coronaires, le travail du muscle cardiaque est également violé. Ceci, à son tour, peut déclencher une crise cardiaque.

Le plus souvent, la circulation sanguine est perturbée dans le contexte de l'athérosclérose des artères coronaires. Dans ce cas, cette pathologie s'accompagne de la formation de plaques denses, à cause desquelles la déformation et la destruction de la paroi de l'artère se produisent progressivement, tandis que sa lumière se rétrécit (image typique de l'évolution de l'athérosclérose). Les symptômes de l'athérosclérose des artères coronaires correspondent aux symptômes qui se manifestent lors de l'IHD, mais la principale raison en tout cas est l'athérosclérose.

Les principales manifestations des symptômes, respectivement, dans ce cas sont le développement de l'angine de poitrine et de la maladie coronarienne, car une complication de l'athérosclérose des vaisseaux cardiaques est la cardiosclérose et l'infarctus du myocarde. Une crise d'angine, qui se manifeste sous cette forme d'athérosclérose, se caractérise par les symptômes suivants:

  • l'apparition d'une sensation de brûlure, d'une pression dans la poitrine; la propagation d'une telle douleur à l'épaule gauche et au dos; occurrence - en cas de situations stressantes ou d'effort physique;
  • essoufflement (il y a une sensation de manque d'air, il s'accompagne généralement de l'attaque douloureuse susmentionnée; dans certains cas, il devient nécessaire d'assumer une position assise, car elle commence tout simplement à suffoquer chez un patient couché);
  • L’apparition de symptômes tels que maux de tête, nausées, vomissements et vertiges est considérée comme une option possible pour compléter l’image de la crise.

Le traitement de la crise d'angine est assuré par le patient prenant de la nitroglycérine. De plus, c'est ce médicament qui est essentiel dans le traitement du soulagement d'urgence de la crise.

Avec une complication sous la forme d'un infarctus du myocarde, les patients ressentent une douleur intense qui ressemble à celle de l'angine de poitrine. La différence est que l'utilisation de la nitroglycérine ne détermine pas l'effet correspondant. En tant que manifestations complémentaires des symptômes, on note un essoufflement grave, le patient peut perdre connaissance. La manifestation de l'insuffisance cardiaque est caractérisée par sa propre netteté.

Si une telle complication se manifeste par une cardiosclérose, l'insuffisance cardiaque se manifeste alors de manière progressive, ce qui s'accompagne d'une diminution de l'activité physique associée à un essoufflement et à l'apparition de poches.

La détermination de signes spécifiques correspondant à l’athérosclérose des artères coronaires ne peut être effectuée qu’en utilisant des techniques de diagnostic spéciales.

Athérosclérose des vaisseaux mésentériques: symptômes

Cette forme d'athérosclérose se manifeste préférentiellement par le haut de l'abdomen. Le moment des symptômes, qui consiste principalement en l'apparition de douleurs, survient principalement vers la fin des heures, en particulier après le dîner. La durée de la manifestation de la douleur peut être de quelques minutes et atteindre une heure. Une distension abdominale et des éructations peuvent également survenir, ainsi que la constipation sous forme de symptômes concomitants. La douleur dans l'athérosclérose, comparée à la douleur associée à l'ulcère peptique, n'est pas aussi longue dans la manifestation.

Les principaux symptômes associés à l’athérosclérose sous cette forme sont les suivants:

  • des ballonnements;
  • manifestation modérée de la douleur, déterminée par la palpation de l'abdomen;
  • légère tension musculaire dans la paroi abdominale antérieure;
  • l'affaiblissement du péristaltisme ou son absence.

Les manifestations énumérées sont définies comme une condition appelée «angine de poitrine». Il se développe en raison d'un écart entre le volume de sang nécessaire pour assurer l'apport sanguin aux organes de l'appareil digestif et le volume réel, ce qui, comme on peut le comprendre, est insuffisant pour cela.

Parmi les complications de cette forme d’athérosclérose, on peut noter une thrombose se développant dans les vaisseaux mésentériques. En règle générale, il apparaît de manière soudaine, accompagné des symptômes suivants:

  • douleurs persistantes de nature errante ou diffuse qui se produisent dans l'abdomen;
  • douleur au nombril;
  • nausée, vomissements répétés (avec un mélange de bile; il peut y avoir du sang, ce qui est noté dans ce cas et dans les fèces);
  • constipation, flatulence (gaz).

Souvent, la thrombose des vaisseaux mésentériques se termine par le développement d'une gangrène intestinale, qui s'accompagne à son tour de symptômes prononcés de péritonite.

Athérosclérose des artères rénales: symptômes

Cette forme d'athérosclérose provoque le développement d'une forme persistante d'ischémie qui, à son tour, agit en tant que facteur provoquant le développement d'une forme constamment élevée d'hypertension artérielle.

Certains cas d'athérosclérose des artères rénales sont accompagnés d'une absence de symptômes. Pendant ce temps, le tableau de la maladie se manifeste le plus souvent sous la forme du développement de plaques athérosclérotiques avec rétrécissement simultané de la lumière de la région de l'artère rénale, sur le fond duquel se développe une forme secondaire d'hypertension artérielle.

Avec la défaite d'une seule des artères rénales, on peut parler d'une progression lente de cette maladie; dans ce cas, une manifestation accrue des symptômes devient une pression artérielle élevée. Si l’extension du processus affecte les deux artères en même temps, cela provoque alors l’évolution de la maladie selon le type d’hypertension maligne, caractérisée par une progression rapide et une détérioration grave de l’état général du patient.

Les symptômes associés aux symptômes incluent des douleurs abdominales et des douleurs au bas du dos. La durée de la douleur se manifeste différemment. Dans certains cas, il s’agit de quelques heures, dans d’autres, de quelques jours. Des nausées et des vomissements peuvent également se produire.

Diagnostiquer

Le diagnostic primaire de l'athérosclérose est effectué par le thérapeute dans le cadre de l'examen annuel standard du patient dans cette zone. Pour cela, la pression est mesurée, les facteurs de risque qui contribuent au développement de l'athérosclérose sont identifiés et l'indice de masse corporelle est mesuré.

Pour clarifier la nature, les méthodes de recherche suivantes peuvent être appliquées:

  • ECG (échocardiographie) en association avec une échographie de l'aorte et du cœur, ainsi qu'avec des tests de stress spéciaux;
  • Méthodes de recherche invasives (angiographie coronaire, angiographie, échographie intravasculaire);
  • Scan duplex, scan triplex (le flux sanguin est soumis à un examen par imagerie ultrasonore des vaisseaux);
  • L'IRM (imagerie par résonance magnétique), utilisée pour visualiser les plaques d'athérosclérose et les parois artérielles.

Traitement

Le traitement de l'athérosclérose repose sur un certain nombre des principes suivants:

  • effets sur les agents pathogènes infectieux;
  • mise en œuvre de mesures de thérapie de remplacement (pertinentes pour les femmes ménopausées);
  • augmentation de l'excrétion de cholestérol et de ses métabolites;
  • restriction du cholestérol dans le corps, réduisant la synthèse des cellules de cholestérol.

Sur ce fond, les modes de vie sont soumis à des ajustements, un régime est également prescrit dans lequel, comme on peut le comprendre, les produits contenant du cholestérol sont soumis à une exclusion maximale.

En ce qui concerne le traitement de la toxicomanie, il est basé sur la consommation des types de médicaments suivants:

  • L'acide nicotinique en association avec ses dérivés (offrant à leurs dépens une opportunité de réduire le cholestérol et les triglycérides dans le sang et d'augmenter le contenu en lipoprotéines de haute densité);
  • les fibrates (les médicaments de ce groupe entraînent une réduction de la synthèse de leur propre graisse par le corps);
  • les statines (permettent de réduire le cholestérol de la manière la plus efficace en raison de l’impact sur les processus de leur production par le corps lui-même);
  • les séquestrants (assurent la liaison et l'excrétion des acides biliaires de l'intestin tout en réduisant le cholestérol et les graisses dans les cellules).

L'athérosclérose peut dans certains cas nécessiter un traitement chirurgical, ce qui est important en cas de menace grave ou de développement d'une forme aiguë de blocage avec une thrombus ou une artère en plaque. Pour cette endartériectomie (chirurgie ouverte sur l'artère) ou chirurgie endovasculaire (dilatation de l'artère, installation dans la zone du stent se rétrécissant, ce qui constitue un obstacle pour un blocage ultérieur) peut être réalisée. Une forme prononcée d'athérosclérose avec lésion vasculaire cardiaque, contre laquelle peut se développer un infarctus du myocarde, nécessite un pontage coronarien.

Le mode de vie du patient est le facteur décisif de l’état futur sur lequel le pronostic de l’athérosclérose est pris en compte. Si les organes de la nécrose commencent à se développer sur le fond de la maladie en association avec des troubles circulatoires aigus, le pronostic se détériore.

Si les symptômes indiquent une athérosclérose, vous devrez consulter un médecin généraliste, un chirurgien vasculaire, un cardiologue, un neurologue et un néphrologue.

Si vous pensez souffrir d’athérosclérose et des symptômes caractéristiques de cette maladie, vous pouvez alors vous faire aider par des médecins: médecin généraliste, cardiologue, chirurgien vasculaire.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

La colite ischémique est une maladie caractérisée par une ischémie (insuffisance de la circulation sanguine) des vaisseaux du gros intestin. À la suite du développement de la pathologie, le segment affecté de l'intestin perd la quantité de sang nécessaire, de sorte que ses fonctions sont progressivement altérées.

Flatulence - le développement d'un tel état est basé sur l'accumulation d'une grande quantité de gaz dans le tractus gastro-intestinal. Cela se produit souvent dans le contexte de leur formation excessive ou de leur élimination insuffisante du corps. Le développement d'un tel trouble peut être provoqué par un large éventail de facteurs prédisposants, qui dans presque tous les cas sont associés à l'évolution de problèmes gastro-entérologiques. Néanmoins, il existe une catégorie de sources qui n'est aucunement liée à la présence d'une maladie particulière.

L’ascariose chez l’enfant est une pathologie liée aux maladies parasitaires, qui est le plus souvent diagnostiquée chez l’enfant. Dans la plupart des cas, la maladie touche des bébés de moins de 5 ans. L'helminthie est un agent provocateur de la maladie, à savoir le ver rond humain (Ascaris lumbricoides en latin). Le parasite peut pénétrer dans l'organisme des enfants de plusieurs manières, mais le mécanisme de transmission le plus fréquent est le contact.

En tant que maladie telle que la gastroduodénite, il est habituel de déterminer l’état dans lequel la zone pylorique de l’estomac et la muqueuse duodénale sont soumises à une inflammation. La gastroduodénite, dont les symptômes peuvent survenir en raison de facteurs externes ou internes, est l'une des maladies les plus courantes du tractus gastro-intestinal.

La gastroentérocolite (toxino-infection d'origine alimentaire) est une maladie inflammatoire qui entraîne la défaite du tractus gastro-intestinal, principalement dans le petit ou le gros intestin. Cela représente un grand danger causé par une possible déshydratation du corps en l'absence d'un contrôle suffisant. Il se caractérise par un démarrage rapide et un courant rapide. En règle générale, pendant 3 à 4 jours, si les recommandations du médecin sont suivies et si un traitement adéquat est prescrit, les symptômes de la maladie s'atténuent.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

En Savoir Plus Sur Les Bateaux