AVC

Quel est l'anévrisme

Tout le monde ne connaît pas la définition d'un anévrisme, malgré la prévalence élevée de la pathologie. Par exemple, aux États-Unis, plus de 20 000 personnes en meurent chaque année. La maladie est aussi appelée «bombe à retardement», puisqu’une personne peut vivre avec elle pendant de nombreuses années sans même se rendre compte de sa présence.

Alors, anévrisme, quelle est la maladie et au cours de quoi elle se manifeste? Nous en parlerons en détail dans notre article.

Anévrisme: c'est quoi

L'anévrisme est appelé saillie des parois des artères ou des veines en raison de leur amincissement ou de leur étirement. Ce processus provoque l'apparition d'un sac anévrismal qui serre les organes et les tissus les plus proches.

Les personnes à risque sont l’hypertension et l’athérosclérose. En outre, une pathologie peut se développer en présence de lésions des vaisseaux sanguins ou de la formation de caillots sanguins infectés.

Pendant de nombreuses années, une personne peut vivre sans être consciente de la présence d'une maladie insidieuse, car elle ne peut pas se manifester pendant une longue période.

Il existe quatre types d'anévrisme:

  • aorte;
  • vaisseaux cérébraux;
  • coeurs;
  • navires périphériques.

Chacune des formes représente une menace évidente non seulement pour la santé, mais également pour la vie humaine.

Anévrisme aortique

La pathologie peut se développer sur n'importe quelle partie de l'aorte et se caractérise par son expansion locale.

Allouer l'anévrisme de l'aorte thoracique, thoracico-abdominale et abdominale. L'anévrysme disséquant de l'aorte constitue le groupe spécial qui constitue le canal formé dans la paroi aortique à la suite de sa dissection par le sang.

Souvent, la pathologie se développe sur le fond de la syphilis du dernier stade. Également affecté par l'athérosclérose. De plus, la maladie peut être causée par une aortoartérite ou une médionécrose non spécifique. La formation d'anévrisme est possible sur le fond d'une blessure fermée dans l'abdomen.

L’hypertension artérielle est l’une des causes les plus courantes d’apparition d’un anévrisme exfoliant.

Quand une taille impressionnante est atteinte, le sac anévrysmal commence à pincer le tissu le plus proche. En cas de lésion de la région thoracique, l'anévrisme exerce une pression sur le tronc pulmonaire et le cœur, à l'origine de la survenue d'une insuffisance cardiaque aiguë. Lorsque cela se produit, il se produit un gonflement des veines du cou, le patient peut ressentir une douleur sourde derrière le sternum, un essoufflement. Une compression rapide des organes internes peut être fatale.

L'anévrysme aortique disséquant présente souvent des symptômes similaires à ceux de l'infarctus du myocarde, à cause desquels la pathologie est parfois prise pour cela.

Anévrisme vasculaire cérébral

La forme la plus commune de la maladie est l'anévrisme aortique du cerveau ou l'anévrisme intracrânien. La maladie résulte de l'apparition d'une petite lésion sur le vaisseau sanguin. Cette formation augmente progressivement en raison du remplissage avec du sang. Le sac anévrysmal résultant commence à exercer une pression sur le tissu cérébral et les nerfs les plus proches. Il présente un danger au moment de la rupture lorsque survient une hémorragie.

Les anévrismes de petite taille ne provoquent généralement pas d'hémorragies.

Les principales raisons du développement de la pathologie:

  • défauts congénitaux des vaisseaux sanguins;
  • blessures à la tête;
  • pression intracrânienne élevée;
  • gonflement;
  • les infections.

Les personnes qui abusent de l'alcool et de la fumée sont également à risque. L'anévrisme cérébral survient le plus souvent entre 30 et 60 ans.

Lors d'une rupture d'anévrisme, il se produit une hémorragie cérébrale pouvant avoir des conséquences graves telles qu'un accident vasculaire cérébral, des lésions du système nerveux ou la mort.

La pathologie se développe asymptomatique et se manifeste au moment de la rupture du sac anévrysmal. Le patient commence à ressentir un mal de tête aigu et très intense, des yeux brouillés, des nausées.

Dans de rares cas, avant l'apparition d'une rupture, une personne souffre de graves maux de tête pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Anévrisme du coeur

Cette pathologie se manifeste par une saillie et un amincissement du myocarde. Les symptômes les plus courants d'un anévrisme cardiaque sont:

  • essoufflement;
  • la faiblesse;
  • palpitations cardiaques;
  • crises d'asthme cardiaque.

La maladie se manifeste dans 35% des cas d'infarctus du myocarde. Les hommes de 40 à 70 ans sont à risque. En outre, les personnes souffrant de tachycardie, d'hypertension et d'insuffisance cardiaque sont prédisposées à un anévrisme cardiaque.

Dans de rares cas, la pathologie se produit avec des lésions fermées du coeur. Encore moins souvent, l’apparition de la maladie est due aux maladies infectieuses suivantes:

  • la syphilis;
  • la tuberculose;
  • endocardite;
  • rhumatisme.

Dans les anévrismes chroniques, la rupture est extrêmement rare. En cas de rupture aiguë, il peut survenir entre 2 semaines et 2 mois après l’infarctus du myocarde. Cela se produit en l'absence du traitement nécessaire.

L'anévrisme cardiaque est détecté dans l'ECG, la radiographie thoracique, l'IRM et l'échocardiogramme. Quand il est détecté, un sac anévrismal est excisé et le muscle est suturé sur le site du défaut.

Anévrisme vasculaire périphérique

Un état pathologique est le plus souvent causé par:

  • lésion vasculaire périphérique;
  • l'hypertension;
  • l'athérosclérose;
  • dernier stade de développement de la syphilis.

En particulier, l'anévrisme affecte l'aorte des membres supérieurs et inférieurs. Cette forme de pathologie est rarement trouvée, contrairement aux types décrits ci-dessus. Lorsque l'anévrisme se rompt, le patient ressent une douleur intense dans la zone touchée.

Diagnostics

Comme la pathologie ne se manifeste souvent pas, elle est découverte par hasard lors de l'examen.

L'anévrisme aortique est diagnostiqué à l'aide d'une étude du métabolisme lipidique, de l'ECG, de l'échographie, des radiographies abdominale et thoracique, ainsi que de l'aortographie et d'un test de réaction de Vasseraman.

Il est possible d'identifier la pathologie dans les lésions des vaisseaux cérébraux à l'aide d'une étude angiographique.

L'anévrisme cardiaque est détecté par échographie et ECG.

La pathologie des vaisseaux périphériques est déterminée par échographie Doppler et tomodensitométrie.

Traitement et pronostic

Avec l'anévrisme aortique, le traitement dépend de son emplacement et du danger potentiel. Si la maladie n'est pas évolutive, un traitement anticoagulant est prescrit et le taux de cholestérol est réduit.

Une intervention chirurgicale est indiquée lorsque la taille de l'anévrisme thoracique ou abdominal est supérieure à quatre centimètres. Pendant l'opération, la zone touchée est excisée et une prothèse vasculaire est insérée à la place. Avec une opération opportune, un pronostic favorable est observé dans 95% des cas.

Pour la chirurgie de l'anévrisme cérébral, la chirurgie est extrêmement rare car elle comporte un risque élevé de lésions d'autres vaisseaux et de la formation de nouveaux anévrismes.

Le traitement conservateur comprend la prise d'analgésiques, de médicaments hypotenseurs, d'inhibiteurs des canaux calciques et d'anticonvulsivants. Le patient doit toujours être sous la surveillance d'un médecin.

Avec un anévrisme cérébral, le pronostic est extrêmement défavorable. La mort survient dans la moitié des cas après la rupture. En cas d'évolution favorable, de nombreux patients présentent des anomalies de nature neurologique.

En cas d'anévrisme du cœur, des glycosides cardiaques, des antihypertenseurs, des anticoagulants et une oxygénothérapie sont prescrits au patient.

Avec la progression rapide de la pathologie et l'augmentation de la taille de l'anévrisme, on a eu recours à la chirurgie.

Les patients porteurs d'un anévrisme post-infarctus en l'absence de chirurgie décèdent dans les deux premières années suivant leur éducation. Pronostic extrêmement défavorable lors de l'adhésion à une insuffisance cardiaque.

En cas d'anévrisme vasculaire périphérique, seule l'intervention chirurgicale est indiquée.

L'opération est également la seule solution dans les dernières étapes du développement de l'anévrisme.

Prévention

Prévenir le développement de la maladie aidera à un mode de vie sain, qui comprend:

  • bonne nutrition;
  • faire du sport;
  • rejet de mauvaises habitudes.

De plus, il est très important d’éviter les situations stressantes qui, si elles sont régulièrement présentes dans la vie d’une personne, peuvent conduire à l’hypertension. Le besoin d’examens médicaux annuels n’est pas moins important.

Anévrisme

Anévrisme - expansion pathologique de la lumière de gros vaisseaux sanguins ou de cavités cardiaques due à des troubles congénitaux ou acquis conduisant à un amincissement de la couche musculaire de la paroi.

Informations générales

L'anévrisme est un satellite fréquent de maladies du système cardiovasculaire, ce qui est leur complication et se manifeste par la formation de points faibles dans la paroi musculaire des vaisseaux sanguins ou des cavités du coeur, qui, même avec une légère augmentation de la pression artérielle locale, peuvent provoquer sa rupture et la mort en raison d'une perte de sang aiguë ou de l'impossibilité d'un fonctionnement normal. organes vitaux.

Le diagnostic est compliqué par la similitude des symptômes anévrysmaux avec des maladies caractérisées par la formation de tumeurs et par le traitement par la rapidité de son évolution et par la formulation trop tardive du diagnostic final. En conséquence, l'anévrisme est considéré comme une affection extrêmement grave nécessitant une hospitalisation urgente, et le pronostic reste décevant jusqu'à ce que l'état du patient redevienne normal.

Classification des anévrismes

Par origine, on distingue l'anévrisme congénital (formé dans le processus de développement prénatal) et acquis (formé dans le processus d'activité vitale).

Selon le mécanisme de développement de l'anévrisme peut être:

  • Vrai - en raison de la présence de modifications pathologiques dans la couche musculaire de la paroi vasculaire ou de la cavité cardiaque;
  • Faux - en raison de la présence d'une rupture du vaisseau avec formation ultérieure d'une cavité entourée de tissu conjonctif;
  • Veineux artériel - en raison de la présence d'un message pathologique entre le flux sanguin artériel et veineux;
  • Dissection - l'accumulation de sang se situe entre les couches de la paroi musculaire.

La forme de l'anévrisme est également différente, de sorte qu'il peut être:

  • Bagulaire - saillie limitée de la paroi du vaisseau ou de la cavité cardiaque;
  • Cylindrique - la dilatation du vaisseau a une certaine longueur;
  • En forme de fuseau - l’extension du vaisseau a une certaine longueur et un rétrécissement caractéristique au début et à la fin de la zone touchée.

Causes de l'anévrisme

Par la présence de traits communs:

  • Inflammatoire - dommages bactériens ou fongiques à la paroi du vaisseau ou à la cavité cardiaque, avec développement ultérieur de processus inflammatoires conduisant à la formation de points faibles;
  • Non inflammatoire - la faiblesse de la couche musculaire se développe à la suite d'une augmentation persistante de la pression artérielle locale, d'une lésion athéroscléreuse ou d'une ischémie de certaines régions;
  • Traumatique - violation partielle mécanique de l'intégrité de la couche musculaire de la paroi vasculaire ou de la cavité cardiaque, entraînant la formation de points faibles.

Symptômes d'anévrisme

Les symptômes de l'anévrisme dépendent du degré de sa manifestation et de sa localisation.

Ainsi, lorsqu'on observe l'anévrisme de l'aorte thoracique: congestion veineuse des membres supérieurs, compression des nerfs rachidiens, se manifestant par l'apparition d'une douleur et d'un enrouement.

Avec l'anévrisme de la partie ascendante de l'aorte, des signes de cardiopathie aortique sont notés, et avec un anévrisme de la partie abdominale de l'aorte, on note une compression du système gastro-intestinal avec des violations ultérieures de leur activité.

L'anévrisme des vaisseaux du cerveau et / ou de la moelle épinière se termine souvent par une rupture suivie par le développement d'une hémorragie, précédée par: maux de tête qui se propagent rapidement, nausées et vomissements abondants répétés. Dans le cas d'un écoulement lent, l'anévrisme peut pincer le tissu cérébral et imiter la présence d'un processus tumoral.

L'anévrisme du coeur peut être accompagné d'une insuffisance cardiaque, qui ne peut pas être traitée par un traitement médical, d'interruptions du travail du coeur (en particulier pendant l'exercice) et de douleurs à la poitrine.

L'anévrisme disséquant de l'aorte est caractérisé par l'apparition d'une douleur intense, qui se caractérise par l'impossibilité totale de son soulagement, même avec l'utilisation d'analgésiques narcotiques. Dans ce cas également, un changement de la position de l'aorte à l'intérieur du corps est noté.

Diagnostic de l'anévrisme

Pour le diagnostic d'anévrisme de n'importe quel endroit utilisé:

  • Examens instrumentaux (aortographie, imagerie par résonance magnétique, rayons X, tomographie assistée par ordinateur, Doppler, ventriculographie coronaire par contraste aux rayons X, électrocardiographie);
  • Tests de laboratoire (numération globulaire complète, taux de sédimentation des érythrocytes);
  • Détails de l'examen détaillé des patients (auscultation, palpation de la pulsation pathologique);
  • Recueillir un historique détaillé de la maladie.

Il faut se rappeler que le diagnostic de la maladie (en particulier avec la localisation de l'anévrisme dans la cavité crânienne) s'accompagne toujours de certaines difficultés dues à des symptômes multiples, ainsi que de la similitude avec les processus tumoraux et doit être posé aussi rapidement que possible (en raison de la mortalité élevée). possibilités, le choix de la méthode de diagnostic devrait se faire en vertu de la plus informative.

Traitement de l'anévrisme

Avec la localisation de l'anévrisme dans les cavités du cœur, des méthodes de traitement conservateur sont utilisées (antihypertenseurs, hospitalisation, repos au lit, diététique). Dans d'autres cas, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire (remplacement de vaisseau, élimination des caillots sanguins, fermeture du mur endommagé).

Prévisions

En raison de sa forte létalité et de sa probabilité de rupture, le pronostic de l'anévrisme reste incertain jusqu'à la disparition complète de la pathologie.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée

La maladie de Raynaud (syndrome de Raynaud) est une maladie caractérisée par une violation de la circulation artérielle dans les membres. La maladie résulte d'une hypothermie.

Anévrisme

Anévrisme

L'anévrisme est une expansion de la lumière d'un vaisseau sanguin ou d'une cavité cardiaque, due à des modifications pathologiques de leurs parois ou à des anomalies du développement. Les anévrismes artériels les plus courants, en particulier les grosses artères, très rarement - les anévrismes des grandes veines.

Les causes

L'anévrisme est généralement un phénomène congénital. Cette pathologie n'est pas détectée à la naissance, elle se manifeste en raison de maladies qui contribuent à l'amincissement des vaisseaux sanguins.

L’anévrisme peut être une conséquence de l’athérosclérose, d’un déficit génétique héréditaire en collagène, de lésions ou de plaies des vaisseaux sanguins, d’infections, d’hypertension.

Les symptômes

Les symptômes de l'anévrisme dépendent de son type.

Les anévrismes des vaisseaux cérébraux peuvent être asymptomatiques pendant longtemps. Lorsqu'elles atteignent de grandes tailles, elles provoquent des symptômes similaires à ceux d'une tumeur cérébrale: vision trouble, maux de tête, hallucinations visuelles, mauvaise coordination des mouvements et de l'équilibre, parésie unilatérale de la main, altération de la parole et troubles émotionnels et volontaires.

L'anévrisme de l'aorte abdominale se manifeste par des brûlures et des douleurs persistantes à la poitrine ou à l'abdomen, des pulsations à l'estomac, un refroidissement des jambes. En même temps, un anévrisme aortique mesurant jusqu'à 7 cm peut être asymptomatique, mais il est dangereux en termes de risque d'hémorragie massive. La rupture d'un anévrisme est accompagnée de douleurs aiguës dans l'abdomen, dans la région lombaire gauche, de vomissements. Avec des saignements massifs, la douleur descend dans la région pelvienne, irritant les voies nerveuses et se ramenant aux jambes. Le pouls est accéléré, la pression artérielle chute brusquement jusqu'à l'évanouissement.

Un anévrisme du cœur se forme au site de la post-infarctus ou de la cardiosclérose infectieuse et se manifeste par des symptômes d'insuffisance cardiaque: faiblesse, gonflement, congestion des expectorations dans les poumons, accélération du rythme cardiaque.
Les symptômes de l'anévrisme vasculaire périphérique dépendent de sa luxation, de sa structure corporelle et du mode de vie du patient. Par exemple, un anévrisme sur l'artère poplitée peut être une formation de pulsations sous la peau, qui disparaît lorsque la jambe est élevée au-dessus du niveau du pelvis. Chez les patients présentant un poids élevé et une pression artérielle élevée, l'anévrisme poplité peut augmenter et interférer avec la flexion de la jambe dans l'articulation.

Diagnostics

Les méthodes suivantes sont utilisées pour diagnostiquer les anévrismes:

  • Angiographie ("l'étalon-or" du diagnostic)
  • Angiographie CT
  • MR angiographie
  • Dopplerographie à ultrasons

L'anévrisme est souvent détecté par hasard au cours du processus de radiographie ou d'échographie.

Types de maladie

L'emplacement des types d'anévrismes suivants:

  • Anévrisme vasculaire cérébral
  • Anévrisme aortique
  • Anévrisme du coeur
  • Anévrisme vasculaire périphérique

Par origine, les anévrismes sont divisés en congénitaux et acquis.

Selon la forme, il existe des anévrismes diffus et sacculaire.

Actions du patient

Lorsqu'un anévrisme est détecté, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement pour éviter la rupture de l'anévrisme.

Traitement

Le traitement de toute forme d'anévrisme est effectué chirurgicalement.

Si une forme d'anévrisme est détectée, une intervention chirurgicale est nécessaire. Aujourd'hui, la chirurgie endovasculaire est utilisée pour traiter ces pathologies.

Des complications

L'anévrisme est un risque de rupture dangereux à tout moment. Ceci, à son tour, provoquera des saignements massifs ou des hémorragies dans le corps, qui sont associés à un risque élevé de décès.

L'anévrisme des vaisseaux cérébraux peut provoquer des troubles neurologiques transitoires ou provoquer un AVC ischémique.

Une complication de la rupture de l'aorte abdominale peut être une lésion des vaisseaux des membres inférieurs, de la cavité abdominale ou un accident vasculaire cérébral ischémique.

L'anévrisme du coeur, qui s'est développé au moment d'une crise cardiaque ou dans les deux premières semaines qui ont suivi, est une rupture extrêmement dangereuse, qui entraîne toujours la mort.

Les anévrismes des artères périphériques sont dangereux en raison de la formation de gros caillots sanguins. Un caillot de sang peut pénétrer dans les vaisseaux des organes vitaux. L'anévrisme peut pincer une veine qui passe et causer des varices, un gonflement du membre. Avec la pression sur le nerf adjacent, il existe un risque de neuropathie.

Prévention

Les mesures visant à prévenir les anévrismes consistent notamment à éliminer les facteurs de développement de l’athérosclérose (le régime alimentaire doit exclure les viandes grasses, les aliments riches en calories, cesser de fumer, maintenir un mode de vie sain), contrôler les maladies pouvant déclencher des anévrismes (hypertension, diabète sucré).

Les études prophylactiques vasculaires jouent un rôle important dans la prévention des complications des anévrismes.

Anévrisme

L'anévrisme est une affection caractérisée par une saillie de la paroi de l'artère, dans de plus rares cas, des veines. Cela se produit à la suite d'un étirement ou d'un amincissement de l'artère. Au vu de ce processus, un sac anévrysmal apparaît, comprimant parfois les tissus situés à proximité. En règle générale, l'anévrisme est un phénomène congénital. A la naissance, cette pathologie n'est pas retrouvée, le développement de l'enfant se fait normalement. L'anévrisme se manifeste à la suite de maladies dans lesquelles les vaisseaux sanguins deviennent progressivement plus minces. En outre, la maladie peut être une conséquence de blessures ou de plaies de vaisseaux sanguins et de l'apparition de caillots sanguins infectés. Très souvent, un anévrisme est détecté au hasard dans le processus de radiographie ou d’échographie. Immédiatement après l’installation d’un tel diagnostic, il est nécessaire de prendre des mesures car, lors de la rupture d’un anévrisme, il se produit un saignement qui peut être fatal. Quand un anévrisme se rompt, une personne ressent de la douleur, sa pression sanguine chute brusquement.

Il existe également un anévrisme acquis, mais sa manifestation est plus caractéristique des personnes âgées - après cinquante ans. Chez les personnes plus jeunes, un anévrisme acquis survient à la suite d’une blessure. Il existe plusieurs types d'anévrisme.

Anévrisme cérébral

L'anévrisme cérébral, également appelé anévrisme intracrânien, est une formation qui se produit sur le vaisseau sanguin cérébral. Progressivement, il se remplit de sang. Il y a souvent une pression de la partie convexe de l'anévrisme sur le tissu cérébral, sur le nerf. Néanmoins, la condition la plus dangereuse pour une personne est une rupture d'anévrisme du cerveau, à la suite de laquelle une hémorragie se produit dans le tissu cérébral.

Si la taille de l'anévrisme est petite, elle ne peut pas entraîner d'hémorragie. Une pathologie similaire se produit dans presque toutes les zones du cerveau. Cependant, il apparaît le plus souvent à l'endroit où les branches partent de l'artère, c'est-à-dire entre la base du crâne et la surface inférieure du cerveau.

L'anévrisme se manifeste souvent par la présence d'une pathologie congénitale de la paroi vasculaire. Parfois, un anévrisme cérébral survient chez des personnes présentant certains troubles génétiques. Ce sont des maladies du tissu conjonctif, des troubles circulatoires, une maladie polykystique des reins.

En outre, la cause de l'anévrisme dans les vaisseaux cérébraux peut être une blessure à la tête précédemment reçue, une pression artérielle élevée persistante, des tumeurs, des maladies infectieuses, l'athérosclérose et un certain nombre d'autres affections du système vasculaire. Le tabagisme malin et la toxicomanie conduisent à un anévrisme.

Aujourd'hui, les experts identifient trois types d'anévrismes cérébraux. L’anévrisme bagulaire est un sac arrondi rempli de sang, attaché à l’endroit où les vaisseaux sanguins se ramifient. Ce type d'anévrisme, également appelé anévrysme «à baies» en raison de sa structure, est le plus répandu. Cette pathologie est typique chez l'adulte.

Un anévrisme latéral provoque une sorte de gonflement de la paroi des vaisseaux sanguins. La formation d'un anévrisme en forme de fuseau est la conséquence de l'expansion de la paroi du vaisseau dans une certaine zone.

Il existe également une classification des anévrismes en fonction de leur taille. Si la taille de l'anévrisme est inférieure à 11 millimètres de diamètre, il s'agit alors d'un petit anévrisme; il est courant d'appeler l'anévrisme moyen d'un diamètre de 11 à 25 millimètres, un géant est supérieur à 25 mm.

Cette maladie peut dépasser une personne à tout âge. Un peu plus souvent, cette pathologie est figée chez la femme.

Il est important de noter que l'anévrisme se rompt et que, par conséquent, une hémorragie peut survenir avec chaque type d'anévrisme cérébral. Divers facteurs peuvent provoquer une rupture de l'anévrisme cérébral: hypertension artérielle, alcoolisme, consommation de cocaïne, etc.

Une hémorragie cérébrale peut provoquer un accident vasculaire cérébral hémorragique, de graves lésions du système nerveux et la mort. Une rupture répétée de l'anévrisme ou le développement ultérieur de nouveaux anévrismes dans les vaisseaux cérébraux est également possible. Le plus souvent en raison de la rupture de l'anévrisme, une hémorragie sous-arachnoïdienne se produit, ce qui conduit à l'hydrocéphalie. Avec cette condition, le liquide céphalo-rachidien s'accumule dans les ventricules du cerveau, ce qui exerce ensuite une pression sur le tissu cérébral.

En tant que complication du saignement, un vasospasme peut également se produire, à savoir un rétrécissement des vaisseaux sanguins. Dans ce cas, le flux sanguin dans certaines zones du cerveau se détériore, entraînant des lésions tissulaires ou des accidents vasculaires cérébraux.

Symptômes d'anévrisme cérébral

Fondamentalement, avec un anévrisme cérébral, les symptômes graves de la maladie ne se manifestent pas avant la rupture de l'anévrisme, ou cette formation ne devient pas très importante. Lorsqu'un grand anévrisme pression sur le tissu et les nerfs. En conséquence, douleur dans la région des yeux, spasmes faciaux périodiques, paralysie d'un côté. Une personne peut avoir une vision floue, pupilles dilatées. En cas de rupture d'anévrisme, de maux de tête sévères et soudains, de vomissements, une vision double apparaît comme symptôme. Le patient peut perdre conscience. Il convient de noter que la nature du mal de tête dans ce cas est particulièrement aiguë et intense. Parfois, une personne ressent un "avertissement" maux de tête quelques jours avant la rupture d'un anévrisme. Lorsque l'anévrisme se rompt, des crises peuvent également se produire. Dans de rares cas, le patient peut tomber dans le coma. Si vous présentez ces symptômes, vous devez contacter votre médecin immédiatement.

Diagnostic d'anévrisme cérébral

Les anévrismes cérébraux sont souvent détectés lors d'enquêtes liées au diagnostic d'autres maladies. Dans l'anévrisme, un examen est généralement effectué après une hémorragie méningée, afin de confirmer le diagnostic. L’étude des vaisseaux à l’aide d’une méthode à rayons X est appelée angiographie. Lorsque l’angiographie intracérébrale est visible, des modifications se produisent dans l’artère ou dans la veine et déterminent si les artères sont rétrécies ou détruites.

À l'aide de la tomodensitométrie, l'anévrisme des vaisseaux cérébraux ou une hémorragie est détecté après l'explosion de l'anévrisme.

L'imagerie par résonance magnétique vous permet d'obtenir une image informative du cerveau. L'angiographie par résonance magnétique fournit une image détaillée des vaisseaux sanguins du cerveau.

Si le médecin soupçonne une rupture d'anévrisme, le patient peut se voir prescrire un test de liquide céphalorachidien. À l'aide d'une aiguille chirurgicale, le liquide céphalo-rachidien pour analyse est extrait de l'espace sous-arachnoïdien.

Traitement et prévention de l'anévrisme cérébral

Chez les patients atteints d'anévrisme, sa rupture ne se produit pas toujours. Par conséquent, ceux qui ont reçu un diagnostic de petit anévrisme doivent être surveillés en permanence par des médecins et surveiller la dynamique de l'augmentation de l'anévrisme, ainsi que le développement d'autres symptômes. Cette observation est faite afin de ne pas manquer le moment où il est nécessaire de commencer une thérapie complexe de l'anévrisme. Le médecin tient toujours compte du fait que chaque cas d’anévrisme est unique. Par conséquent, sa taille, son type et sa position sont déterminés pour choisir la bonne approche du traitement de l’anévrisme. En outre, le médecin doit faire attention à l'âge du patient, à la présence de certaines maladies, à la probabilité de rupture d'un anévrisme, à l'hérédité. Il est important de faire attention au risque que représente le traitement de l'anévrysme.

À ce jour, deux types de traitement chirurgical de l'anévrisme cérébral sont utilisés: l'anévrisme est coupé et occlus. De telles interventions chirurgicales sont considérées comme assez complexes et présentent un grand risque. Au cours de leur comportement, il est possible d’endommager d’autres vaisseaux sanguins et de provoquer une attaque après la chirurgie.

Une intervention chirurgicale alternative consiste en une embolisation endovasculaire. Une telle procédure peut être effectuée plusieurs fois au cours de la vie d'une personne.

Il n'y a pas de méthode efficace pour prévenir l'anévrisme. Les personnes chez qui on a diagnostiqué un «anévrisme cérébral» doivent surveiller attentivement le niveau de pression, arrêter de fumer et prendre de la drogue. Des précautions doivent également être appliquées aux médicaments qui fluidifient le sang, tels que l’aspirine. Leur réception n’est possible qu’après consultation de votre médecin. Les femmes souffrant d'anévrisme doivent consulter un médecin sur la possibilité d'utiliser des contraceptifs oraux.

Le pronostic de la rupture de l'anévrisme dépend beaucoup de l'âge du patient, de l'état de son état de santé, de l'existence d'autres maladies et d'autres facteurs. La durée de la période allant de la rupture de l'anévrisme à la fourniture d'une assistance professionnelle est importante. Plus le diagnostic et le traitement sont commencés tôt, plus le pronostic est favorable.

La guérison d'un anévrisme cérébral rompu dure de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Anévrisme du coeur

L'anévrisme du coeur est l'une des complications les plus graves après la myocardite, l'infarctus du myocarde et après une blessure. Avec l'anévrisme du coeur, il se produit un gonflement limité de la paroi du coeur, dans lequel certains changements se sont produits auparavant. Le plus souvent, un anévrisme cardiaque survient chez les personnes ayant subi un infarctus du myocarde, car le développement d'une telle pathologie est directement lié à la malnutrition ou à l'intégrité du muscle cardiaque.

Si la circulation coronaire est perturbée pendant une longue période, une nécrose se produit à une certaine partie du myocarde. Plus tard, cette zone est remplacée par des masses de fibres de plastique et ses cicatrices se produisent. Il existe une classification des anévrismes cardiaques: ils sont généralement divisés en aiguë, subaiguë et chronique. Si nous considérons la forme de l'anévrisme, sécrétons alors des anévrismes sacculaires, diffus, ressemblant à des champignons.

La manifestation d'un anévrisme aigu se produit pendant l'infarctus du myocarde dans les premières semaines. Ensuite, la partie nécrotisée non contractile du cœur est étirée en raison de l’effet de la pression intraventriculaire sur celui-ci. En conséquence, il se retire. Ce phénomène est dû à la présence d’un certain nombre de facteurs - hypertension artérielle, foyer de nécrose étendu. Cependant, la violation du mode de repos immédiatement après un infarctus du myocarde devient décisive.

Après quelques semaines, les fibres musculaires nécrotiques sont cicatrisées et l'anévrisme devient chronique. Après un certain temps, sa paroi s'épaissit.

Les anévrismes subaigus, beaucoup moins courants, se manifestent dans les zones fragiles du tissu cicatriciel.

Lorsque l'anévrisme du coeur perturbe son activité. Chez l’homme, la maladie s’aggrave de façon dramatique, l’apparition d’une insuffisance ventriculaire gauche aiguë se manifeste, ce qui devient plus tard une maladie chronique totale. Le sang stagne dans l'oreillette gauche, la pression artérielle pulmonaire augmente. Parois hypertrophiques des ventricules, progressivement, augmente le cœur.

Souvent, cette affection provoque des douleurs au cœur pouvant durer plusieurs heures et plusieurs jours. Lorsque les douleurs physiques dues au stress deviennent plus intenses, elles ne sont pas soulagées par les analgésiques et la nitroglycérine. Les douleurs aiguës sont remplacées par des mates. Parfois, une personne se sent régulièrement étouffée, manque d'air. La peau du visage pâlit, un œdème pulmonaire apparaît progressivement, caractérisé par une toux périodique et une respiration bruyante. Avec l'augmentation de l'œdème, une forte respiration sifflante, un mucus excessif, la toux devient plus forte. L'anévrisme est souvent accompagné d'une thromboendocardite, d'une température sous-fébrile, d'une tachycardie.

Il existe également un risque d'insuffisance cardiaque dans la région de l'anévrisme. Cela se produit soudainement, le patient manifeste une pâleur aiguë, des sueurs froides. La peau du visage devient rapidement cyanotique, dans les veines du cou, il y a un débordement de sang. Extrémités froides, ont rapidement perdu conscience. La mort vient très vite. En règle générale, un phénomène similaire se produit entre le deuxième et le neuvième jour de la maladie.

De plus, à cause de l'anévrisme, le rythme cardiaque peut changer, une péricardite fibreuse se développe.

Lorsque l'anévrisme passe à la forme chronique, le patient a déjà d'autres plaintes. Périodiquement, le cœur ressent des bouffées de chaleur ou une décoloration, une personne souffre d'essoufflement et de faiblesse, elle est étourdie. Au début, on observe une tachycardie dans un anévrisme chronique, puis les parois ventriculaires se dilatent. Le cœur grossit et un peu plus tard, des signes d'insuffisance ventriculaire droite se manifestent.

Le diagnostic d'anévrisme du coeur est réalisé par un examen électrocardiographique et par un examen radiologique du thorax.

Le traitement de l'anévrisme cardiaque est une tâche très difficile. Il est réalisé exclusivement à l'hôpital. La méthode principale de traitement est la chirurgie pour exciser et suturer le défaut dans la paroi cardiaque. Mais ils ne réalisent cette opération que s'il existe des complications de la maladie.

En tant que prévention des anévrismes cardiaques, il est important de diagnostiquer l'infarctus du myocarde à temps et de garantir une approche compétente du traitement et du rétablissement du patient.

Anévrisme aortique

Le plus souvent, l'anévrisme aortique se développe dans la région abdominale, dans des cas plus rares, dans la région thoracique. En outre, on diagnostique parfois des anévrismes d'autres artères - artères poplitées, carotides, fémorales, cérébrales, coronaires. Le plus souvent, l'anévrisme se développe dans les endroits où les branches artérielles se ramifient, où la paroi des vaisseaux sanguins est soumise à des charges plus prononcées et, par conséquent, plus souvent blessée. Comme la cause de l’anévrisme de l’artère détermine le plus souvent l’athérosclérose, sa survenue est plus rarement associée à des lésions. Dans l'artère, le flux sanguin est perturbé, un flux sanguin turbulent peut survenir, ce qui contribue à la formation de caillots sanguins et à leur séparation. L'insuffisance rénale survient souvent à la suite d'une complication d'un anévrisme aortique.

Si le diamètre de l'anévrisme ne dépasse pas 5 cm, un tel anévrisme est rarement rompu. Par conséquent, pour le traitement de l'utilisation douloureuse d'outils qui réduisent la pression artérielle. Ils sont utilisés pour réduire le risque de rupture. Il est important de mener régulièrement des recherches pour connaître la dynamique du développement de l'anévrisme. Si cela augmente trop rapidement, le patient peut être ordonné de subir une intervention chirurgicale. En outre, la chirurgie est prescrite si le diamètre de l'anévrisme est supérieur à 5 centimètres.

Deux méthodes de traitement chirurgical des anévrismes de l'aorte abdominale sont utilisées. La première consiste à faire une entaille à l'abdomen et à coudre dans l'aorte de la greffe. Lors de l'utilisation de la deuxième méthode, un cathéter est inséré à travers l'artère fémorale avec un stent. Il est installé dans l'aorte. Les deux opérations sont complexes d'un point de vue technique. Les mêmes méthodes de traitement sont utilisées pour l'anévrisme de l'aorte thoracique.

Anévrisme

L'anévrisme est appelé saillie ou expansion locale de la paroi d'un vaisseau sanguin, ce qui se produit en raison de son étirement et / ou de son amincissement.

Caractéristiques générales de la maladie

L'anévrisme est une maladie insidieuse qui, dans de nombreux cas, ne se manifeste pas de façon symptomatique. Le plus souvent trouvé par hasard lors d'un examen médical d'une personne concernant d'autres maladies.

Elle est congénitale et acquise en raison du développement de maladies telles que l'artériose ou l'athérosclérose. En outre, l'anévrisme peut être le résultat d'une lésion, de lésions vasculaires mycotiques ou syphilitiques. L'anévrisme apparaît le plus souvent dans la zone aortique.

Il y a de vrais et de faux anévrismes. Toutes les couches de la paroi des vaisseaux sanguins sont impliquées dans la formation de la vraie, qui se produit dans la syphilis et l'athérosclérose. Les faux anévrismes surviennent à la suite d'une lésion vasculaire, dans laquelle du sang est versé dans les tissus.

Après un certain temps, les parois de l'anévrisme se forment avec du sang autour de cette zone, un «choc anévrysmal» se forme, à la suite duquel les parois des vaisseaux commencent à se gonfler progressivement, ce qui conduit à une compression des organes environnants.

De nombreux médecins qualifient l'anévrisme de "bombe à retardement", qui peut "exploser" à tout moment.

Selon la théorie, un anévrisme peut se situer absolument dans n'importe quelle artère. Toutefois, la pratique montre que l'aorte est le plus souvent touchée - la plus grosse artère (la maladie dans ce cas s'appelle un anévrisme aortique) et les artères cérébrales (l'anévrisme des vaisseaux cérébraux).

L'aorte est divisée en deux sections: l'abdomen et le thoracique, respectivement, distinguent l'anévrisme de l'aorte abdominale et l'anévrisme de l'aorte thoracique.

Anévrisme de l'aorte abdominale

Dans l'aorte abdominale, le sang pénètre dans la partie inférieure du corps. Lorsque l'aorte a une zone affaiblie, elle commence à se gonfler ou à se dilater. Alors, un anévrisme de l'aorte abdominale apparaît. C'est très dangereux et constitue une menace réelle pour la santé humaine. Quand il se casse, les saignements internes commencent, ce qui peut être fatal.

Une autre "surprise" désagréable de l'anévrisme de l'aorte abdominale est la possibilité de formation de caillots sanguins pouvant déchirer les parois des vaisseaux et bloquer la lumière des vaisseaux plus petits. En conséquence, une thrombose artérielle se forme, provoquant une douleur intense et de graves complications. L'un d'eux est la probabilité de perdre un membre.

Anévrisme vasculaire cérébral

La maladie peut se développer en raison de modifications congénitales des parois des vaisseaux sanguins. En outre, on rencontre un anévrisme chez les personnes atteintes de désordres génétiques dans le corps, notamment: maladies des tissus conjonctifs, néphropathie polykystique, troubles circulatoires.

L'anévrisme vasculaire cérébral peut être la conséquence d'une blessure à la tête, d'une tumeur, d'une infection avec une infection, due à une pression artérielle élevée et à d'autres maladies vasculaires. La consommation de drogues et le tabagisme sont également les causes de l'anévrisme cérébral.

Cette maladie est également dangereuse, il peut s'agir d'une hémorragie cérébrale, d'une lésion du système nerveux, d'un accident vasculaire cérébral ou de la mort. Il existe un risque de formation et de développement de plusieurs anévrismes, ce qui augmente encore le risque de maladie.

Symptômes d'anévrisme

Les symptômes de la maladie dépendent de la présence de complications de l'anévrisme, du type de développement et de sa localisation. Les symptômes de l'anévrisme peuvent ne pas apparaître avant plusieurs années. Selon les statistiques, 25% des patients souffrant d'anévrisme le prenaient initialement pour migraine.

L'anévrisme cérébral asymptomatique est généralement détecté par hasard. À l'état non explosé, il provoque des sensations telles qu'une compression du cerveau et des nerfs crâniens, ce qui entraîne des maux de tête récurrents. En raison de la maladie, la vision est altérée, un strabisme peut survenir, l’odorat est partiellement perdu et certains patients souffrent de crises épileptiques. Lorsque l'anévrisme se rompt, une hémorragie interne se produit, accompagnée des symptômes correspondants.

L'anévrisme de l'aorte abdominale peut également être asymptomatique. Mais dans certains cas, des symptômes d'anévrisme apparaissent - le patient ressent une douleur lancinante et pressante à l'abdomen, à la poitrine, entre les omoplates, dans le bas du dos, sur les côtés, dans les fesses, les jambes. Parfois, il y a le bleuissement des doigts et la décoloration de la peau des mains.

Un anévrisme thoracique se caractérise par une douleur profonde et lancinante à la poitrine, irradiant parfois jusqu'à l'épaule. Également observé essoufflement, douleur et inconfort en avalant, toux. Fièvre possible et même perte de poids.

Lorsqu'un anévrisme rompu chez une personne apparaît une douleur intense, entraînant un état de choc. Le choc se traduit par une altération de la fonction respiratoire, une accélération du rythme cardiaque, une absence de réponse aux questions posées, une perte de la capacité de se déplacer.

En cas de douleur soudaine à la tête, à l'abdomen ou à la poitrine, ainsi que l'apparition des symptômes d'anévrisme décrits ci-dessus, il est urgent de consulter un médecin.

En cas de diagnostic rapide, un anévrisme aortique répond bien au traitement et sa rupture entraîne le plus souvent la mort.

Diagnostic de la maladie

Avant de traiter l'anévrisme, un diagnostic minutieux est nécessaire. Il existe actuellement plusieurs méthodes de diagnostic de l'anévrisme: un examen du vaisseau par rayons X (angiographie) permet de déterminer son état, la nature du flux sanguin et l'ampleur des modifications pathologiques.

À l'aide de l'angiographie tomographique et de l'angiographie par résonance magnétique, on obtient des images de vaisseaux sanguins et on évalue les caractéristiques du flux sanguin.

Ultrasound-Doppler (examen par ultrasons des vaisseaux sanguins) vous permet de voir une image de l'emplacement du vaisseau en volume, sous différents angles, afin d'évaluer son état et de déterminer l'étendue du processus pathologique.

Traitement de l'anévrisme

La médecine moderne utilise une seule méthode de traitement de l'anévrisme - l'intervention chirurgicale. Pendant la chirurgie, le vaisseau affecté est retiré et un vaisseau artificiel est cousu à la place.

Conduire des opérations ouvertes et fermées. Lorsqu'il est ouvert dans l'abdomen, le chirurgien fait une incision à travers laquelle la partie élargie de l'aorte abdominale est retirée et une prothèse est insérée à la place.

La deuxième méthode de traitement de l'anévrisme est l'endoprothèse. Une petite incision est pratiquée dans l’aine du patient, à travers laquelle la prothèse est insérée et placée dans la cavité de l’anévrisme.

Cette opération est faite selon les indications seulement d'un petit nombre de patients. En effet, il est probable qu’une nouvelle formation d’anévrisme se produise, ce qui entraînera une réopération.

En règle générale, les prothèses ne sont pas rejetées par le corps humain. Dans la plupart des cas, elles ne nécessitent pas de remplacement et restent en service jusqu'à la fin de la vie du patient.

Prévention

La meilleure prévention de l’anévrisme est un mode de vie sain, qui comprend l’activité physique, une nutrition adéquate, excluant les aliments contenant de grandes quantités de cholestérol, le rejet de l’alcool et le tabagisme, la normalisation du poids.

Anévrisme

L'anévrisme des vaisseaux sanguins du cerveau, également appelé anévrisme intracrânien, est une petite formation sur le vaisseau qui se remplit de sang et augmente très rapidement.

En fait, l'anévrisme est une pathologie de la paroi du vaisseau cérébral, dans laquelle la partie la plus convexe de la formation peut pincer les nerfs ou le tissu cérébral environnant. Cependant, une telle maladie est particulièrement dangereuse dans la mesure où la rupture d'un anévrisme peut survenir littéralement à tout moment et que la violation entraîne toujours de graves conséquences. Ainsi, lorsqu’une paroi vasculaire est rompue, le sang pénètre dans les tissus environnants, ce qui provoque une augmentation de la pression intracrânienne, ce qui entraîne de graves complications neurologiques jusqu’à fatale.

Certains types d'anévrismes, en particulier si la formation est de taille relativement petite, ne peuvent entraîner aucune complication ni aucun saignement dans le cerveau. Cependant, si la pathologie des murs devient importante, le risque de rupture et de problèmes ultérieurs est très élevé. L'anévrisme peut se développer dans n'importe quel segment du cerveau, mais le plus souvent, une telle formation est détectée entre la base du crâne et la surface inférieure du cerveau, à un endroit où les petites branches des vaisseaux se retirent de l'artère.

Causes de l'anévrisme

Un anévrisme vasculaire peut survenir avec des anomalies congénitales des parois des vaisseaux sanguins. De plus, très souvent, un anévrisme intracrânien est diagnostiqué chez les personnes atteintes de certaines maladies génétiques - par exemple, maladies du tissu conjonctif, troubles du système circulatoire, maladie polykystique des reins, maladie artérioveineuse congénitale, etc.

Parmi les causes les plus rares d'anévrysme vasculaire, il convient de mentionner une plaie ou une blessure à la tête, les maladies infectieuses, l'hypertension, l'athérosclérose et la tumeur. D'autres maladies du système circulatoire et les mauvaises habitudes telles que l'alcool, la drogue et le tabagisme sont également incluses. Selon certains chercheurs, les médicaments contraceptifs oraux peuvent augmenter le risque d'anévrisme.

Une pathologie de ce type peut survenir peu importe l’âge de la personne. Cependant, cette maladie se développe souvent chez les adultes (de 30 à 60 ans) que chez les enfants. Les statistiques indiquent également que les femmes sont plus susceptibles d’avoir un anévrisme plus souvent que les hommes. Le groupe à haut risque de développer cette pathologie comprend les personnes atteintes de troubles génétiques.

Le risque de rupture de la paroi du vaisseau affecté et d'hémorragie cérébrale ultérieure est élevé pour tous les types d'anévrismes. Ainsi, selon les statistiques, pour environ 100 000 personnes, environ 10 cas de rupture d’anévrysme enregistrés se produisent toutes les 100 000 personnes. Les habitudes déchirées, l'hypertension et les volumes de l'anévrisme lui-même peuvent contribuer à la rupture de la paroi vasculaire et à des complications ultérieures telles qu'une hémorragie.

Les anévrismes qui se développent sur le fond d'une lésion infectieuse sont appelés infectés et les pathologies des parois vasculaires dues au cancer sont souvent associées à des tumeurs primitives ou métastatiques. La consommation de drogues, en particulier de cocaïne, conduit souvent à des lésions vasculaires, pouvant ensuite causer un anévrisme.

Types et formes de la maladie

La médecine moderne identifie les trois types les plus communs de lésions vasculaires cérébrales:

  • - Anévrisme bagulaire, ressemblant à un sac rempli de sang, qui est attaché par la base ou le cou à l'artère ou au lieu de séparation des petits vaisseaux. Cette forme de pathologie est la plus courante et se produit le plus souvent précisément dans les artères situées à la base du cerveau. Dans la plupart des cas, ce type d'anévrisme se développe chez l'adulte;
  • - Anévrisme latéral, semblable à une tumeur apparue sur l'une des parois du vaisseau;
  • - Anévrisme en forme de fuseau - se forme en raison de l'expansion pathologique de la paroi vasculaire dans l'une des sections du système circulatoire.

En outre, les experts classifient également cette pathologie en fonction de sa taille: un groupe de petites lésions comprend des formations d'un diamètre inférieur à 11 millimètres, des anévrismes de taille moyenne - compris entre 11 et 25 mm. En outre, lorsque la taille de la formation pathologique de plus de 25 millimètres, un anévrisme géant est diagnostiqué.

Signes cliniques d'anévrisme

Le danger de cette pathologie réside dans le fait qu'elle se déroule souvent sans aucun symptôme et qu'elle n'est diagnostiquée que lorsqu'un anévrisme atteint une taille particulièrement importante ou en cas de rupture. Une petite formation sur la paroi du vaisseau, dont la taille ne change pas, ne montre généralement aucun signe, tandis que les grands anévrismes peuvent progressivement exercer une pression sur les organes et les tissus voisins, ce qui entraîne l'apparition de certains signes de pathologie chez le patient.

Les symptômes les plus fréquemment détectés d'un anévrisme cérébral incluent:

  • - douleur dans la région des yeux;
  • - faiblesse ou paralysie des nerfs d'un côté du visage;
  • - vision floue;
  • - pupilles dilatées;
  • - engourdissement du visage.

En cas de rupture d'une formation pathologique, une personne peut présenter soudainement un mal de tête soudain très intense, des nausées, des vomissements, une vision double, une raideur de la nuque et une perte de conscience. Habituellement, dans une telle situation, le patient décrit le mal de tête comme «la pire sensation de sa vie», caractérisée par son intensité et sa netteté. Dans de rares cas, avant la rupture immédiate de l'anévrisme, le patient peut apparaître des céphalées précurseurs pouvant durer plusieurs jours, voire quelques semaines avant la crise.

Des vomissements et des nausées, une paupière tombante, une sensibilité accrue au soleil, de graves maux de tête, des modifications de l'état mental ou du niveau d'anxiété sont d'autres signes de rupture d'anévrisme dans le cerveau. Chez certains patients, des convulsions apparaissent, une perte de conscience à court terme est possible et, dans de très rares cas - le coma. Par conséquent, les personnes qui souffrent régulièrement de maux de tête, en particulier en raison de tous les autres symptômes décrits ci-dessus, doivent immédiatement consulter un médecin.

Diagnostic de pathologie

Diagnostiquer une telle maladie dans le développement moderne de la technologie médicale n'est pas un problème. Cependant, puisqu'un anévrisme ne se manifeste pas dans la plupart des cas, il est rarement diagnostiqué de manière ciblée avant la rupture. Ainsi, généralement, cette pathologie des parois vasculaires est détectée par hasard, lors de la réalisation d'examens liés à d'autres conditions du patient.

Lors de l'utilisation de méthodes de diagnostic modernes, un spécialiste reçoit des informations fiables sur l'état de l'anévrisme et, sur la base des données obtenues, détermine la méthode de traitement la plus efficace. Les examens de ce type sont généralement effectués après une hémorragie méningée, afin de confirmer le diagnostic évident - la rupture d'un anévrisme des vaisseaux cérébraux.

Anévrisme vasculaire: traitement possible

Des fractures dans la paroi des vaisseaux sanguins affectés ne se produisent pas chez tous les patients atteints de cette pathologie. Les patients présentant un anévrisme diagnostiqué doivent faire l'objet d'une surveillance médicale permanente, ce qui vous permet de déterminer la dynamique de la croissance de l'anévrisme et l'évolution de ses symptômes. Dans ce cas, une surveillance constante permet d’entamer un traitement complexe et intensif en temps voulu.

Chaque cas de cette pathologie est unique, il est donc examiné individuellement par les médecins. De nombreux facteurs influencent le choix d'une méthode de traitement adaptée à chaque cas particulier: type de pathologie, taille et localisation, probabilité de rupture, âge et santé générale du patient, antécédents de la maladie, facteurs héréditaires et risques liés à une méthode de traitement particulière.

À ce jour, pour le traitement de l'anévrisme, il existe deux options pour le traitement chirurgical: l'occlusion et la coupure de l'anévrisme. Les opérations de ce type appartiennent à la catégorie des interventions chirurgicales les plus complexes et les plus risquées car, lors de leur conduction, des dommages à d'autres vaisseaux sont possibles, il existe un risque de reformation de l'anévrisme et de l'attaque postopératoire.

Une alternative à ces opérations dangereuses peut être appelée embolisation endovasculaire, qui peut être pratiquée plusieurs fois au cours de la vie du patient.

Prévention du développement

Malheureusement, la médecine moderne reste une méthode inconnue pour prévenir le développement de l'anévrisme. Les personnes avec un tel diagnostic doivent surveiller de près leur santé et leur pression artérielle, arrêter de fumer et prendre de la drogue.

En outre, les patients souffrant d'anévrisme doivent consulter séparément votre médecin concernant la possibilité de prendre de l'aspirine ou d'autres anticoagulants. Les femmes doivent discuter séparément avec leur fournisseur de soins de santé de la possibilité de prendre des contraceptifs oraux.

Utile à voir

Anévrisme des vaisseaux cérébraux sur le transfert d'Elena Malysheva.

Une transmission intéressante à propos de la maladie.

Quelles maladies peuvent conduire au développement d'un anévrisme?

Réponse: Certaines maladies héréditaires, l'hypertension et certaines pathologies des parois vasculaires apparues sur le fond de maladies infectieuses, ainsi que l'obésité, peuvent conduire au développement d'une telle pathologie.

Étant donné que la maladie est très rarement détectée dans le cadre de diagnostics spéciaux et qu'elle est le plus souvent découverte accidentellement chez un patient, des examens médicaux réguliers doivent être effectués régulièrement et son état de santé doit être étroitement surveillé. Ce n'est qu'ainsi qu'il est possible d'identifier de nombreuses maladies ne révélant aucun symptôme au début et de commencer leur traitement rapidement.

En Savoir Plus Sur Les Bateaux