Quel test sanguin montre la densité

La composition, la densité sanguine et d'autres indicateurs peuvent déterminer l'état de la santé humaine, la présence de diverses maladies et processus mettant la vie en danger, la localisation des lésions, etc.

L’une des variétés de cette méthode de diagnostic est l’analyse de la densité sanguine. Comment ce type de recherche en laboratoire est-il effectué? Comment s'appelle-t-il? Une préparation est-elle nécessaire? Nous répondrons à ces questions plus en détail.

Procédures complexes pour déterminer la densité sanguine

Beaucoup de patients se demandent: comment s'appelle le test de densité sanguine? En tant que tel, il n’ya pas de nom particulier pour ce type de recherche. Il est possible de déterminer la densité sanguine uniquement en effectuant un ensemble de procédures.

Pour déterminer la densité plasmatique à l'aide des tests de laboratoire suivants:

  • Test sanguin biochimique général. Il détermine le niveau de plaquettes, le taux plasmatique des érythrocytes, leur vitesse de sédimentation, etc.
  • Hématocrite. Ce type de recherche permet de déterminer le rapport des globules sanguins à son volume.
  • Test de coagulation du sang.
  • Recherche APTTV.
  • Coagulogramme. Ce type de recherche en laboratoire fournit des informations complètes sur l’état de l’hémostase.

L'hémostase est un système spécial de l'organisme responsable du maintien de l'état liquide du sang dans des conditions optimales. En cas de violation, ce système arrête le processus d'approvisionnement en sang.

Seulement de manière exhaustive, vous pouvez déterminer l’état du plasma et poser un diagnostic. La liste des études de laboratoire énumérées ci-dessus permet à un spécialiste d’obtenir une image complète de l’état du sang du patient.

Résultats de décodage

Le décryptage des résultats n’est pas une étape moins importante de la procédure de diagnostic que la réalisation des tests de laboratoire eux-mêmes. Pourquoi La précision du diagnostic et l'efficacité du traitement ultérieur dépendront de la précision avec laquelle le spécialiste déchiffrera les résultats du test.

Parfois, dans la pratique médicale, il existe des cas où un spécialiste a mal déchiffré les indicateurs. Cela a conduit à un diagnostic incorrect. Les patients ont été traités pour des maladies inexistantes. Cela a conduit au développement de maux existants et à de nouvelles complications.

Comment décoder correctement les résultats d'un test sanguin pour déterminer correctement son épaisseur? Pour cela, il existe plusieurs indicateurs clés. Considérez chacune d’elles plus en détail.

Cette abréviation représente le temps de thromboplastine partielle activée. Ce facteur indique la durée du processus de coagulation plasmatique.

En ce qui concerne la valeur de cet indicateur chez les femmes, chez les femmes enceintes, la valeur normale des indicateurs est très différente. Chez les femmes pendant la gestation, le temps de coagulation du plasma est considérablement réduit. Cela est dû à la teneur élevée dans le corps d'une substance telle que le fibrinogène.

Le fibrinogène est une protéine spéciale qui entre dans la composition des substances formées lors de la coagulation plasmatique. Avec l'augmentation de l'âge gestationnel, le pourcentage de cet élément dans le corps augmente. Un pourcentage élevé de fibrinogène peut parler de mort fœtale, de nécrose des tissus et de développement de processus inflammatoires.

Coagulant lupus

Ces substances sont des anticorps. Ils sont produits par le système immunitaire du corps pour lutter contre la quantité surestimée de graisses complexes (par exemple, les phospholipides).

Le taux optimal pour une personne en bonne santé est de 0,8 à 1,1. Pendant la grossesse, ces anticorps ne devraient pas être. Si un coagulant du lupus est trouvé dans le corps pendant la période de gestation, il ne fait que parler du développement de maladies graves et de maladies du système nerveux.

Plaquettes

Les plaquettes sont les principaux éléments constitutifs du plasma. Ils sont formés dans la moelle osseuse. Leurs fonctions principales sont de restaurer les tissus endommagés et d’arrêter les saignements abondants.

A l'état normal, ces éléments sont arrondis. Mais en présence de lésions tissulaires, les plaquettes se développent considérablement pour les remplir.

Les plaquettes «vivent» assez peu de temps - d'une semaine à 12 jours. La norme de leur contenu dans le corps est de 180 à 400 000 pour 1 microlitre de plasma.

Prothrombine

La prothrombine est une protéine complexe. Il fait référence aux principaux indicateurs de la coagulabilité dans le sang. Si le contenu de cette substance est trop faible, il y a un risque de perte d'une grande quantité de plasma.

L'indice de contenu dans le corps de la prothrombine est déterminé par l'indice de prothrombine. Dans un corps en bonne santé, il varie entre 77 et 120%.

Antithrombine III

L'antithrombine III fait référence aux anticoagulants, capables d'inhiber de manière significative le processus de la coagulation plasmatique. Cela empêche la formation de caillots sanguins sur les parois des vaisseaux sanguins.

Le taux de cette substance, ainsi que pour beaucoup d'autres, est déterminé par l'âge de la personne. Pour un adulte, la valeur optimale varie entre 75 et 180%.

Préparation aux tests

La livraison des tests est souvent effectuée sous la direction du médecin traitant. Mais parfois, les personnes sans maladies évidentes veulent vérifier leur état de santé et se rendre dans des cliniques privées pour diagnostiquer le corps.

Dans tous les cas, il est très important de bien préparer l'analyse. Il convient d’examiner cette procédure plus en détail.

Quelle est la préparation pour l'analyse?

La préparation des analyses est une étape très importante dont dépendent les résultats. Le patient est obligé de respecter la liste des règles élémentaires. C'est pour quoi?

Le corps doit être préparé pour un diagnostic ultérieur. Le non-respect des règles entraîne une distorsion des résultats des tests sanguins. Même le spécialiste le plus expérimenté ne sera pas en mesure de décoder correctement les résultats de l'étude.

Des résultats mal décodés entraînent à leur tour un diagnostic incorrect. Le traitement est prescrit, ce qui non seulement ne peut apporter aucun bénéfice dans la lutte contre les maladies réelles, mais entraîne également des conséquences graves pour la santé. Dans ce cas, le patient lui-même assume toute la responsabilité du résultat des mesures de diagnostic.

Règles de base pour la préparation du don de sang

Il existe un certain nombre de règles de base avant de donner du sang. La règle première et la plus fondamentale - une visite à un spécialiste l'estomac vide. Avant de tester, il est préférable de ne pas manger plus de 12 heures. Il est permis de boire de l'eau propre. Il est également préférable de refuser d'autres boissons.

Quelques jours avant de consulter un spécialiste, éliminez de votre alimentation les aliments frits, épicés et très salés.

Le tabagisme doit être éliminé 2 à 3 heures avant le don de sang.

Il est utile d’informer le médecin à l’avance de la prise de médicaments. Ils peuvent affecter de manière significative les résultats de l’étude.

Quelques jours avant de consulter un spécialiste, il est préférable d’abandonner les séjours au sauna, à la piscine ou au bain.

S'abstenir de fortes émotions, de stress physique, de surtension. Ils peuvent provoquer la libération dans le sang d'éléments tels que l'adrénaline et d'autres.

La visite des spécialistes et les tests doivent être effectués non seulement sur les instructions du médecin. Ces procédures doivent être effectuées 1 à 2 fois par an en l'absence de maladies graves. Si vous avez déjà des problèmes de santé, il est préférable de faire des tests au moins une fois tous les 3 ou 4 mois.

Rappelez-vous que votre santé est entre vos mains. Des diagnostics réguliers peuvent révéler des maladies graves aux premiers stades de leur développement, ce qui vous permet de commencer un traitement efficace en temps voulu et de vous débarrasser rapidement de la maladie existante.

Quel est le danger du sang épais, les causes et le traitement des hommes, des femmes et des enfants?

Le sang épais n'est pas propice à la santé pour plusieurs raisons. Le sang est le fluide le plus important du corps. Il assure le transport des nutriments et de l'oxygène, régule le travail des organes internes, participe aux processus de régénération des tissus, maintient la thermorégulation et la constance des médias internes du corps.

Pour que le sang remplisse pleinement toutes ses fonctions, il doit être à l'état liquide. La fluidité du sang est maintenue par le travail du système anticoagulant du sang et, pour éviter les pertes de sang, il existe un système de coagulation du sang (hémostatique). La perturbation de ces deux systèmes s'accompagne de modifications de la viscosité du sang et de la microthrombogenèse ou de la tendance hémorragique.

Indice de viscosité sanguine

Il convient de noter que la viscosité du sang est assurée par une régulation automatique du volume sanguin (la quantité de sang dans le corps est normalement maintenue à un niveau constant), ainsi que du rapport entre la quantité de plasma et les éléments formés.

Normalement, la viscosité du sang est cinq fois supérieure à celle de l'eau. Une augmentation du nombre d'éléments formés ou une diminution du volume de la partie liquide du sang (pendant la déshydratation ou la fièvre) augmente l'épaisseur du sang et aggrave de manière significative ses paramètres hémodynamiques.

Un sang épais augmente la charge sur le cœur et empire, traverse les vaisseaux sanguins, endommage les reins, viole la saturation des organes et des tissus en oxygène et augmente également le risque de caillots sanguins, d'accidents vasculaires cérébraux, de crises cardiaques, etc. Il convient de noter que le sang épais est l’une des principales causes de décompensation circulatoire chez les patients atteints de SHU (cœur pulmonaire chronique).

L'augmentation de la viscosité du sang s'accompagne de troubles importants de la microcirculation dans les poumons, d'une augmentation du LAS (résistance de l'artère pulmonaire), ainsi que de la formation massive de caillots sanguins et augmente le risque de troubles thromboemboliques.

Quel est le sang épais

Le sang épais est un sang de viscosité élevée associé à une augmentation du nombre d'éléments formés ou à une diminution du pourcentage de plasma.

L'augmentation de la viscosité du sang est principalement due à l'augmentation du nombre de globules rouges - érythrocytose. En outre, un sang épais peut être dû à une augmentation du nombre de plaquettes ou à une augmentation de leurs propriétés d'adhésion ou d'agrégation, à une augmentation du taux de fibrinogène, à une augmentation de la coagulation du sang, etc.

La viscosité normale du sang assure la constance du flux sanguin dans les vaisseaux. La viscosité du sang détermine le degré de frottement interne du sang résultant du fait que différentes couches de sang se déplacent à différentes vitesses, ainsi que le degré de frottement du sang contre les parois des vaisseaux sanguins.

La viscosité du sang est normale

La viscosité du plasma et la viscosité du sang total (plasma + éléments profilés) sont comparées à la viscosité de l'eau.

Quel est le danger du sang épais pour la santé?

Avec une augmentation pathologique de la viscosité du sang, une "résistance" au flux sanguin se produit. En raison du passage lent et difficile du sang dans les vaisseaux, la charge sur le cœur est augmentée, ce qui oblige à travailler de manière intensive, ainsi que la microcirculation et l'irrigation sanguine des organes et des tissus.

En raison du mouvement lent du sang épais à travers les vaisseaux, des conditions favorables sont créées pour le développement de caillots sanguins et une coagulation sanguine améliorée.

Une diminution du taux de «bon» cholestérol dans le sang et une augmentation du nombre de «mauvais» lipides et de triglycérides augmentent considérablement la viscosité du sang, sa tendance à former des caillots et s'accompagne également de l'apparition de plaques athérosclérotiques dans les vaisseaux.

À mesure que l'athérosclérose progresse, les dépôts de cholestérol non seulement rétrécissent la lumière des vaisseaux, mais entraînent également une inflammation de l'intima vasculaire et une diminution significative des propriétés élastiques des vaisseaux.

La rigidité des vaisseaux et leur incapacité à s'étirer normalement par le flux sanguin augmentent également la charge sur le cœur. Un soi-disant cercle vicieux de circulation sanguine altérée est en train de se former. Un sang épais contribue au développement de l'athérosclérose et l'athérosclérose contribue à une augmentation supplémentaire de la viscosité du sang.

La réduction du débit cardiaque dans l'insuffisance cardiaque conduit à la progression des troubles de la microcirculation et de l'ischémie des organes et des tissus. En outre, la formation de caillots sanguins augmente et le risque de développer une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une thrombo-embolie, une ischémie des membres inférieurs, etc. augmente.

Des caillots sanguins, la formation de microthrombus et une ischémie dans le contexte d'une insuffisance cardiaque contribuent à la formation d'une insuffisance rénale chronique.

Sang épais - causes

Afin de répondre à la question de savoir ce qui épaissit le sang chez une personne, il est nécessaire d'examiner ce qui affecte sa viscosité. Les principales raisons de l'augmentation de la densité et de la viscosité du sang sont les suivantes:

  • violation de la capacité de déformation des globules rouges;
  • érythrocytose;
  • une augmentation du nombre de cellules plaquettaires;
  • agrégation et adhésion accrues des plaquettes;
  • augmentation du nombre de plaquettes;
  • volume plasmatique réduit;
  • une augmentation des triglycérides et du «mauvais» cholestérol;
  • une augmentation de la quantité de fibrinogène.

Un débit sanguin adéquat dans le système microvasculaire n'est possible que parce que les globules rouges normaux sont capables de se déformer de manière importante et passent donc calmement à travers la lumière du vaisseau, beaucoup plus petits que leur diamètre.

Des études ont montré que sans la capacité des globules rouges à changer de forme avec une augmentation de l'hématocrite supérieure à 65% (normalement, l'hématocrite chez les femmes variait de 36 à 42% et chez les hommes de 40 à 48%), le débit sanguin dans les vaisseaux s'arrêtait complètement. Cependant, en raison de la capacité des cellules érythrocytaires à changer de forme, le flux sanguin est possible même à une densité sanguine maximale avec un hématocrite de quatre-vingt-quinze et même cent pour cent.

De ce fait, avec une diminution de la plasticité des érythrocytes (drépanocytose), on observe une forte augmentation de la viscosité du sang, même avec un faible hématocrite. En outre, la viscosité du sang augmente avec les processus inflammatoires, accompagnée d'une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes.

En plus des globules rouges, la numération plaquettaire influe considérablement sur la densité sanguine. Avec l'augmentation de la production de plaquettes, ainsi que de leur tendance accrue à l'agrégation et à l'adhésion, non seulement le sang s'épaissit, mais la formation d'un thrombus actif commence dans des vaisseaux de petit et moyen calibre.

Si la balance lipidique est perturbée par une augmentation de la teneur en triglycérides et du «mauvais» cholestérol, la viscosité du sang augmente, la tendance à la formation de caillots sanguins augmente et une athérosclérose se développe.

La lésion vasculaire athéroscléreuse est accompagnée d'un flux sanguin plus lent et de la formation d'un flux sanguin «vortex». Cela conduit à l’agrégation des érythrocytes, à la production active d’inducteurs de l’agrégation plaquettaire et à l’adhésion aux parois des vaisseaux veineux de jeunes cellules granulocytaires. Une lésion inflammatoire des veines se développe et des caillots sanguins se forment.

Pourquoi le sang est-il épais?

Des caillots sanguins peuvent apparaître sur le fond de:

  • myélome multiple;
  • la leucémie;
  • érythrocytose;
  • maladie des radiations;
  • érythrémie;
  • pancytopénie;
  • thrombocytose;
  • l'hyperglycémie;
  • l'hypoxie;
  • fièvre
  • Macroglobulinémie de Waldenström;
  • coagulopathie héréditaire, accompagnée d'une augmentation de la viscosité du sang;
  • la collagénose;
  • maladies auto-immunes;
  • augmentation des taux de fibrinogène;
  • l'hyperlipidémie et l'athérosclérose;
  • vascularite;
  • le paludisme;
  • l'hypovitaminose;
  • infestations de vers;
  • production excédentaire d'immunoglobulines;
  • maladies infectieuses et inflammatoires;
  • stress prolongé et insomnie;
  • lésions étendues de brûlure;
  • déshydratation (diarrhée, vomissements);
  • apport liquidien insuffisant;
  • tumeurs malignes et leurs métastases actives;
  • le diabète;
  • syndrome métabolique;
  • l'hypertension;
  • insuffisance cardiaque;
  • maladie cardiaque pulmonaire chronique;
  • acidose métabolique;
  • l'alcoolisme;
  • long tabagisme;
  • drépanocytose;
  • hypoxie prolongée, intoxication au monoxyde de carbone, vivant dans des zones peu écologiques;
  • maladie grave du foie (cirrhose, hépatite);
  • déficit en œstrogènes ou surproduction d’androgènes;
  • syndrome des ovaires polykystiques chez les femmes;
  • réactions allergiques graves.

Cependant, un épaississement important du sang peut provoquer une thrombose des vaisseaux du placenta, une altération du flux sanguin fœtoplacentaire, une hypoxie fœtale, un retard de croissance intra-utérine, un évanouissement de la grossesse, des avortements spontanés et des fausses couches récurrentes, un décollement du placenta, une naissance prématurée, etc.

Sang épais dans la cause d'un enfant

Les causes de caillots sanguins chez les enfants ne diffèrent pas des causes sous-jacentes chez les adultes. Et pourtant, les enfants ont souvent un sang épais sur fond de maladies parasitaires et de déshydratation (vomissements et diarrhée sur fond d’infections intestinales).

Au cours des premières semaines après la naissance, les tests reviennent à la normale par eux-mêmes.

Dans de rares cas, une augmentation de la viscosité du sang peut être associée à des malformations cardiaques congénitales, des anomalies du développement des poumons, une hypoxie et une asphyxie, une hyperglycémie, une hypothyroïdie congénitale.

Sang épais - causes et traitement chez l'homme

Chez les hommes, l’augmentation de la viscosité du sang est principalement due à un déséquilibre lipidique et à une augmentation des triglycérides et du «mauvais» cholestérol. On observe souvent une augmentation de la viscosité du sang à l’arrière-plan:

  • l'obésité
  • hypodynamique
  • fumer
  • maladie hypertensive.

Sang épais - symptômes chez les femmes et les hommes

Une augmentation de la viscosité du sang se manifeste par une microcirculation altérée, un refroidissement des extrémités, une sensibilité altérée, un engourdissement des doigts, une sensation de rampement sur la peau, des vertiges, des maux de tête, une diminution de l'acuité visuelle, une faiblesse, une capacité de travail altérée, des troubles dépressifs, une insomnie, une démangeaison mémoire et vitesse de réaction, soif constante, démangeaisons et sécheresse de la peau et des muqueuses.

Il est également possible des violations du rythme cardiaque, essoufflement, faiblesse.

On note également l’ombre de marbre de la peau des jambes et les varices prononcées. Les extrémités sont froides au toucher, la peau est rugueuse et inélastique. Peut-être l'apparition de fissures et d'ulcères. Il y a également un frisson constant des membres et une cicatrisation médiocre des plaies et des égratignures, même minimes.

Chez les patients présentant une érythrocytose, l’apparition d’une couleur de peau violette spécifique, des évanouissements fréquents et des saignements nasaux réguliers peut survenir.

Comment s'appelle le test de densité sanguine?

Pour déterminer la densité du sang et déterminer la cause de l'augmentation de sa viscosité, il est effectué:

  • test sanguin général et biochimique;
  • détermination de l'hématocrite;
  • test de coagulation et de coagulation du sang;
  • détermination du profil lipidique (fractions de cholestérol et triglycérides).

Si l'on soupçonne une érythrocytose, on détermine également le degré de saturation en sang artériel en oxygène, les taux plasmatiques d'érythropoïétine et la pression partielle en oxygène pour lesquels l'hémoglobine est saturée à plus de cinquante pour cent (P50).

Selon les indications peuvent être effectuées:

  • biopsie de la moelle osseuse
  • échographie de la cavité abdominale et du petit bassin,
  • électrocardiographie,
  • ECHO-KG,
  • étudier le profil hormonal.

Ai-je besoin d'une correction de la viscosité du sang

Une légère augmentation de la viscosité du sang ne nécessite pas de traitement médical et peut être ajustée en prescrivant un régime alimentaire équilibré, une augmentation du régime de consommation d'alcool et la normalisation de l'activité physique.

Sans correction opportune, le sang épais peut provoquer le développement:

  • thrombose veineuse profonde,
  • infarctus du myocarde,
  • athérosclérose,
  • coup
  • insuffisance rénale et cardiaque chronique,
  • thromboembolie
  • ischémie des membres inférieurs,
  • troubles du rythme cardiaque mettant la vie en danger, etc.

Sang épais - que faire

Le traitement de la haute viscosité sanguine doit être effectué exclusivement par un médecin et sous le contrôle des paramètres de laboratoire. L'automédication peut entraîner une diminution excessive de la coagulation sanguine et des saignements.

Le traitement est choisi en fonction de la gravité du patient et de la principale cause de formation de caillots sanguins.

La réhydratation par voie orale et le traitement par perfusion sont présentés aux patients souffrant de déshydratation, qui visent non seulement à compenser une carence en liquide, mais également à rétablir l'équilibre électrolytique.

Les médicaments hyperlipidémiques et le régime alimentaire sont indiqués pour le traitement de l’hyperlipidémie et de l’athérosclérose.

Il est également recommandé d’arrêter de fumer et de boire de l’alcool, de normaliser l’activité physique, d’augmenter la consommation de légumes verts et de légumes frais, d’éliminer les aliments gras et frits de l’alimentation, d’augmenter le régime de consommation à raison de deux à deux litres et demi par jour (en l’absence de pathologies cardiaques et rénales).

Pour réduire modérément la viscosité du sang, restaurer les propriétés élastiques des vaisseaux sanguins, réduire le niveau de «mauvais» cholestérol et réduire le risque de formation de caillots sanguins, il est recommandé d'utiliser des additifs contenant:

  • acides gras oméga-3,
  • huile de poisson,
  • magnésium,
  • vitamines A, E et groupe B,
  • acide ascorbique.

Le régime alimentaire de ces patients doit être équilibré et contenir davantage de son, de fruits et de légumes frais, de fraises, de gingembre, de citron, de bleuets, de framboises, de tomates, de poivrons, de courgettes, de betteraves, d'ail, de graines de tournesol et de grumeaux. Le chocolat noir et le cacao sont également utiles.

  • bonbons
  • cuisson fraîche
  • boissons gazeuses
  • fast foods
  • viande fumée et cornichons.

Efficaces et fréquentes longues promenades au grand air, natation, vélo, etc.

Selon les indications des médicaments prescrits Aspirine, Cardiopirine, Cardiomagnyl, Magnekard. L'héparine, la warfarine, etc. peuvent être utilisés.

Avec une augmentation sévère de la viscosité du sang, une procédure de plasmaphérèse peut être prescrite.

Comment déterminer et vérifier la densité sanguine?

La vérification de l'état du sang est une tâche à laquelle chaque Russe doit s'acquitter. Hélas, à cause de leur négligence vis-à-vis de leur santé, de nombreuses personnes souffrent de nombreuses maladies. Et le sang ici n'est pas à la dernière place.
Habituellement, les gens ont peur de se rendre à la clinique, ne serait-ce que pour passer des tests de base afin de vérifier le contenu en hémoglobine et pour discuter d'autres procédures.
Néanmoins, les progrès ne sont pas immobiles et il existe constamment de nouveaux moyens de contrôler l'état du sang, sans provoquer de choc pour le patient.

Les experts donnent plusieurs tests de base pour vérifier l'état du sang:

  1. Beaucoup de personnes âgées sont confrontées au problème de l'augmentation de la viscosité du sang. Cette propriété du système circulatoire peut jouer une mauvaise blague avec la santé, provoquant une thrombose ou d'autres maladies désagréables. Par conséquent, afin de prévenir le développement de maladies dangereuses dans le temps, il faut pouvoir déterminer le niveau de globules rouges dans le sang et la perméabilité vasculaire.
  2. Le coagulogramme indiquera le niveau de coagulabilité, c'est-à-dire la densité, du sang. Il existe une autre bonne analyse, appelée Diemer.
  3. Des résultats bons et précis montrent l’analyse du temps de coagulation du sang. Il est possible de tirer des conclusions sur la question de savoir si les caillots sanguins durent longtemps ou si tout se situe dans la plage normale.
  4. Comment déterminer la densité sanguine? Il faut passer Omakor. Cela montre comment les triglycérides ont diminué dans le sang. Le médecin sera en mesure de mieux expliquer les résultats de tous ces tests en utilisant des informations sur le patient: poids, tension artérielle, etc. Omakor est aujourd'hui plus facile que de réserver des hôtels.
  5. Que faire pour réduire la viscosité du sang? Besoin de boire plus de liquides. Jus, eau, thé vert, maté - tout cela aidera à maintenir le sang à l'état liquide. Après tout, parfois, les problèmes commencent précisément lorsque des personnes boivent peu pendant la journée.
  6. Il est également très utile de manger du raisin ou du jus de raisin rouge contenant des substances flavonoïdes spéciales.
  7. Comment vérifier la densité sanguine? Ainsi, le médecin de la clinique offrira l’une des options énumérées ci-dessus et désignera la bonne. Mais vous pouvez connaître le niveau de coagulabilité et la densité sanguine à partir des résultats de la biochimie générale.
  8. Que devrait-on faire pour réduire la densité? Vous devez manger plus de noix, poisson rouge, raisins, manger moins de farine, sucré, gras. Bougez plus - parce que le mouvement accélère le sang dans les vaisseaux. Et, bien sûr, buvez plus de liquides pour que le sang ne s'épaississe pas.

L'analyse a montré du sang épais - que faire dans ce cas?

Le sang est l'environnement biologique qui nous donne la possibilité de vivre. En utilisant le cœur et les vaisseaux sanguins, il nourrit les tissus du corps avec des micro-éléments utiles et de l'oxygène, dont les cellules ont besoin pour une division et une croissance normales. En parallèle, le sang nettoie les organes des produits métaboliques et du dioxyde de carbone, qui sont ensuite expulsés du corps par les reins et les poumons.

La densité du sang et la vitesse de son passage dans les vaisseaux sont d’une importance capitale pour le bon processus rédox. La consistance du plasma est influencée par divers facteurs et le bon fonctionnement de tout l'organisme dépend de sa viscosité. Un plasma trop dense provoque le développement de nombreuses maladies graves:

  • Infarctus du myocarde.
  • AVC
  • Thrombose.
Sang visqueux

Pourquoi le plasma devient-il visqueux?

Nous savons de l’école que 90% du plasma est constitué de sang et 10 cellules sèches: cellules sanguines, substances biologiquement actives, etc.

Les facteurs à l'origine de la densité plasmatique sont:

  • Déshydratation du corps avec diarrhée abondante ou vomissements fréquents.
  • Le déséquilibre du fluide résultant et souhaité.
  • Maladie vasculaire.
  • Conditions pathologiques du foie, provoquant l'apparition d'une cirrhose et d'une hépatite.
  • Problèmes avec la moelle osseuse.
  • Déviations dans le travail des organes endocriniens.
  • Insuffisance cardiaque de nature chronique.
  • Augmentation de l'acidité du sang.
  • Infection du corps par des parasites.
  • Augmentation de l'activité de la rate.
  • Abus d'alcool et de nicotine.
  • Utilisation systématique de diurétiques et de médicaments contraceptifs oraux.
Médicaments contraceptifs oraux

Fièvre infantile

Manifestation clinique

La symptomatologie de l'augmentation de la viscosité plasmatique n'est pas spécifique, elle peut également se produire dans d'autres maladies. Le patient se plaint de:

  1. Fatigue chronique même après un long sommeil.
  2. Apathie
  3. Capacité de travail réduite.
  4. Maux de tête et vertiges.
  5. Peau transparente.
  6. Membres froids même à des températures ambiantes élevées.
  7. Mauvais souvenir, pensée inhibée.
  8. Déprimé.
  9. Peau sèche.
  10. Soif constante.
  11. Manifestation externe des veines thrombosées.
Veines thrombosées

Si vous avez remarqué au moins certains des symptômes ci-dessus, consultez immédiatement un médecin afin de prévenir les effets négatifs du plasma épais dès que possible.

Quels tests montrent la densité sanguine?

Comment déterminer la densité sanguine par analyse sanguine? Le coagulogramme et le dimère D montrent les meilleurs résultats. Depuis la médecine moderne utilise les méthodes suivantes:

  1. Mesure du nombre de globules rouges, de leur taux de sédimentation et de leur taux d'hémoglobine.
  2. Analyse de la viscosité du sang (hématocrite).
  3. Test de coagulation du sang.
  4. Analyse du temps de thromboplastine partielle activée.
Coagulogramme

Qu'est-ce que cela signifie si dans l'analyse du sang épais?

L'augmentation de la viscosité plasmatique peut indiquer ce qui suit: le flux sanguin dans le corps ralentit, ce qui nuit particulièrement aux artérioles, aux veinules et aux capillaires. En raison de la stagnation du plasma, les processus métaboliques se détériorent: l'oxygène et les micronutriments y pénètrent en quantités insuffisantes, ce qui entraîne l'accumulation de radicaux libres et de produits sous-oxydés.

Que peut signifier le sang épais dans les analyses?

Une circulation sanguine lente augmente la perméabilité des parois vasculaires, endommage l'intégrité de leur endothélium et provoque la formation de bourrages d'athérosclérose. En raison de l'épaisseur du plasma, les plaquettes se collent ensemble, formant des caillots sanguins et provoquant le développement de crises cardiaques, d'embolies pulmonaires et d'accidents vasculaires cérébraux. Avec une thérapie inappropriée et des mesures préventives, ces maladies peuvent entraîner la mort.

Sang épais et grossesse

Le sang à haute viscosité est dangereux pour le fœtus et la future mère, car il provoque l’obstruction des vaisseaux sanguins. En conséquence, l'hypoxie fœtale se développe. augmente le risque de fausse couche ou d'avortement manqué.

Planification de la grossesse

Les experts conseillent à toutes les femmes qui envisagent de devenir mères de réussir une analyse spéciale sur l'hémostase. Cette vérification évitera les complications, minimisera les violations et aidera à porter correctement le fœtus pendant toute la période prescrite. Aujourd'hui, il n'existe pas de méthode permettant de contrôler la viscosité du sang, mais la plus importante est le coagulogramme.

L'analyse est particulièrement significative pour les femmes à risque pour les raisons suivantes:

  1. Crises cardiaques ou accidents vasculaires cérébraux chez des parents proches.
  2. Un effort physique intense pendant une longue période.
  3. Varices.
  4. Prédisposition génétique.

Sang épais: que faire?

Si le test de viscosité sanguine révèle un excès de la norme, le patient a besoin de toute urgence d'un traitement approprié.

Dans l'alimentation quotidienne, l'eau doit être présente en quantité suffisante. En règle générale, une personne moyenne devrait boire un jour et demi à deux litres de liquide. La quantité d'eau consommée par une personne dépend de:

  • Poids
  • Âge
  • Charges de puissance.
  • Indicateurs de température de l'environnement dans lequel se trouve le patient.

Les experts recommandent d’utiliser au moins 2 litres de liquide aux jeunes gens par temps chaud avec un effort physique intense.

Il est conseillé aux représentants de la médecine traditionnelle et traditionnelle d’ajouter au régime alimentaire quotidien des aliments qui fluidifient le sang. Les plus efficaces incluent:

  • Oignons et ail
  • Poisson de mer et fruits de mer.
  • Tomates et jus de tomates.
  • Courges
  • Betterave rouge
  • Blé germé.
  • Produits de cacao et chocolat noir.
  • Fraises.
  • Les myrtilles
  • Framboises
  • Grenade et son jus (cuit seul).
  • Huile de lin, tournesol et olives.
  • Lapin blanc et viande de poulet.

L'utilisation de ces produits rend le sang moins visqueux, minimise le risque de formation de caillots sanguins et stimule le métabolisme dans les cellules du tissu.

Si l’indicateur de la densité sanguine dans l’analyse n’excède pas trop les valeurs admissibles, le patient peut se stabiliser en éliminant de l’alimentation:

  • Viande fumée
  • Les conserves
  • La viande grasse et les plats qui en découlent.
  • Sarrasin
  • Aspic gras.
  • Produits laitiers à forte teneur en matières grasses.
  • Chou
  • Les lentilles
  • Pâtisseries de farine sucrée.
  • Kalina.
  • Bananes.
  • Aronia
  • Plantes médicinales (millepertuis et valériane).

Si, après une analyse répétée de la densité sanguine, les indicateurs sont normalisés, les produits de la liste noire peuvent être ajoutés progressivement au régime, mais uniquement en petite quantité.

Réduire la densité plasmatique peut être un médicament pharmacologique spécial. En règle générale, dans ce cas, les médicaments à base d’aspirine sont prescrits, car ils ont un effet thrombolytique.

Les médicaments les plus efficaces dans ce groupe sont:

  • Aspirine cardio
  • Cardiomagnyl.
  • Thromboass
  • Cardiopyrine.

Malgré leur haute performance, ils ne conviennent pas à l'auto-traitement et ne sont prescrits par un médecin qu'après un diagnostic approfondi du patient.

En tant que mesure préventive contre la densité plasmatique, le médecin peut vous prescrire des compléments alimentaires, notamment de la dihydroquerticine, un élément qui améliore les propriétés rhéologiques du sang. Les patients à qui il est prescrit de respecter scrupuleusement les restrictions alimentaires suivent en outre un traitement mensuel avec Flafit ou Capilar.

L’exercice régulier et l’absence d’habitudes destructrices jouent un rôle déterminant dans l’augmentation des niveaux de sang épais dans l’analyse.

La densité plasmatique élevée dans l'analyse n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme de l'impact négatif de divers facteurs sur notre corps. Pour éviter les complications liées à la propriété rhéologique du plasma, il est nécessaire, au moins une fois par mois, de donner du sang pour une analyse générale (afin de déterminer le RNI), de surveiller votre santé et de rechercher une aide qualifiée en cas de malaise.

En Savoir Plus Sur Les Bateaux