Qu'est-ce que le blocage AV 2 degrés

Avec le bloc AV transitoire 2, la conductivité de l'impulsion électrique des oreillettes vers les ventricules est partiellement perturbée. Le bloc auriculo-ventriculaire survient parfois sans symptômes visibles, peut être accompagné de faiblesse, de vertiges, d'angine de poitrine, voire de perte de conscience. Le noeud AV fait partie du système de conduction cardiaque, qui permet une réduction constante des oreillettes et des ventricules. Avec la défaite du nœud AV, l'impulsion électrique ralentit ou ne coule pas du tout et, par conséquent, un dysfonctionnement de l'organe se produit.

Causes et étendue de la maladie

Le bloc auriculo-ventriculaire 2 degré peut être observé chez les personnes formées en bonne santé. Cet état se développe pendant le repos et passe pendant l'effort physique. Les personnes âgées et les personnes souffrant de cardiopathie organique sont les plus exposées à cette pathologie:

  • maladie ischémique;
  • infarctus du myocarde;
  • maladie cardiaque;
  • myocardite;
  • gonflement du coeur.

Parfois, la maladie se développe sur le fond d'une overdose de médicaments, la pathologie congénitale est moins fréquente. La cause du bloc auriculo-ventriculaire peut être une intervention chirurgicale: insertion d'un cathéter dans le cœur droit, remplacement d'une valve, plastie d'organe. Les maladies du système endocrinien et les maladies infectieuses contribuent au développement du blocus 2 degrés.

En médecine, le blocage auriculo-ventriculaire est divisé en 3 degrés. Le tableau clinique au stade 1 de la maladie ne présente aucun symptôme prononcé. Dans ce cas, il y a un ralentissement du passage des impulsions dans la partie de l'organe.

Pour le degré 2, le ralentissement et le passage partiel des impulsions sinusales sont caractéristiques. En conséquence, les ventricules ne reçoivent pas de signal et ne sont pas excités. Selon le degré de perte d'impulsions, il existe plusieurs options pour le blocus 2 degrés:

  1. Mobitz 1 - est caractérisé par un allongement progressif de l'intervalle P-Q, où le rapport des complexes de dents P et QRS est de 3: 2, 4: 3, 5: 4, 6: 5, etc.
  2. Une autre option, Mobitz 2, est caractérisée par un blocage incomplet avec un intervalle P-Q constant. Après une ou deux impulsions, la conductivité du système se dégrade et le troisième signal n'arrive plus.
  3. L'option 3 implique un degré élevé de blocus de 3: 1, 2: 1. Au diagnostic sur l'électrocardiogramme, chaque seconde d'impulsion perdue. Cette condition conduit le patient à ralentir la fréquence cardiaque et la bradycardie.

Un bloc AV (grade 2) avec une détérioration supplémentaire conduit à un blocage complet lorsqu'aucune impulsion n'est transmise aux ventricules. Cette condition est caractéristique de la maladie de grade 3.

Symptômes et traitement

Les symptômes de la pathologie se développent sur le fond d'un battement de coeur rare et des désordres circulatoires. Les vertiges sont dus à une insuffisance de la circulation sanguine dans le cerveau, le patient peut perdre connaissance pendant un certain temps. Le patient ressent de rares tremblements puissants dans la poitrine, ralentit le pouls.

Lors de l'évaluation de l'état du patient, le spécialiste détermine s'il a déjà eu une crise cardiaque, une maladie cardiovasculaire ou une liste de médicaments pris. La méthode de recherche principale est l'électrocardiographie, qui permet de capturer et de reproduire graphiquement le travail du système cardiaque. La surveillance quotidienne de Holter vous permet d’évaluer l’état du patient au repos et au cours de petits efforts physiques.

Des études complémentaires sont réalisées à l'aide d'échocardiographie, de cardiographie multispirale et d'imagerie par résonance magnétique.

Si le blocage AV (grade 2) survient pour la première fois, on prescrit un traitement médicamenteux au patient. Annuler tous les médicaments qui ralentissent la conduction du pouls. Prescrire un moyen d'augmenter le rythme cardiaque et de bloquer l'influence du système nerveux sur le nœud sinusal. Ces médicaments comprennent l'atropine, l'izadrin, le glucagon et la prednisolone. En cas de maladie chronique, Belloid est également prescrit, Corinfar. Teopek est recommandé aux femmes enceintes et aux personnes atteintes d'épilepsie. La posologie est prescrite par le médecin en fonction de l'état du patient.

L'insuffisance cardiaque prolongée contribue à l'accumulation de liquide dans le corps. Pour éliminer la stagnation, prenez les diurétiques Furosemide, hydrochlorothiazide.

Une forme sévère de la maladie avec blocage AV de grade 2 Mobitts 2 nécessite un traitement radical. À cette fin, une opération est effectuée sur l’installation d’un stimulateur cardiaque - un appareil qui contrôle le rythme et la fréquence cardiaque. Indications pour la chirurgie:

  • tableau clinique du patient avec évanouissement fréquent;
  • Blocus AV (grade 2) du type Mobitz 2;
  • Attaque de Morgagni-Adams-Stokes;
  • fréquence cardiaque inférieure à 40 battements par minute;
  • insuffisance cardiaque avec une fréquence de plus de 3 secondes.

La médecine moderne utilise les derniers appareils fonctionnant à la demande: les électrodes ne libèrent des impulsions que lorsque la fréquence cardiaque commence à baisser. L'opération fait peu de dégâts et est réalisée sous anesthésie locale. Après avoir installé le stimulateur chez des patients, le pouls est normalisé, la douleur disparaît et l'état de santé s'améliore. Les patients doivent se conformer à toutes les exigences d'un médecin et consulter un cardiologue. La durée de l'appareil est de 7 à 10 ans.

Prévision et prévention de la maladie

Dans l'évolution chronique de la pathologie, des complications graves sont possibles. Les patients développent une insuffisance cardiaque, une maladie rénale, une arythmie et une tachycardie, il existe des cas d'infarctus du myocarde. Un mauvais apport sanguin au cerveau provoque des vertiges, des évanouissements et peut constituer une violation de l'activité intellectuelle. Une attaque de Morgagni-Adams-Stokes, dont le symptôme est fièvre, pâleur de la peau, nausée et évanouissement, devient dangereuse pour une personne. Dans de tels cas, le patient a besoin d’une aide urgente: massage cardiaque, respiration artificielle, appel à la réanimation. La crise peut entraîner un arrêt cardiaque et la mort.

La prévention de la maladie consiste à traiter rapidement les pathologies cardiaques, l’hypertension et à contrôler la glycémie. Il est nécessaire d'éviter le stress et les surtensions.

Lorsque le blocus audiovisuel du deuxième degré est interdit:

  • pratiquer des sports professionnels;
  • sujet à un effort physique excessif;
  • fumer et boire de l'alcool;
  • Après l'installation d'un stimulateur cardiaque, les champs électriques et électromagnétiques, la physiothérapie et les blessures à la poitrine doivent être évités.

Le passage prévu de l'électrocardiogramme aidera à identifier la maladie à un stade précoce et à effectuer un traitement conservateur, ce qui contribuera au rétablissement complet de la personne et à son retour à un mode de vie normal.

Bloc auriculo-ventriculaire 2 degrés

Bloc auriculo-ventriculaire 2 degrés - est la pathologie du CCC dont l’essentiel est d’arrêter ou de ralentir le passage du pouls des oreillettes aux ventricules.

L'évolution de la maladie peut être asymptomatique ou s'accompagner de signes cliniques tels que vertiges, faiblesse, pouls diminué, perte de conscience.

Le traitement peut être à la fois conservateur et opératoire (implantation d'un stimulateur cardiaque).

Raisons

Des pathologies telles que le blocage de degré 2 par AV résultent des effets suivants:

1. Augmenter la sensibilité du nerf vague. Peut se produire en raison d'effets mécaniques sur les nerfs et de douleurs.

2. Acceptation des médicaments cardioactifs (bêta-bloquants, digoxine, médicaments contre l'arythmie, certains antidépresseurs et plusieurs autres). Ces fonds affectent le nœud audiovisuel (indirectement ou directement), provoquant le développement du blocus.

3. maladies inflammatoires:

  • rhumatisme, ORL;
  • myocardite;
  • endocardite;
  • Maladie de Lyme.


4. Pathologies infiltrantes:

  • l'hémochromatose;
  • l'amylose;
  • tumeurs malignes (myélome multiple et lymphomes);
  • la sarcoïdose.

5. Troubles métaboliques et pathologies endocriniennes:

  • la sclérodermie;
  • l'hyperkaliémie;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • l'hypermagnesium;
  • dermatomyosite;
  • l'hyperthyroïdie;
  • collagénose (avec lésion vasculaire);
  • paralysie thyrotoxique;
  • myxoedème

6. Autres maladies:

  • crise cardiaque aiguë;
  • tumeurs du coeur;
  • les blessures;
  • la dystrophie musculaire;
  • chirurgie cardiaque pour malformations congénitales;
  • apnée obstructive du sommeil nocturne;
  • certaines complications des maladies cardiovasculaires;
  • fibrose idiopathique du squelette cardiaque.

Chez certains patients, le blocage AV de 2 degrés peut être hérité.

Il existe les types suivants de la maladie:

  • Blocus AV 2 degrés de type 1 (autre nom - Mobitts 1);
  • Blocus AV 2 degrés 2 types (un autre nom - Mobitts 2);
  • Blocus AV incomplet de haut degré.

Blocus AV peut également être:

  • blocus persistant;
  • blocage AV transitoire de 2 degrés (également appelé blocage AV transitoire de 2 degrés);
  • blocus intermittent.

Les symptômes

Les signes cliniques de la maladie dépendent du degré d'endommagement du nœud AV, de la cause du blocage, de la présence de pathologies concomitantes du système cardiovasculaire et de leur localisation.

Le deuxième degré de blocage AV présente des symptômes plus prononcés que la forme précoce de la maladie. Les signes cliniques tels que ceux qui s’ajoutent à l’essoufflement et à la faiblesse:

  • ralentissement du rythme cardiaque (sensation de "décroissance");
  • fatigue constante et refus de faire les choses les plus élémentaires;
  • maux de tête légers.

Diagnostics

Le diagnostic repose sur l'anamnèse, l'examen du patient et les données de l'ECG. Le bloc AV 2 degrés sur l’ECG est le suivant:

Le blocus AV de 2e degré de Mobitz 1 se caractérise par le fait que l’intervalle PQ est allongé, mais il est de moins en moins long à chaque cycle cardiaque. Cela conduit finalement au fait que l'intervalle RR se raccourcit et que tout se termine avec la perte du complexe QRS.

Le bloc AV 2 degrés Mobitz 2 sur l’ECG est le suivant:

  • l'intervalle PQ est toujours le même, une partie des impulsions auriculaires n'est pas effectuée, l'intervalle PP est constant;
  • le blocus commencé est caractérisé par le fait que pour chaque QRS il y a plus d'une onde P, les complexes QRS avec un deuxième type de blocus sont larges.

Traitement

Avant de commencer le traitement du bloc AV 2, le médecin vérifie les raisons du développement de cette pathologie.

- Si la maladie était causée par un médicament, vous devez modifier leur posologie ou cesser de le prendre. Cela suffit généralement pour rétablir le rythme cardiaque.

- Dans d'autres cas, prescrit un traitement conservateur visant à éliminer la pathologie sous-jacente à l'origine du blocus. S'il s'agit d'une maladie cardiaque concomitante (y compris congénitale), on prescrit alors au patient un traitement à base d'atropine et de béta-adrénomimétiques.

- En cas de crise cardiaque, d'angine de poitrine, de maladie coronarienne, de myocardite, l'administration d'Izadrin par voie intraveineuse est indiquée.

- En cas de blocage AV, au cours duquel il se complique d’insuffisance cardiaque, le patient reçoit du glucagon par voie intraveineuse. S'il existe une forme stagnante de la maladie, le traitement inclut les vasodilatateurs et les diurétiques.

- Si le traitement médicamenteux est inefficace (par exemple, si un diagnostic de Mobitz 2 en degré AV bloc 2 est établi) - le traitement doit être rapide (un stimulateur cardiaque est installé).

Si non traité, le blocage AV peut conduire au développement de l'asthme cardiaque et même à la mort. Cette maladie est particulièrement dangereuse pour les personnes qui abusent de l'alcool et pour les personnes âgées.

Prévisions

Avec cette maladie, le pronostic dépend moins du degré de blocage que de son niveau. De plus, le pronostic est influencé par la raison du développement du blocus et la sévérité des pathologies concomitantes du cœur.

Les patients vivent avec un bloc AV 2 degré 1, il suffit de surveiller en permanence l'état du muscle cardiaque.

Le pronostic est considérablement pire si les parties distales du système conducteur sont affectées, car cela augmente la probabilité de développer un bloc cardiaque complet.

Aujourd’hui, en raison du fait qu’il est devenu possible d’installer des stimulateurs cardiaques parfaits et de haute qualité, le pronostic de cette maladie s’est nettement amélioré et les chances de devenir favorable ont considérablement augmenté.

Blocus AV et caractéristiques distinctives à 2 degrés

Le bloc auriculo-ventriculaire (blocage AB ─) est un trouble de la conduction du rythme caractérisé par la propagation anormale d’une impulsion électrique des oreillettes aux ventricules.

Un tel trouble de l'activité cardiaque peut avoir des conséquences hémodynamiques importantes, ce qui rend les questions de diagnostic et de traitement de cette pathologie pertinentes.

Le blocage auriculo-ventriculaire des degrés élevés (2 et 3) a la plus grande signification clinique.

Raisons

Les facteurs étiologiques menant à la survenue d'un bloc auriculo-ventriculaire sont les suivants:

  1. Fonctionnel: dysfonctionnement autonome, surcharge psycho-émotionnelle, effet réflexe dans la pathologie des organes internes.
  2. Coronaire: cardiopathie ischémique, myocardite, malformations cardiaques, cardiomyopathie, maladie de Levi et Lenegra.
  3. Toxique: surdosage de médicaments adrénotropes (bêta-bloquants), de produits chimiques (alcool, sels de métaux lourds), d’intoxication endogène associée à la pathologie des organes internes (jaunisse, insuffisance rénale).
  4. Déséquilibre électrolytique: hyperkaliémie, hypermagnésie.
  5. Dysfonctionnement hormonal: ménopause, hypothyroïdie.
  6. Troubles congénitaux de la conduction auriculo-ventriculaire.
  7. Mécanique: lésion cardiaque.
  8. Idiopathique.

Classification

Par la nature du blocus d'écoulement:

  1. Transitoire (transitoire).
  2. Intermittent (intermittent).
  3. Chronique (permanent).

Le premier type de pathologie se trouve souvent dans l'infarctus du myocarde du mur inférieur, associé à une augmentation du tonus du nerf vague.

En fonction de l'emplacement de la lésion dans le système conducteur, on distingue les types suivants de blocage auriculo-ventriculaire:

  1. Proximal (atrial, AV - nœud).
  2. Distal (défaite bundle His).

Le deuxième type est considéré comme une forme de perturbation du rythme pronostique défavorable.

Il est accepté d’attribuer 3 degrés de pathologie:

  1. 1 se caractérise par une conduction lente d'une impulsion électrique à n'importe quelle partie du système conducteur.
  2. A 2, il y a un blocage progressif ou inattendu d'une, et moins souvent de deux ou trois impulsions.
  3. La classe 3 représente la cessation complète de la conduction de la vague d'excitation et la capacité fonctionnelle des stimulateurs cardiaques de 2 à 3 ordres de grandeur.

De plus, le degré 2 est divisé en 2 types - Mobitz 1 et Mobitz 2, dont les caractéristiques seront discutées ci-dessous.

Le tableau clinique de AB - blocus 2 degrés

Les manifestations cliniques du blocage AV dépendent de son type, de la présence de comorbidités, du niveau d'endommagement du système de conduction. Cela peut aller de asymptomatique à une perte de conscience avec l’apparition du syndrome convulsif.Dans la plupart des cas de bloc auriculo-ventriculaire de grade 1, les symptômes ne sont pas observés.

Il peut être observé comme un effet secondaire dans le traitement de bêta-bloquants, de certains antagonistes du calcium, de préparations de digitaliques.

Souvent, cette pathologie peut être observée chez les patients présentant un infarctus aigu du myocarde au bas du mur. Un trouble fonctionnel de type AV - Mobitz 1 est observé chez les jeunes pendant le sommeil, les athlètes.

Le blocage auriculo-ventriculaire de type 2, qui s'accompagne souvent d'un infarctus aigu du myocarde au niveau de la paroi antérieure, est considéré comme plus défavorable.

Les patients se plaignent de douleurs à la poitrine, de battements cardiaques ralentis et irréguliers, d'essoufflement et de faiblesse générale.

En raison de la diminution du rythme cardiaque, de la diminution du volume minime du flux sanguin, la circulation cérébrale en souffre, ce qui se traduira par des vertiges, une confusion et des évanouissements.

Dans les cas graves, un tel trouble du rythme s'accompagne d'une perte de conscience accompagnée de convulsions cloniques, caractérisées par un changement de couleur de la peau (cyanose), une diminution de la pression artérielle et une respiration superficielle.

Diagnostics

La déficience de l’impulsion est diagnostiquée sur la base de plaintes, anamnèse, examen objectif, examen de laboratoire et instrument, la principale plainte des patients présentant un bloc auriculo-ventriculaire est une bradycardie et un pouls irrégulier. À partir de l'anamnèse, on peut trouver des données sur les facteurs provoquants (stress, effort physique intense), la présence de maladies chroniques et le traitement par certains médicaments. Au cours de l'inspection, une impulsion rare et irrégulière attire l'attention. Sur les veines jugulaires, une onde impulsive distincte et de grande taille est déterminée périodiquement auscultatoire par un premier ton fort.

La norme de référence pour le diagnostic des troubles du rythme reste l'électrocardiographie et la surveillance quotidienne de Holter. AV - le blocage de 2 degrés sur la bande de cardiogramme présente les caractéristiques suivantes

  1. l'allongement progressif de l'intervalle P-Q, interrompu par le prolapsus du complexe ventriculaire (QRS) avec l'onde P retenue;
  2. après la perte du complexe, un intervalle P-Q normal est enregistré, suivi d'une répétition de l'allongement;
  3. Rythme sinusal et souvent irrégulier.
  4. Mobitz 2:
  5. perte régulière ou chaotique du complexe ventriculaire avec préservation de l'onde P;
  6. L’intervalle P-Q est normal ou augmenté sans tendance à l’allongement progressif;
  7. parfois expansion et déformation du complexe ventriculaire;
  8. Rythme sinusal, mais pas toujours correct.

En cas de blocage transitoire, la surveillance quotidienne de Holter est plus informative.

En outre, des tests de laboratoire (analyses générales de sang et d'urine, biochimie sanguine, études du statut hormonal) et instrumentaux (diagnostics par ultrasons, scintigraphie, coronarographie) sont effectués, ce qui permet d'établir une violation des organes internes et de détecter des anomalies structurelles du cœur, entraînant des arythmies.

Thérapie AB - blocus 2 degrés

Le traitement dépend du type de blocage, de la gravité de l'état du patient et des causes étiologiques de la maladie.

Il existe les méthodes de traitement suivantes:

La tactique de la drogue implique l'utilisation d'outils pour restaurer le rythme.

Dans le cas du blocage AV, l'atropine est le médicament universel.

Cependant, l'installation la plus efficace d'un stimulateur cardiaque permanent ou temporaire. Le plus souvent, de telles tactiques sont nécessaires avec Mobitz 2, alors que les patients de type 1 sont généralement soumis à une observation dynamique.

Pour un traitement réussi de la pathologie, il est nécessaire d'identifier la cause de la perturbation du rythme et d'appliquer des mesures pour son élimination par diverses méthodes.

Thérapie du syndrome de Morgagni - Adams - Stokes

L'attaque de Morgagni - Adams - Stokes dans la vie du patient peut être la première et la dernière; par conséquent, cette affection nécessite la mise en place de mesures de réanimation d'urgence de la nature suivante:

  1. Donnez au patient une position horizontale avec une tête haute.
  2. Fournir des voies respiratoires, accès veineux.
  3. Surveiller les fonctions vitales.
  4. Selon les indications, l'oxygène est fourni.
  5. Injection intraveineuse d'atropine à la dose recommandée.
  6. Conduite de thérapie électropulse avec un équipement approprié.
  7. Livraison du patient à l'hôpital.

Cardiologist - un site sur les maladies du coeur et des vaisseaux sanguins

Chirurgien cardiaque en ligne

Blocus AV

Selon la sévérité du bloc AV (bloc auriculo-ventriculaire), il peut s'agir des 1er, 2ème et 3ème degrés (complet).

Le blocage AV du 1er degré est un prolongement de l'intervalle PQ supérieur à 0,20 s. On le trouve chez 0,5% des jeunes sans signes de maladie cardiaque. L'ancien blocage AV du 1er degré est le plus souvent le résultat d'une maladie isolée du système conducteur (maladie de Lenegre).

Lors du blocage AV du 2ème degré, la partie des impulsions auriculaires n'atteint pas les ventricules. Le blocus peut se développer au niveau du nœud AV et du système His-Purkinje.

  • Si, pendant le blocage AV (par exemple avec 4: 3 ou 3: 2), les intervalles PQ sont différents et que les périodiques de Wenckebach sont observés, ils parlent du blocage AV de 2e degré de Mobitz de type I.
  • Avec le blocus AVB du deuxième degré du type Mobitz I, les complexes QRS sont généralement étroits, car le blocus survient au-dessus du faisceau de His au niveau du nœud AV.
  • Même si le blocus de Mobitz I indique un blocus du paquet His, le niveau de blocus est probablement au niveau du nœud AV. Cependant, dans ce cas, un électrogramme de His His est nécessaire pour confirmer le niveau de blocage.

Le blocus AV très avancé (3: 1, 4: 1 et plus) fait référence à un blocus AV de deuxième degré du type Mobitz II. Les complexes QRS dans le même temps généralement généralement large (blocus caractéristique de la jambe droite ou gauche du paquet de His), et le niveau du blocus est en dessous du noeud AV. Un blocus AV de type Mobitz II se produit généralement au niveau du système His-Purkinje ou au-dessous. Elle va souvent dans un blocus complet AV.

Un blocage AV du troisième degré, ou un blocage AV complet, peut être acquis et congénital.

Tableau clinique

Le bloc AV de grade 1 est généralement asymptomatique.

  • Lorsque l'intervalle PQ I s'allonge, la tonalité cardiaque devient plus silencieuse. Par conséquent, pour le bloc AV du 1er degré, une tonalité I silencieuse est caractéristique. Avec le bloc AV du type de 2e degré Mobitz I, le volume de la tonalité I diminue d'un cycle à l'autre et avec un blocage complet de l'AV elle est différente tout le temps.
  • Avec un bloc AV complet, un bruit mésosystolique fonctionnel peut se produire.

Étiologie

Les causes du blocage AV sont indiquées dans le tableau. La cause la plus courante est une maladie isolée du système conducteur (maladie de Lenegre). De plus, un blocage AV peut survenir pendant l'infarctus du myocarde, généralement au cours des premières 24 heures, chez les patients présentant un infarctus du myocarde inférieur et chez 2% des patients présentant un infarctus du myocarde antérieur.

Quel est le bloc cardiaque 2 degrés

En présence de perturbations dans le fonctionnement du nœud sinusal dans différentes zones du muscle cardiaque, de nouvelles sources peuvent se former. Ils fournissent des impulsions électriques.

Les nouvelles sources présentées peuvent avoir un effet négatif sur le nœud sinusal, lui faisant concurrence ou aggravant son activité.

La propagation des ondes à travers le muscle cardiaque peut être bloquée. Tous les phénomènes négatifs présentés peuvent être accompagnés d'arythmies et, dans le pire des cas, de blocages, appelés auriculo-ventriculaires.

  • Toutes les informations sur le site sont à titre informatif seulement et ne constitue pas un manuel pour l'action!
  • Seul le MÉDECIN peut vous fournir le DIAGNOSTIC EXACT!
  • Nous vous exhortons à ne pas vous auto-guérir, mais à vous inscrire auprès d'un spécialiste!
  • Santé à vous et à votre famille!

Système cardiaque conducteur

En parlant d’impulsions cardiaques, il convient de noter qu’elles se forment lors de la formation d’un nœud sinusal. Il est situé dans la zone de l'oreillette droite et est le principal.

C'est le nœud sinusal qui garantit la fréquence des contractions rythmiques transmises au nœud auriculo-ventriculaire qui le suit.

Ce dernier est situé dans la région du septum interatrial. De lui derrière les fibres formant le faisceau de son. Il est situé dans le septum entre les ventricules, d'où partent ses deux jambes: droite et gauche. Les terminaisons présentées se terminent et se terminent sur les cellules du myocarde ventriculaire.

Chacun des composants du système conducteur peut créer de manière indépendante une excitation et, en déstabilisant le travail d’un certain noeud, se trouvant au-dessus de lui, son fonctionnement remplacera le sous-jacent.

Cependant, dans une telle situation, le degré de fréquence du pouls et, par conséquent, le rythme, qui est largement réduit (de 60 à 20 contractions), en souffrent.

Causes de la pathologie

Le bloc cardiaque 2 degrés est formé en raison des facteurs suivants:

  • prédisposition génétique et pathologies héréditaires;
  • cardiopathie ischémique et infarctus du myocarde;
  • cardiosclérose, angine de poitrine, myocardite;
  • l'utilisation de doses importantes de composants médicinaux ou de médicaments non conformes aux recommandations médicales;
  • changement dans l'épaisseur du muscle cardiaque.

La fréquence des contractions cardiaques chez un adulte en bonne santé est comprise entre 60 et 80 répétitions par 60 secondes. Si les battements cardiaques ne sont pas notés dans les 3 à 5 secondes, une personne risque de perdre connaissance. En outre, il peut commencer des contractions convulsives, et en l'absence de l'aide de spécialistes, la mort survient.

Les phénomènes pathologiques présentés sont parfois formés ou peuvent être notés à tout moment. Le bloc auriculo-ventriculaire est identifié par un ECG.

Différences de bloc cardiaque 2 degrés

Avec 2 degrés de blocage cardiaque, toutes les impulsions des oreillettes ne sont pas exécutées dans la région des ventricules et, par conséquent, certaines contractions de la zone présentée abandonnent.

Tout d’abord sur l’ECG, les manifestations de complexes ralentissant ou optimaux sont identifiées.

Ce n'est qu'après que l'on détecte une dent correspondant à la contraction de la région pré-cardiaque et que la contraction ventriculaire n'est pas observée. Cela peut se produire à chaque cinquième, quatrième, troisième et toute réduction ultérieure.

Les blocages qui se forment sans délai préalable dans l'exercice peuvent être transformés en un bloc cardiaque complet. Le traitement lors de la détection d'un blocage de 2 degrés dépend en grande partie de la maladie principale.

Dans certains cas, l’atropine et l’izadrine sont utilisées. Si la fréquence des contractions cardiaques est réduite de manière significative, une stimulation électrique permanente du cœur, à savoir un stimulateur cardiaque, est utilisée.

Méthodes de traitement

Lorsqu'un blocus se forme sur la base d'anomalies cardiaques (myocardite ou infarctus aigu du myocarde), ils combattent tout d'abord la principale maladie.

L'algorithme de récupération pour les verrous de degrés 2 et 3 est sélectionné en tenant compte du lieu où la violation est située dans le cadre de la conduction:

  • Le traitement est effectué par des médicaments tels que l'izadrine ou par l'introduction d'atropine sous la peau.
  • Au stade du traitement complètement éliminé physique. charge.
  • Le traitement médicamenteux ne garantit pas l'effet désiré.
  • La seule méthode de traitement est la stimulation électrique du muscle cardiaque.
  • Lorsque le blocus est aigu et est dû à un infarctus du myocarde, une stimulation électrique intermittente se produit.
  • Avec un blocus stable, la mesure présentée doit être effectuée en continu.
  • Si la stimulation n’est pas possible, un comprimé d’Izuprelail ou d’Euspiran est placé sous la langue du patient (dans certains cas, 0,5 comprimé est utilisé).
  • Pour l'introduction de l'intérieur de la veine, ces médicaments sont dissous dans la composition avec du glucose (5%).
  • Neutralisé par l'abolition des glycosides.
  • Si le blocage, dont le rythme n'excède pas 40 battements dans les 60 secondes, est maintenu même après la défaillance des glycosides, de l'atropine est insérée dans la veine.
  • En outre, à l'intérieur des implants musculaires des injections d'Unol (jusqu'à 4 fois pendant la journée).
  • Si un tel besoin existe (pour des raisons médicales), fournissez une stimulation électrique temporaire.

Vous pouvez en apprendre plus sur le bloc cardiaque 2 à partir d'ici.

Remèdes populaires

L'utilisation de recettes folkloriques pour rétablir la santé dans le blocus cardiaque est également recommandée pour être coordonnée avec un spécialiste. Mais avant tout, il est nécessaire de respecter les recommandations élémentaires concernant un mode de vie.

Il est nécessaire d’éliminer la consommation d’alcool et de cigarettes et de minimiser l’utilisation de café fort et de thé. Il n'est pas souhaitable d'utiliser du sel, ainsi que des aliments frits et gras.

Pour un rétablissement rapide, les plats salés et fumés sont exclus du menu. Les fruits, les légumes, la viande et le poisson peu gras, ainsi que les produits laitiers similaires, sont privilégiés.

La médecine traditionnelle peut proposer les recettes simples suivantes qui aideront le muscle cardiaque à fonctionner pleinement:

  • 2 c. À thé Sécher la racine de valériane hachée, verser 100 ml d'eau bouillante et faire bouillir sous couvercle pendant 15 minutes.
  • L'outil est refroidi et filtré, il doit être utilisé trois fois par jour et 1 cuillère à soupe. l avant les repas.
  • Pour sa préparation devrait être 1 cuillère à soupe. l Avec une colline de citronnelle, versez 400 ml d’eau bouillante et maintenez jusqu’à 100% de refroidissement.
  • Après cela, l'outil est filtré et prend 0,5 tasse 3 par jour avant de manger de la nourriture.
  • Le mélange présenté est très demandé par les athlètes.
  • 1 cuillère à café les plantes à fleurs versent 200 ml d’eau bouillante et chauffent dans un bain d’eau pendant 15 minutes.
  • La composition est refroidie, filtrée et diluée avec de l'eau jusqu'à 200 ml.
  • Consommez 0,5 tasse 30 minutes avant les repas.

Mélangez les oignons et les pommes, pour la préparation desquels vous souhaitez mélanger 1 petite tête d'oignon ordinaire. Puis frottez la pomme avec une râpe fine et mélangez bien le mélange. Manger le mélange doit être dans les 2 fois entre les repas.

La composition de menthe poivrée, pour la préparation de laquelle utilisez 1 cuillère à soupe. l feuilles de menthe finement hachées, qui versent 200 ml d'eau bouillante. La perfusion du mélange est requise sous le couvercle pendant au moins 60 minutes. Le bouillon est filtré et consommé lentement, dans les 24 heures.

Il est nécessaire d’éviter le stress physique et émotionnel excessif, d’observer le régime de repos et de faire de l’exercice physique aussi souvent que possible.

Les conséquences

Les périodes d'apparition de l'invalidité dépendent directement de la difficulté de la principale maladie.

Le pronostic dépend de la maladie sous-jacente et du niveau du blocus. La prévision pessimiste est associée à des blocages distaux, car ils sont sujets à un développement continu - les conséquences dans ce cas seront les plus graves.

Le blocage cardiaque absolu de type distal est identifié par la probabilité de formation de syncope dans 70% des cas. Le blocage, qui se développe selon l'algorithme proximal, est déterminé par la possibilité d'évanouissement dans 25% des cas.

Il convient de noter que:

  • s'il y a eu une attaque primaire de Morgagni-Adams-Strox et qu'aucune transplantation EXR n'a été réalisée, l'espérance de vie est considérablement réduite et ne dépassera pas deux ans et demi;
  • le pourcentage de survie des patients augmente en raison d'une stimulation permanente;
  • le pronostic après la transplantation est directement proportionnel à la nature de la principale maladie.

En cas d'infarctus du myocarde de la paroi antérieure, il existe une lésion aggravée du septum entre les ventricules en blocage absolu. Cela signifie que le pronostic est extrêmement défavorable: le pourcentage de mortalité par fibrillation ventriculaire ou insuffisance cardiaque est identifié dans 90% des cas.

Le bloc cardiaque de 2 degrés est une pathologie dangereuse qui peut aggraver la vie d’une personne en provoquant de nombreuses complications. Afin d'éviter cela, il convient de suivre un traitement correct et opportun.

Lisez ici, quel est le blocus de la jambe gauche du coeur.

La relation entre le faux accord et le bloc cardiaque est décrite dans un autre article.

Blocus AV transitoire 2 degrés

Blocage transitoire de 2 degrés AV, si pendant la surveillance Holter, il y a des retards (pauses) dans l'exécution d'une impulsion électrique (signal) d'une durée supérieure à 3 secondes, même si la maladie est asymptomatique, est une indication de l'implantation d'un stimulateur cardiaque. Blocage transitoire AV 2 c. À soupe. Si aucun retard supérieur à 3 secondes n'a été détecté, vous devez vous faire surveiller par un cardiologue (arythmiste) et procéder périodiquement à une surveillance ECG quotidienne. Si la maladie progresse, il sera décidé d'installer un stimulateur cardiaque.

Le bloc AV transitoire de 2 degrés, accompagné d’états syncopaux (évanouissement causé par une altération temporaire du flux sanguin vers le cerveau), est reconnu comme un danger de mort et nécessite l’installation d’un stimulateur artificiel (un stimulateur cardiaque). Blocus AV transitoire 2 c. autrement appelé transitoire - il peut être total ou partiel, mais, en général, a tendance à progresser avec l'âge.

Dans certains cas, le blocage AV de 2 degrés est considéré comme une variante de la norme pour les jeunes pendant le sommeil et peut être (ou non enregistré à nouveau) de manière indépendante. Cependant, il existe des critères clairs lors de l'installation d'un stimulateur: avec un rythme sinusal pour les oreillettes avec un délai supérieur à 3 s, avec une fibrillation auriculaire sur 5 s.

Ils ne vont certainement pas servir dans l'armée s'ils ont un EKS, cependant, avec un blocus AV transitoire, 2 degrés peuvent être pris, parce que le blocus n'est pas persistant. Dans ce cas, il s’agit généralement d’un poste d’agent. En présence d'évanouissements fixes dans l'armée ne prenez pas.

Un blocage AV transitoire du deuxième degré avec les périodiques de Wenkebach signifie que Mobitz de type I - en règle générale, être du premier ou du deuxième degré ne nécessite pas de traitement spécial, toutefois, il implique une surveillance par un cardiologue. Au blocus AV du 2e degré du type Mobitz II, une stimulation constante est montrée.

Traitement du blocage transitoire 2 degrés

Le traitement des blocages AV transitoires de grade 2 est réalisé uniquement par implantation d'un stimulateur cardiaque. En attendant l'installation d'un EKS, l'atropine peut être utilisée, mais en tant que moyen de traitement indépendant, aucun médicament n'est utilisé. L’atropine est inefficace avec un blocage complet de l’AV, car n'affecte pas la conductivité dans le faisceau His - Purkinje.

Le traitement du type transitoire de bloc AV de degré 2 de degré 1 n'est souvent pas nécessaire - cela est noté dans un rêve même chez les personnes en bonne santé, mais la maladie est classée comme défavorable et, dans le cas du diagnostic, nécessite la surveillance d'un spécialiste.

Traitement bloc coeur 2 degrés

Bloc auriculo-ventriculaire II

Bloc auriculo-ventriculaire (AV) du deuxième degré

Le blocus auriculo-ventriculaire (AV) du deuxième degré est caractérisé par une violation, un retard ou une interruption de la conduction des impulsions à travers le noeud AV, à l'exception du blocus. associée à une contraction auriculaire prématurée. Le blocage AV peut être permanent ou temporaire, en fonction des caractéristiques des troubles anatomiques ou fonctionnels du système conducteur. qui sont subdivisés en blocus de type I, ou de type Mobitz I et blocus de Wenckebach - blocus de type Mobitz II, blocus 2: 1 et blocus AV complet.

Le diagnostic différentiel des blocages AV de type I et de type II du second degré repose sur les données d'un examen électrocardiographique et non sur l'emplacement anatomique du centre du blocage. Le type I se caractérise par une augmentation progressive du délai d'impulsion. Le type II se caractérise par un blocage soudain épisodique ou récurrent de la conduction d'une impulsion sans d'abord augmenter sensiblement le temps de conduction. La localisation précise du centre du blocus dans le système de conduite est cruciale pour le traitement approprié des individus. ayant un deuxième degré de blocage AV.

Bien entendu, le blocage AV 2: 1 ne peut pas être classé dans les types I ou II, car un seul intervalle PR a été utilisé pour le diagnostic. Les deux blocages, 2: 1 et avec la participation d'au moins deux ondes P sinusiennes, sont parfois appelés blocage AV complet, dans lequel une certaine conductivité est observée dans les centres du blocage, contrairement au troisième degré de blocage AV.

Physiopathologie

Le blocage AV de type I est le plus souvent le résultat d'une perturbation de la conduction dans le noeud AV, mais il peut dans de rares cas être associé à un blocage infranodal et est rarement secondaire aux anomalies structurelles du noeud AV. lorsque le complexe QRS est étroit et qu’il n’ya pas de maladie cardiaque sous-jacente. Dans de tels cas, le blocage AV de type I peut être induit par voie vagale et peut être observé dans des conditions accompagnées par une tonalité relativement élevée du système nerveux parasympathique, par exemple chez les sportifs bien entraînés, par une surdose de glycosides cardiaques (par exemple la digoxine) et du syndrome neurogène (neurotransmetteur).

Un blocage AV à médiation vaginale se produit dans le nœud lorsque, sous l'influence d'influences parasympathiques, un ralentissement marqué du rythme sinusal est observé. Le blocage AV par voie vaginale améliore les performances physiques et est plus courant pendant le sommeil, lorsque le tonus parasympathique domine. Si une augmentation du tonus du système sympathique (par exemple, un exercice) initie ou aggrave un blocage de type I par AV, la présence d'un blocage infranodal peut être suggérée.

Les médicaments cardioactifs sont une autre cause fréquente de blocage AV. Ils peuvent avoir un effet négatif (c.-à-d. Dromotropique) sur le nœud AV directement, indirectement par l'intermédiaire du système nerveux autonome ou par leur combinaison. L'effet de la digoxine, des bêta-bloquants, des bloqueurs des canaux calciques et de certains médicaments antiarythmiques a été noté en tant que cause du blocage du deuxième degré par AV.

Divers désordres inflammatoires, infiltrants, métaboliques, endocriniens et une collagénose systémique avec lésions vasculaires sont accompagnés d'un blocage du noeud AV. Plus rarement, un blocus de type I peut être associé à une perturbation de la conduction localisée dans le faisceau de ses régions distales. Dans cette situation, le complexe QRS peut être large et l'intervalle PR de référence précédant le blocus est généralement plus court, avec une amplitude réduite. Le pronostic du blocus infranodal de type I est bien pire qu'avec le blocus au niveau du nœud AV. La localisation du foyer du blocage de type II est le plus souvent infranodale, ce qui détermine un risque accru pour le patient.

Fréquence de distribution aux USA

Près de 3% des patients présentant une cardiopathie structurelle majeure développent une forme de blocage du deuxième degré.

Mortalité / Morbidité

La localisation du blocus et ses causes profondes déterminent le pronostic. Les blocages AV au niveau des noeuds et la grande majorité des blocages de type I ont un pronostic favorable, alors que les deux blocages infranodaux peuvent évoluer vers un blocage complet avec un pronostic bien pire. Cependant, les symptômes du blocus de type I peuvent être très larges.

  • Le blocus de type I dans le nœud AV a souvent une évolution non progressive et est bénin en termes de mortalité. Le risque de progression vers un bloc cardiaque complet est significatif lorsque le coeur du bloc est localisé dans le système His-Purkinje (localisation infranodale).
  • Le blocus audiovisuel de type II progresse souvent vers un blocus du troisième degré et a donc des prédictions plus alarmantes. Un blocus de type II peut entraîner une perte de conscience de Stokes-Adams.
  • Le blocage AV par voie vaginale est généralement bénin en termes de mortalité. mais peut entraîner des vertiges et des évanouissements.

Spécificité de genre

  • Le nombre d'hommes et de femmes parmi les patients atteints de blocage AV est le même.

Manifestations cliniques

Les symptômes associés au blocage de type I varient considérablement, allant d'une évolution asymptomatique chez des athlètes bien entraînés et des individus ne présentant pas de changements structurels importants dans le cœur, à une syncope périodique, des états pré-inconscients et une bradycardie chez les patients présentant une maladie cardiaque. Le blocage AV peut provoquer un arrêt cardiaque et une angine de poitrine.

Raisons

Un blocage du deuxième degré AV peut être observé à la fois en présence et en l'absence de maladie cardiaque structurelle.

  • Une augmentation du tonus du nerf vagal est possible en raison de la douleur, d'une action mécanique du sinus sino-carotidien ou d'une hypersensibilité sino-carotidienne pouvant entraîner un ralentissement du rythme sinusal et / ou la survenue d'un blocage des AV. Ainsi, le blocage AV par voie vagale peut être confirmé en ralentissant le rythme sinusal, marqué par l'ECG. Le tonus du nerf vague peut être observé chez les athlètes et les jeunes au repos. Le blocus de type I de Mobitz a été décrit chez 2 à 10% des coureurs de longue distance observés.1
  • Les médicaments cardioactifs sont une autre cause importante de blocage AV. Ils peuvent avoir un effet négatif sur le nœud AV directement, indirectement par le biais du système nerveux autonome ou résultant de leur combinaison. La digoxine, les bêta-bloquants, les bloqueurs des canaux calciques et certains médicaments antiarythmiques ont été considérés comme la cause du blocage du deuxième degré par AV. Certains médicaments antiarythmiques peuvent provoquer un blocage de second degré, notamment des bloqueurs des canaux sodiques, tels que la procaïnamide, qui est plus caractéristique des blocages distaux dans le système His-Purkinje. Des blocages AV soutenus après la perfusion d'adénosine au cours de tests de stress ont été rapportés chez des patients prenant des médicaments cardio-actifs, ce qui suggère la présence d'un trouble majeur de la conduction en plus de l'effet des médicaments, comme l'étiologie du blocage. Les niveaux toxiques de certains autres agents pharmacologiques, tels que les antidépresseurs tricycliques et les sels de lithium, peuvent être accompagnés de blocages de voies audiovisuelles. Les alpha-agonistes présynaptiques, les adrénergistes (par exemple, la clonidine) peuvent également causer ou aggraver le blocage de l’AV.
  • Diverses maladies inflammatoires, infiltrantes, métaboliques, endocriniennes et systémiques associées au collagène, associées à des lésions vasculaires entraînant le blocage du nœud AV, sont présentées comme suit:
  • Maladies inflammatoires:
  • Endocardite
  • Myocardite
  • Maladie de Lyme
  • Fièvre rhumatismale aiguë (ORL, rhumatisme, maladie de Sokolsky-Buyo)
  • Maladies infiltrantes:
  • L'amylose
  • Hémochromatose
  • Sarcoïdose, avec une violation de la conduction AV peut être le premier signe de la sarcoïdose.
  • Tumeurs malignes infiltrantes telles que lymphome de Hodgkin, autres lymphomes et myélome multiple 4
  • Troubles métaboliques et endocriniens
  • L'hyperkaliémie
  • Hypermagnésémie
  • Maladie d'Addison
  • L'hyperthyroïdie
  • Myxoedème
  • Paralysie périodique thyrotoxique 5
  • Collagénoses avec lésions vasculaires
  • Spondylarthrite Ankylosante
  • Dermatomyosite
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Sclérodermie
  • Lupus érythémateux
  • Syndrome de Reiter
  • Maladies mixtes du tissu conjonctif (SSTF) 6
  • Autres maladies accompagnées de blocages AV
  • Tumeurs du coeur
  • Blessures (y compris celles associées au cathétérisme, en particulier au blocus déjà existant du faisceau gauche de His)
  • Le muscle "ponte" le myocarde 7
  • Ablation par alcool transcoronaire du septum interventriculaire avec une cardiomyopathie hypertrophique obstructive
  • Occlusion transcathéter du septum auriculaire ou interventriculaire 8, 9
  • Chirurgie cardiaque pour malformations congénitales, en particulier près du septum
  • Fibrose squelettique cardiaque idiopathique progressive (liée à l'âge)
  • Complications valvulaires des maladies cardiovasculaires, en particulier la sténose aortique et le remplacement de la valve aortique
  • Apnée obstructive du sommeil associée à une variété d’arythmies cardiaques, y compris le blocage de l’AV 10.
  • Dystrophie musculaire Le développement des anomalies chez les patients atteints de dystrophie musculaire est progressif; par conséquent, ces patients doivent être soumis à un examen clinique approfondi et être observés plus avant, même s’ils présentent un défaut de conduction bénin, tel qu’un blocage du premier degré 11.
  • L'infarctus aigu du myocarde (IM) peut conduire à un blocage du deuxième degré par AV.
  • Chez certains patients, le blocage AV peut présenter des caractéristiques autosomiques dominantes et être sujet à l'hérédité. Plusieurs mutations du gène SCN5A ont été associées à des blocages AV héréditaires. Différentes mutations dans un autre gène ont été enregistrées dans une autre dysrythmie, telle que le syndrome du QT allongé ou le syndrome de Brugada.

Bloc auriculo-ventriculaire

Le blocage auriculo-ventriculaire (AV-blocage) est une violation de la fonction de conduction, exprimée en ralentissant ou en arrêtant le passage d'une impulsion électrique entre les oreillettes et les ventricules et en entraînant un rythme cardiaque et une hémodynamique. Le blocage AV peut être asymptomatique ou accompagné d'une bradycardie, d'une faiblesse, de vertiges, d'accidents vasculaires cérébraux et d'une perte de conscience. Le bloc auriculo-ventriculaire est confirmé par électrocardiographie, surveillance Holter ECG, EFI. Le traitement du bloc auriculo-ventriculaire peut être une médication ou une chirurgie cardiaque (implantation d'un stimulateur cardiaque).

Bloc auriculo-ventriculaire

À la base du blocage auriculo-ventriculaire se trouve le ralentissement ou la cessation complète du passage du pouls des oreillettes aux ventricules en raison de la défaite du noeud AV lui-même, le faisceau de His ou les jambes du faisceau de His. Dans ce cas, plus le niveau de la lésion est bas, plus les manifestations du blocus et le pronostic non satisfaisant sont difficiles. La prévalence du bloc auriculo-ventriculaire est plus élevée chez les patients présentant une cardiopathologie concomitante. Chez les personnes souffrant de maladie cardiaque, le blocage AV 1 est présent dans 5% des cas. II degré. Dans 2% des cas, le blocage AV à III degré se développe généralement chez les patients de plus de 70 ans. Selon les statistiques, 17% des patients présentant un blocage AV total subissaient une mort subite d'origine cardiaque.

Le noeud auriculo-ventriculaire (noeud AV) fait partie du système de conduction cardiaque, assurant ainsi une réduction constante des oreillettes et des ventricules. Le mouvement des impulsions électriques du noeud sinusal ralentit dans le noeud AV, ce qui permet de réduire les oreillettes et de forcer le sang dans les ventricules. Après un court délai, les impulsions se propagent le long du faisceau de His et de ses jambes vers les ventricules droit et gauche, contribuant à leur excitation et à leur contraction. Ce mécanisme permet une réduction alternative du myocarde des oreillettes et des ventricules et maintient une hémodynamique stable.

Classification du blocage AV

Selon le niveau auquel la perturbation d'une impulsion électrique se développe, un blocage proximal, distal et atrioventriculaire combiné est isolé. Dans le blocus AV proximal, la conduction de l'impulsion peut être perturbée au niveau des oreillettes, du nœud AV, du tronc du faisceau de His; distal - au niveau des branches du His; lorsqu'ils sont combinés, on observe des perturbations de conduction à plusieurs niveaux.

Compte tenu de la durée du développement du bloc auriculo-ventriculaire, on distingue ses formes aiguës (infarctus du myocarde, surdosage médicamenteux, etc.), intermittentes (cardiopathie ischémique intermittente, accompagnées d'une insuffisance coronaire transitoire) et chroniques. Selon les critères électrocardiographiques (décélération, périodicité ou absence complète de conduction impulsionnelle vers les ventricules), il existe trois degrés de bloc auriculo-ventriculaire:

  • Je degré - la conduction auriculo-ventriculaire à travers le noeud AV est ralentie, mais toutes les impulsions des oreillettes atteignent les ventricules. Non cliniquement reconnu; sur l'ECG, l'intervalle P-Q est prolongé> 0,20 seconde.
  • Grade II - bloc auriculo-ventriculaire incomplet; toutes les impulsions atriales n'atteignent pas les ventricules. Sur l'ECG - perte périodique de complexes ventriculaires. Il existe trois types de diplôme Mobitz AV-Blade II:
    1. Type de Mobitz I - le retard de chaque impulsion ultérieure dans le nœud AV entraîne le retard complet de l'un d'entre eux et la perte du complexe ventriculaire (période de Samoilov-Wenckebach).
    1. Mobitz Type II - Un retard d’impulsion critique se développe soudainement, sans précéder la prolongation de la période de retard. En même temps, on note l'absence de chaque seconde (2: 1) ou troisième (3: 1) impulsion.
  • Grade III - (bloc auriculo-ventriculaire complet) - Cessation complète du passage des impulsions des oreillettes aux ventricules. Les oreillettes se contractent au moins 40 fois par minute sous l'influence du nœud sinusal, les ventricules à leur rythme, ce qui n'est pas suffisant pour assurer une circulation sanguine adéquate.

Le blocage auriculo-ventriculaire des degrés I et II est partiel (incomplet), le blocage du degré III - complet.

Raisons du développement des blocages audiovisuels

Selon l'étiologie, le bloc auriculo-ventriculaire fonctionnel et organique diffère. Blocus AV fonctionnel dû à une tonicité accrue du système nerveux parasympathique. Bloc auriculo-ventriculaire I et II dans des cas isolés observés chez de jeunes individus en bonne santé physique, athlètes entraînés, pilotes. Habituellement, il se développe dans un rêve et disparaît pendant l'activité physique, ce qui s'explique par une activité accrue du nerf vague et est considéré comme une variante de la norme.

Des blocages AV de la genèse organique (cardiaque) se développent à la suite d'une fibrose idiopathique et de la sclérose du système de conduction cardiaque dans diverses maladies. Processus rhumatismaux dans le myocarde, cardiosclérose, cardiopathie syphilitique, infarctus du septum ventriculaire, malformations cardiaques, cardiomyopathie, myxoedème, maladies diffuses du tissu conjonctif, myocardite d'origines diverses (auto-immune, diphtérie, diphtérie, myocardite, inflammation, myocardite), tumeurs cardiaques, etc. Avec les blocages AV cardiaques, un blocage partiel peut être observé au début. Cependant, à mesure que la cardiopathologie progresse, un blocage du stade III se développe. Eni

Diverses interventions chirurgicales peuvent conduire à l'apparition de blocages auriculo-ventriculaires: remplacement de la valve aortique, malformations cardiaques congénitales, RFA auriculo-ventriculaire du coeur, cathétérisme cardiaque droit, etc.

La forme congénitale du blocage auriculo-ventriculaire (1:20 000 nouveau-nés) est assez rare en cardiologie. Dans le cas de blocs AV congénitaux, il n'y a pas de zones du système de conduction (entre les oreillettes et le noeud AV, entre le noeud AV et les ventricules ou les deux jambes de la branche His) avec développement d'un niveau de blocage approprié. Chez un quart des nouveau-nés, le blocage auriculo-ventriculaire est associé à d'autres anomalies congénitales du coeur.

Parmi les causes du développement du blocage atrioventriculaire, on trouve souvent des intoxications par des médicaments: glycosides cardiaques (digitalis), β-bloquants, inhibiteurs calciques (verapamil, moins souvent);

Symptômes de blocus AV

La nature des manifestations cliniques du blocage auriculo-ventriculaire dépend du niveau de perturbation de la conduction, du degré de blocage, de l'étiologie et de la gravité de la cardiopathie concomitante. Les blocages qui se sont développés au niveau du noeud auriculo-ventriculaire et ne causent pas de bradycardie ne se manifestent pas cliniquement. La clinique de blocage AV avec cette topographie de violations se développe dans les cas de bradycardie sévère. En raison de la faiblesse de la fréquence cardiaque et de la diminution du débit sanguin au cœur lors d'efforts physiques, ces patients présentent une faiblesse, un essoufflement et parfois des crises d'angine. En raison d'une diminution du débit sanguin cérébral, des vertiges, des sensations transitoires de confusion et des évanouissements peuvent être observés.

Lorsque le bloc auriculo-ventriculaire II est obtenu, les patients ressentent la perte de l’onde de pouls comme des interruptions de la région cardiaque. En cas de blocage AV de type III, il y a des attaques de Morgagni-Adams-Stokes: ralentissement du rythme cardiaque à 40 battements par minute ou moins, vertiges, faiblesse, noircissement des yeux, perte de conscience à court terme, douleur au cœur, cyanose du visage, voire convulsions. Le blocage AV congénital chez les patients de l’enfance et de l’adolescence peut être asymptomatique.

Complications des blocages AV

Les complications des blocages auriculo-ventriculaires sont principalement dues à un ralentissement marqué du rythme, qui se développe dans le contexte d'une maladie cardiaque organique. L'évolution la plus courante du blocage AV est accompagnée de l'apparition ou de l'aggravation d'une insuffisance cardiaque chronique et du développement d'arythmies ectopiques, notamment de tachycardie ventriculaire.

Le développement d'un bloc auriculo-ventriculaire complet peut être compliqué par le développement d'attaques de Morgagni-Adams-Stokes associées à une hypoxie cérébrale à la suite d'une bradycardie. Le début d'une attaque peut être précédé d'une sensation de chaleur dans la tête, de crises de faiblesse et de vertiges; lors d'une attaque, le patient pâlit, puis se développent une cyanose et une perte de conscience. À ce stade, le patient peut avoir besoin d'effectuer un massage indirect du cœur et une ventilation mécanique, car l'asystole à long terme ou l'ajout d'arythmies ventriculaires augmentent le risque de mort cardiaque subite.

Des épisodes répétés de perte de conscience chez des patients âgés peuvent entraîner le développement ou l'aggravation de troubles intellectuels ou mentaux. Moins fréquemment, le blocage AV peut provoquer un choc cardiogénique arythmogène, plus souvent chez les patients présentant un infarctus du myocarde.

Dans des conditions d'insuffisance de l'apport sanguin pendant les blocages AV, on observe parfois des phénomènes d'insuffisance cardiovasculaire (collapsus, syncope), une exacerbation de la maladie coronarienne et des maladies du rein.

Diagnostiquer le blocage AV

Lors de l'évaluation des antécédents du patient en cas de suspicion de bloc auriculo-ventriculaire, on découvre le fait d'un infarctus du myocarde, d'une myocardite, d'autres cardiopathologies, la prise de médicaments qui violent la conductivité auriculo-ventriculaire (digitales, β-bloquants, inhibiteurs calciques, etc.).

Lors de l'auscultation du rythme cardiaque, le rythme correct est interrompu par de longues pauses indiquant la perte de contractions ventriculaires, une bradycardie, l'apparition du son du canon Strazhesko. Une augmentation de la pulsation des veines cervicales par rapport aux artères carotides et radiales est déterminée.

Sur un électrocardiogramme, le blocage AV du premier degré se manifeste par un allongement de l'intervalle P-Q> 0,20 s; Grade II - rythme sinusal avec pauses, résultant de la précipitation de complexes ventriculaires après l'onde P, de l'émergence de complexes Samoilov-Wenckebach; Grade III - diminution du nombre de complexes ventriculaires de 2 à 3 par rapport à l’oreillette (de 20 à 50 par minute).

La surveillance quotidienne de l'ECG sur Holter avec blocage AV vous permet de comparer les sensations subjectives du patient avec les modifications électrocardiographiques (par exemple, évanouissement avec bradycardie sévère), d'évaluer le degré de bradycardie et de blocage, la relation avec l'activité du patient, le traitement, la détermination de la présence d'indications pour l'implantation d'un stimulateur, etc.

À l'aide d'une étude électrophysiologique du cœur (EFI), la topographie du bloc AV est déterminée et les indications pour sa correction chirurgicale sont déterminées. Avec la présence d'une cardiopathologie concomitante et pour sa détection lors d'un blocage AV, une échocardiographie, une TCM ou une IRM du cœur sont effectuées.

Des tests de laboratoire supplémentaires pour le blocage AV sont indiqués en présence de comorbidités et de maladies (détermination du niveau d'électrolyte dans le sang pendant l'hyperkaliémie, le contenu en antiarythmiques pendant le surdosage, l'activité des enzymes dans l'infarctus du myocarde).

Traitement des blocages AV

Lorsque le bloc auriculo-ventriculaire I est obtenu sans manifestation clinique, seule l'observation dynamique est possible. Si le blocage AV est provoqué par un médicament (glycosides cardiaques, médicaments antiarythmiques, bêtabloquants), un ajustement de la dose ou une annulation complète est nécessaire.

En cas de blocage du genou cardiaque par AV (infarctus du myocarde, myocardite, cardiosclérose, etc.), un traitement par β-adrénostimulants (isoprénaline, ortsiprénaline) est pratiqué, l'implantation ultérieure d'un stimulateur cardiaque est indiquée.

L'isoprénaline (par voie sublinguale) et l'atropine (par voie intraveineuse ou sous-cutanée) sont des médicaments de premier secours destinés à soulager les attaques de Morgagni-Adams-Stokes. Lorsque les symptômes de l'insuffisance cardiaque congestive, les diurétiques sont prescrits, les glycosides cardiaques (avec prudence), les vasodilatateurs. En tant que traitement symptomatique de la forme chronique du blocage de l’AV, le traitement consiste à utiliser de la téofilline, un extrait de belladone et de la nifédipine.

Une méthode radicale de traitement des blocs AV consiste à installer un stimulateur cardiaque (EX), en restaurant le rythme et la fréquence cardiaque normaux. Les indications pour l’implantation d’EX endocardique sont la présence d’une histoire de crises épileptiques de Morgagni-Adams-Stokes (même une seule); fréquence ventriculaire inférieure à 40 par minute et périodes d'asystole de 3 secondes ou plus; Blocus AV du degré II (type II par Mobitz) ou degré III; bloc AV complet, accompagné d'angine de poitrine, d'insuffisance cardiaque congestive, d'hypertension artérielle élevée, etc. Pour décider de la question de la chirurgie, consultez un chirurgien cardiaque.

Pronostic et prévention des blocages AV

L’impact du bloc auriculo-ventriculaire développé sur la vie future et la capacité de travail du patient est déterminé par un certain nombre de facteurs et, surtout, par le niveau et le degré de blocage, la maladie sous-jacente. Le pronostic le plus grave pour le blocage AV de grade III: les patients sont handicapés, le développement de l'insuffisance cardiaque.

Il complique le pronostic du développement de blocages AV distaux en raison de la menace de blocage complet et d'un rythme ventriculaire rare, ainsi que de leur apparition dans le contexte d'un infarctus aigu du myocarde. L'implantation précoce d'un stimulateur cardiaque peut augmenter l'espérance de vie des patients atteints de blocage AV et améliorer leur qualité de vie. Blocage atrioventriculaire congénital complet, pronostique plus favorable que celui acquis.

En règle générale, le blocage auriculo-ventriculaire est dû à une maladie ou à un état pathologique sous-jacent; il consiste donc à éliminer les facteurs étiologiques (traitement de la pathologie cardiaque, élimination de la consommation incontrôlée de médicaments affectant la conduction des impulsions, etc.). Pour prévenir l’exacerbation du degré de blocage AV, l’implantation d’un stimulateur cardiaque est indiquée.

En Savoir Plus Sur Les Bateaux